Les statistiques de votre blog wordpress : comment les obtenir ?

statistique wordpressAnalyser les statistiques de votre blog WordPress est un élément essentiel pour le succès de votre activité.

Ça, vous ne le savez peut-être pas. Peut-être, si.

Mais savez-vous comment vous y prendre ? Savez-vous les éléments à prendre en compte et comment les analyser ?

La véritable difficulté réside dans le comment. Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Comment obtenir les statistiques de votre blog WordPress ?

À travers cet article, nous décrirons les différents critères de mesures de l’évolution de votre blog, et les outils utiles et nécessaires pour l’analyse de ces derniers.

Mais avant, c’est quoi les statistiques ?

Selon le site Wikipédia, les statistiques, c’est l’étude de la collecte de données, leur analyse, leur traitement, l’interprétation des résultats et leur présentation afin de rendre les données compréhensibles par tous. C’est à la fois une science, une méthode et un ensemble de techniques…

Pour votre blog WordPress, les statistiques, c’est l’étude des critères qui vous serviront à voir l’évolution de votre activité. Elles peuvent se décliner sous plusieurs métriques : nombre et pourcentage de visiteurs, répartition géographique, provenance des visiteurs, nombre d’inscrit à la newsletter, nombre de vues, commentaires, adhérents réseaux sociaux, etc.

Pour certaines de ces métriques, nous allons voir à quoi elles servent.

Le Nombre de visiteurs :

Un blog sans visite n’a pas sa raison d’être.

Savoir le nombre de visiteurs qui vient sur notre blog est donc très important. Il peut révéler le bon fonctionnement de la stratégie d’obtention de trafic mise en place. Ainsi, une mise à jour pourrait être faite.

Cette métrique permet de savoir aussi le nombre de nouveaux visiteurs, parallèlement aux visiteurs déjà venus sur notre blog. C’est un paramètre aussi important à prendre en compte vu qu’elle permet d’élargie notre audience.

La provenance des visiteurs

La provenance des visiteurs est une métrique aussi importante que le nombre de ces derniers. Elle peut servir à optimiser notre trafic.

Savoir si le visiteur vient des moteurs de recherches, des réseaux sociaux, d’autres blogs ou site internet, ou autre, permet soit de plus axer notre travail sur ce vecteur de trafic qui nous réussit, ou sur les autres vecteurs qui pourrait contribuer.

Ces différentes métriques permettent en fait d’orienter notre business.

La répartition géographique

Voilà une autre métrique non négligeable.

Savoir où se trouve votre audience peut vous servir à être aligné avec eux.

Prenons un exemple. Si le plus fort de votre audience provient du Canada, et donc du nord de l’Amérique, et que vous ne le savez pas. Vous orientez pratiquement toutes vos publications vers les réalités européennes, qui ne sont pas forcément les mêmes que celles des Nord-Américains. Il est clair que cette audience-là se sentira de moins en moins concernée. Et donc, évidemment, délaissera petit à petit votre blog.

Vous voyez le contraste. C’est une audience que vous risquez de perdre par manque de visibilité, par méconnaissance.

Il est donc important de savoir la répartition géographique de votre audience. Cela peut vous permettre d’ajuster vos offres.

Prenons même simplement le cas des fuseaux horaires. Les différents pays n’ont pas les mêmes heures. Quand il fait jour au Canada, il ne fait pas forcément jour dans toute l’Europe, ou en Asie, ou en Afrique.

Et donc, si vous faites une offre promotionnelle globale, par exemple, à des heures non commodes, il est clair qu’une partie de votre cible sera lésée.

Connaître donc la répartition géographique de votre audience va donc vous permettre d’ajuster votre offre. Pensez-y.

Le nombre et la durée de vue de vos pages

Il peut arriver que des visiteurs arrivent sur votre blog par erreur, ou qu’ils n’y trouvent pas ce qu’ils cherchent. Généralement, ces personnes ne durent pas sur votre site Internet. Elles ouvrent le site, regardent vite fait, ne se sentent pas concernées, et ferment aussitôt.

Celles-là ne peuvent pas être considérées comme des visiteurs.

Le paramètre « nombre de visiteurs », présenté plus haut, considère tous ceux-là comme des visiteurs. Alors qu’en fait, ils ne le sont pas.

Cette métrique permet d’avoir une idée approximative du nombre de visiteurs ayant réellement visité vos pages. Et donc d’orienter votre stratégie.

Nombre d’inscrits à la newsletter

Voilà un paramètre qui peut aider à ajuster la pertinence de votre appât. Je m’explique.

Généralement, pour capter des mails pour notre newsletter, nous offrons en échange, un cadeau. Si le cadeau n’est pas de valeur, ou bien n’est pas adapté à la cible, ou encore simplement, n’est pas attirant, il est clair que le nombre d’inscrit ne décollera pas.

Ce paramètre peut donc servir à ajuster nos offres. Et c’est très important, pas seulement pour notre liste de prospects, mais aussi pour nos propositions de produits et services.

Ne dit-on pas que « L’argent est dans la liste ».

Adhérents aux réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables dans le développement de nos activités de blogging. Ne pas en tenir compte est une grave erreur.

Il est donc important de mettre en place une stratégie dans ce sens afin de profiter de son trafic, vu le nombre pharaonique de taux de fréquentation de ces réseaux sociaux.

Il y a plusieurs autres métriques, que nous ne verrons pas ici, mais qui pourraient servir dans votre business. Vous pourrez les retrouver dans les outils dédiés à l’analyse de votre blog.

Les outils de statistiques de votre blog

Il existe plusieurs outils de mesure de métrique de votre blog. Nous avons entre autre StatCounter, SiteMeter, AWStats, etc.

Celui que nous recommandons est Google analytique.

Google Analytics est un outil du géant Google. Il est à notre avis, celui qui convient le mieux à notre activité de blogging. Je n’en ai pas essayé plusieurs, mais… Comprenez donc. Google analytics me suffit, lol.

Au passage, avant que je n’oublie, si vous avez d’autres outils de la valeur de Google Analytics ou même plus, merci de le partager avec nous dans les commentaires.

Fermons la parenthèse.

À notre avis, cet outil, Google Analytics, devrait être utilisé par tous les acteurs de site internet ou blog. Il contient de nombreuses fonctionnalités que je vous invite à aller explorer.

C’est à l’adresse https://www.google.fr/intl/fr/analytics/, site officiel de Google Analytics.

En plus de quelques une des mentions citées plus haut, il y a le suivi des objectifs, le suivi des évènements, le suivi des recherches internes, le groupement de contenus, le groupement des canaux d’acquisitions, l’analyse des pages web, la mesure des temps de chargements, la création de tableaux de bord, et bien d’autres choses encore. Allez voir.

Pour accéder à Google Analytics, vous devez:

–       Créer une adresse Gmail

–       Créer votre compte Google Analytics : vous devez vous identifier avec votre email Gmail et votre mot de passe et suivre les instructions.

–       Récupérer le script Google Analytics de votre site : chaque site internet a un code unique. Faites donc attention. Un même script ne peut pas servir pour deux sites différents.

–       Copier le code Google Analytics sur votre site

Après ces opérations, il faut attendre 24 heures pour que Google Analytics vous soit exploitable. Vous pourrez ainsi donc naviguer dans la large gamme de possibilités. Ne vous en privez pas.

Je vous avais aussi parlé de l’importance des réseaux sociaux dans notre activité de blogging.

Des outils de statistiques existent aussi pour ceux-là.

Si on prend le cas de Facebook par exemple, il y a l’outil « Facebook Insights ». C’est un outil qui nous permet d’avoir plusieurs métriques sur nos pages Facebook. Et donc, à partir de ces derniers, nous avons la possibilité d’optimiser les différents pans de notre business.

Comme je l’ai dit plus haut, je vous invite à partager avec nous, dans les commentaires, les outils que vous utilisez pour mesurer l’audience et les statistiques wordpress de votre blog, et ce qu’ils vous apportent.

À toute suite dans les commentaires.

Comment vendre un ebook : La méthode complète

comment vendre un ebookComment vendre mon ebook ou mon produit numérique sur Internet? Comment faire pour que le maximum de personnes achète ?

Voilà là quelques-unes des questions très importantes que nous devons nous poser lorsque nous décidons de gagner de l’argent avec notre blog.

Très souvent, nous négligeons ce pan, et nous nous jetons, tête baissée, dans la création de notre produit d’information. Au final, nous nous retrouvons en face de cette épineuse question de la vente.

Si vous vous retrouvez dans ce cas, vous trouverez solution aujourd’hui.

Dans l’article de ce jour, nous nous engageons à vous donner des stratégies, 10 au total, qui vous permettront de vendre facilement vos ebooks.

Commençons tout de suite !

Partons du principe que vous avez déjà créé votre ebook. Si ce n’est pas le cas, ou si vous ne savez pas comment vous y prendre, je vous invite à aller consulter un de mes précédents articles sur le sujet « COMMENT CREER UN EBOOK : LE GUIDE COMPLET ».

10 stratégies pour vendre vos ebooks ou livres numériques

Pratiquer le bouche à oreille

Oui, le bon vieux bouche-à-oreille. Cette technique marche encore, et, à mon avis, n’est pas prête de s’arrêter.

Parler de votre livre numérique autour de vous, à vos parents, à vos amis, à vos collègues. Eux à leurs tours pourront en parler autour d’eux ; et c’est ce qui fera sa virilité.

Pratiquez donc cette bonne vieille méthode, dès l’émission même de votre idée de publier cet ebook, et vous en tirerez des résultats satisfaisants.

Créer un blog sur le sujet de votre ebook

La création d’un blog vous permettra de vous créer une certaine audience. Vous pourrez demander à cette audience son avis sur tel ou tel point abordé dans le futur ebook, ou même les points qu’il voudrait voir abordés dans ce dernier.

Ainsi, vous pourrez dénoter de leur engagement.

C’est une manière de s’assurer de l’intérêt de votre sujet.

Dans la création des produits d’informations en général, on dit souvent, à juste titre, qu’il ne faut pas créer des produits qui nous plaisent ou qu’on pense bons pour notre audience, mais plus tôt des produits que veut notre audience.

Il est donc clair que le blog servirait à apporter une solution à cette question.

Aussi, ce blog pourra vous accompagner dans la promotion de cet ebook.

Envoyer des campagnes de diffusion à votre liste

L’affaire de la liste, toujours aussi importante.

Vous pourrez faire une campagne de diffusion via mail, à votre liste. C’est très important, et ça marche. Les abonnés, avec qui vous avez créé une relation de confiance, à travers vos partages de contenus de qualité, ne pourront être que réceptifs à ce genre d’offre.

Un ami me demandait la dernière fois : « Et pour nous qui n’avons pas de blog, et pas encore de liste de diffusion ? » La réponse, elle est toute simple. Il faut vous débrouiller pour avoir une liste de contacts. C’est primordial pour tout business sur Internet, et même offline. Et la bonne nouvelle aujourd’hui, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir un blog pour vous créer une liste de diffusion. Vous pouvez par exemple activer une liste de diffusion sur un autorépondeur tel que Mailchimp, et partager le lien sur les réseaux sociaux ou autres supports de masse. Les visiteurs qui inscriront leurs mails, bien sûr en échange de quelques choses (pensez-y), se verront appartenir à votre liste de contact.

Faire un lancement de votre livre numérique

Vous devez prévoir de faire un lancement de votre ebook sur plusieurs jours. La bêtise que commettent certains blogueurs ou « marketeurs », c’est qu’ils font leur promotion sur un seul jour. Si ce jour-là, leur audience n’est pas présente, c’est un flop général. Il faut donc l’étendre sur une certaine période.

Pendant cette période, il faut prévoir une offre particulière, c’est-à-dire par exemple, faire une réduction, ou ajouter des bonus additionnels. Ces offres de promotions doivent se faire aussi dans les périodes spécifiques (période de Noel, Pâques, St Valentin, Haloween, black Friday, etc.).

Faire la promotion sur les réseaux sociaux

Vous n’êtes sans savoir que les réseaux sociaux drainent aujourd’hui, plus du milliard de visiteurs par jour. C’est un créneau qu’il ne faut surtout pas omettre de son marketing. Facebook, Twitter, Pinterest, Google+ et bien d’autres.

Créez-vous des profils sur ces réseaux sociaux, faites-vous des attaches, faites des partages de qualité, interagissez avec vos amis et vos suiveurs et présentez votre ebook, vous verrez le retour.

Faire de la publicité sur les réseaux sociaux, principalement Facebook

J’ajoute ce point, qui normalement peut être intégré au point précédent. Mais c’est fait à dessein.

Vous devez faire de la publicité sur Facebook. C’est un vivier très immense de prospects probables. Et les coûts sont très intéressants. Le plus difficile dedans est dans le ciblage de votre audience. Si vous réussissez à cibler votre audience, soyez-en sûr, vous serez surpris des résultats.

Faites un tour du côté de Facebook, vous verrez maintenant même des exemples de publicités de produits numériques faites. Elles s’intègrent si bien dans votre fil d’actualité, même si ces personnes, les promoteurs, ne sont pas vos « amis ». Ça vous inspire ?

Faire des articles invités

L’objectif ici, c’est de toucher une très large audience, généralement en rapport avec votre thématique. Publiez donc des articles invités sur des blogs de référence, des blogs à forte audience.

Si vous réussissez à publier des articles de qualité, qui apportent une valeur considérable, il est clair que de nombreux nouveaux prospects viendront voir votre offre.

Vous devez donc prendre les dispositions pour, tout en n’oubliant pas de mettre des liens vers votre offre.

Dans la même veine, vous devez vous faire remarquer dans les forums de discussion en rapport avec votre thématique. Se faire remarquer, c’est en fait, apporter des contributions de grandes qualités aux questions posées, interagir efficacement avec les autres membres sur les points de discussion, et apporter de la valeur.

Proposer un programme d’affiliation

Toujours dans l’optique d’obtenir une forte audience et donc un grand nombre de prospects probables, vous pouvez mettre en place un programme d’affiliation. Il permettra à d’autres blogueurs ou marketeurs de proposer votre ebook à leur audience, et donc d’augmenter le nombre de vos clients.

Solliciter des témoignages et des commentaires

Les témoignages (les bons) sont un moyen de crédibiliser votre personnalité et donc votre offre.Plus vous avez des témoignages favorables, plus les prospects ont confiance, plus ils achètent.

Les commentaires, eux, en plus d’apporter un regard critique à votre œuvre, peuvent vous aider dans l’amélioration de cette dernière.

Ne vous en privez donc pas.

 Produire et diffuser des vidéos en rapport avec votre ebook

C’est le marketing vidéo.

Aujourd’hui, la vidéo est incontournable, avec les plateformes comme YouTube, Vimeo, ou Daylimotion. Je ne pouvais pas ne pas en parler.

Vous pouvez donc faire des webinaires de présentation et de vente de votre ebook. Vous pouvez participer à des interviews de personnes d’autorité, et faire une ouverture vers votre produit numérique.

Voilà les 10 stratégies pour vendre vos ebooks que je voulais partager avec vous. Elles vous aideront sûrement; prenez donc soin, de les analyser une à une, et d’en tirer le meilleur.

Je ne vous lâcherai pas comme ça, sans vous donner quelques conseils.

Mes conseils pour tirer profit de votre ebook

Ne cherchez pas à tout prix la perfection

La réelle perfection n’est pas de ce monde. Ne vous attendez pas à créer le produit numérique parfait. Il n’existe pas, et n’existera probablement jamais. Contentez-vous de donner le maximum de ce que vous pouvez, et au fur et à mesure, vous pourrez améliorer votre œuvre.

À trop vouloir chercher la perfection, vous perdez du temps, et donc de l’argent.

Votre niche est la bonne

Ne vous matraquez pas l’esprit à vouloir trouver la meilleure niche. Votre niche actuelle est la bonne. Si vous avez une audience en tout cas.

Votre but n’est pas d’écrire le dernier best-seller. Comme je l’ai dit dans le précédent point, la perfection n’est pas à l’ordre du jour. Faites ce que vous avez à faire, et le temps et l’expérience vous permettront de vous améliorer.

Pensez long terme

Ne soyez pas borné à vouloir tout, tout de suite.

La vente de votre ebook peut ne pas décoller dans les premiers instants, mais vous ne devez pas baisser les bras. Continuez à travailler.

Il peut arriver qu’une mise à jour soit nécessaire à faire, du côté de l’ebook lui-même, ou de la promotion. Faites-la. Le déclic peut venir de nulle part. Soyez engagé et croyez en vous.

Votre ebook peut être l’appât ou le poisson

Vous devez avoir une vision diverse de votre ebook.

Votre ebook peut être considéré comme une source de revenus directe. Il peut être considéré comme une source de vente d’autres produits et services. Ou il peut être considéré encore comme une technique d’ouverture d’un nouveau marché.

Analysez bien vos objectifs, concentrez-vous sur eux, mais soyez ouvert.

Le titre de votre ebook et son image de couverture

Prenez soin de bien choisir le titre de votre ebook et son image de couverture. Ce sont des éléments qui aident dans la promotion de votre produit. Pensez à la façon dont vos lecteurs se souviendront et parleront de votre ebook.

Voilà les 5 conseils que je voulais partager avec vous pour vendre un ebook sur Internet encore plus facilement.

Dernière chose toutefois, ce qui fonctionne pour les autres ne fonctionnera pas forcement pour vous, faite votre propre histoire.

Dites-moi dans les commentaires, ce que vous pourriez partager comme stratégie pour compléter ce que j’ai dit. Je sais que vous avez déjà essayé des choses.

Partagez avec nous.

À tout de suite, dans les commentaires.

Comment trouver un slogan d’entreprise qui cartonne ?

trouver un sloganJe réfléchissais tout à l’heure à la question des slogans d’entreprises. Est-ce que toutes les entreprises ont un slogan publicitaire? À bien y chercher, je n’en vois pas qui n’en ait pas. En tout cas, les grandes.

Nike, avec son célèbre « Just do it ». Amazon avec son «work hard, have fun, make history», Uber avec son « Everyone’s private driver », AirBnB avec son « Chez vous partout dans le monde ».

En connaissez-vous? Connaissez-vous des entreprises qui n’ont pas de slogan?

En tout cas, c’est ce que je retiens. Il est plus qu’important de trouver un slogan pour son entreprise.

C’est ce sujet que nous allons aborder aujourd’hui.

Dans cet article, nous présenterons ce que c’est qu’un slogan publicitaire, à quoi ça sert, et comment trouver le bon, celui qui apportera de la valeur à notre entreprise.

Qu’est-ce qu’un slogan ?

D’après le site Wikipédia, un slogan est une formule concise et frappante qui exprime une idée, une pensée qu’un émetteur ou un annonceur veut diffuser, ou autour de laquelle ce dernier veut rassembler une certaine audience.

Le mot slogan est d’origine celte. Il désigne un « cri de foule », un « cri de guerre » propre à un clan.

Retenez bien cette expression, « Cri de guerre ». C’est une expression qui vient renforcer les croyances, la croyance en nous, la croyance en notre puissance, en notre pouvoir et en notre produit ou en notre activité. Avec un « cri de guerre », on se sent fort, on se sent en position pour affronter tout ce qui viendra, tout adversaire.

En entreprise aussi, le slogan doit représenter la force, la puissance, l’arme fatale.  L’arme fatale qui doit impérativement frapper les esprits de notre audience et capter leur attention. En d’autres mots, ils doit être accrocheur.

Le slogan est un outil de communication très puissant, très souvent utilisé pour faire la promotion d’une activité ou d’un produit. Il n’est généralement pas choisi au hasard. Il doit être le fruit d’une forte réflexion de ses instigateurs, pour la simple et unique raison de l’efficacité avérée dont il doit faire montre, au vu de ce qui a été précédemment expliqué.

Généralement, le slogan publicitaire est une simple phrase, assez belle, qui doit facilement se faire retenir par ceux qui l’entendent. Cette phrase doit être assez courte et belle à entendre. À la limite, on dirait qu’elle devrait être poétique.

Le slogan doit être identifié à une marque, et doit faciliter son accessibilité, côté commercial.

À quoi sert un slogan ?

Le plus gros a été dit dans le point précédent. Le slogan est un outil de communication puissant qui doit donner envie à la cible potentielle de s’attacher les services de l’entreprise. Il doit accompagner le discours de cette dernière.

Le slogan doit répondre en fait aux questions, qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux offrir ? Quels besoins je veux satisfaire ? Qu’est-ce que je propose de différent de ce qui existe déjà ?

Le slogan est l’illustration de vos valeurs, de votre état d’esprit.

C’est un outil très important dans le développement de votre marque. Ne vous en privez donc pas.

Si vous êtes dans le blogging, vous pourrez vous demander à quoi ça pourrait servir. Tranquillisez-vous. Le slogan est tout aussi important pour vous que pour quiconque.

Regardez un peu les blogs à succès que vous fréquentez. Si vous remarquez bien, il y a toujours un message qui accompagne le titre ou le nom du blog. C’est en fait la promesse du blog. Le blogueur vous met dans le bain. Il vous annonce ce que vous pourrez en tirer si vous visitez son blog, si vous suivez son blog. Je ne donne pas d’exemple ici, mais je vous invite à aller voir les sites internet et blogs que vous pensez d’influence. Vous pourrez vous en rendre compte.

Regardez même les formations ou autres produits numériques de ces blogueurs, le titre est toujours pratiquement accompagné d’une promesse, d’un message qui annonce ce que vous gagnerez à utiliser ce produit. Cette promesse est comme le slogan de ce produit. Vous comprenez ?

Ne vous sentez donc pas en marge de cette action. Vous devez créer un slogan accrocheur pour votre activité. C’est un accélérateur de votre business.

Maintenant, voyons quelques astuces qui pourraient être intéressantes à savoir pour déterminer le fameux « cri de guerre ».

Quelques astuces pour trouver un bon slogan accrocheur

–       Votre slogan doit être court et concis :

Nous l’avons déjà précédemment dit, un slogan doit être court et concis. Un tel slogan a plus de chance d’être mémorisé par l’audience que vous visez. N’est-ce pas là, votre but.

Regardez le slogan de la société Nike, je suis toujours resté en admiration devant l’idée qu’ils on eu : « Just do it ». Court, concis, précis, mémorisable.

Si votre slogan n’est pas facilement mémorisable, c’est mal barré. Vos potentiels clients auront du mal à s’y accommoder. Prêtez donc attention.

–       Vous devez jouer avec les mots et les rimes :

La sonorité de votre slogan doit être agréable à entendre. Vous devez prêter attention aux choix des mots que vous utilisez.

Pensez aussi aux rimes. C’est très important. Ça facilite la sensitivité au message. Vous souvenez-vous des rappeurs, d’avant surtout (je les appréciais ceux-là), ils utilisaient des vers et des rimes pas possibles, tels de grands poètes. C’était beau.

Jouer avec les mots et les rimes va améliorer, à coup sûr, la transmission et l’impact de votre message. Songez donc à les utiliser.

–       Vous pouvez utiliser l’humour

Vous avez bien entendu. L’humour peut être utilisé dans votre slogan.

L’humour est une arme de marketing redoutable. Elle facilite l’accessibilité du client.

Vous savez bien qu’il est plus facile d’entrer en relation avec quelqu’un en utilisant un brin d’humour. Ça met celui qui est en face de vous dans un état d’esprit réceptif, et le rend ainsi sensible au message transmis.

C’est donc un point à prendre en considération.

–       Vous pouvez vous appuyer sur une référence culturelle

Si votre slogan va dans le sens d’une référence culturelle ou d’une croyance populaire, soyez en sûr, vous prenez une longueur d’avance sur vos concurrents.

Vu que votre potentielle cible est déjà accommodée à cette croyance, vous bénéficiez d’une adaptabilité assez aisée. Cette cible est donc plus susceptible de retenir votre slogan.

Prenons par exemple l’expression qui dit « Qui sème le vent, récolte la tempête ». Si votre slogan va dans ce sens-là, par exemple si votre slogan est « Qui sème les sucettes, récolte le succès » (c’est un exemple, lol), vous pouvez être sûr que votre audience pourra facilement le retenir. Vous voyez ?

–       Votre slogan doit s’adresser à votre cible

Pour créer un slogan accrocheur, vous devez impliquer votre clientèle cible. Vos clients doivent se sentir indexés par le message, autant dans la forme que dans le fond. Cela dénotera de leur futur engagement.

Votre slogan doit répondre à l’un de leurs besoins, à l’une de leurs attentes.

Associer votre entreprise à une problématique simple et claire serait l’idéal. Réfléchissez-y.

Il y a aussi les émotions. Vous pouvez jouer avec.

Les émotions favorisent la mémorisation. Elles créent un certain attachement avec la marque. Pensez-y.

Si vous utilisez cette astuce, vous en tirerez grand profit.

–       Affirmez votre compétitivité et prônez vos valeurs

Le marché est assez concurrentiel. Vous devez donc vous démarquer.

Pensez donc à mettre en valeur tous les avantages que vous avez qui vous différencient de vos concurrents : prix, qualité de vos produits, conditions avantageuses, rapidité de vos services, relation client, etc.

C’est ce petit plus qui fera de vous l’entreprise qu’on recherche.

N’oubliez pas aussi de prôner vos valeurs. Votre slogan doit regrouper tout ça.

Vous comprenez donc la difficulté de sa mise en place.

Si vous avez la confiance de vos clients, vous avez tout gagné. Mettez donc tou les atouts de votre côté.

–       Vérifiez la disponibilité de votre slogan

Vous vous êtes battu comme un beau diable pour trouver le slogan idéal à votre entreprise, bravo. Mais ce n’est pas tout. Il y a une dernière chose à faire : vérifier que le slogan en question n’est pas déjà protégé.

Renseignez-vous donc à l’office de la propreté intellectuel INPI. Et si ce n’est pas déjà fait, sécurisez-le rapidement.

Tous les professionnels du marketing et de la publicité vous le confirmeront sûrement : le slogan de votre entreprise est un outil clé de promotion de votre image de marque, au même titre que le nom de votre entreprise et votre logo. Vous devez donc prendre soin de bien y réfléchir avant de le mettre en place.

À mon avis personnel, il n’est pas obligatoire de le mettre en place, mais il est fortement recommandé. Si vous voulez donc donner des chances au succès de votre entreprise, vous savez ce qui vous reste à faire.

À travers cet article, j’ai partagé quelques pistes de réflexion qui devraient vous aider dans la détermination et la mise en place de ce « cri de guerre ». La balle est maintenant dans votre camp. Dites-moi, dans les commentaires, ce que vous avez décidé. Vous êtes-vous décidé à à trouver et créer un slogan?

Je veux aussi me remettre à vous. Pour ceux qui en ont la maîtrise ou la compétence, merci de partager avec nous, toujours dans les commentaires, quelques pépites qui n’ont pas été prises en compte dans cet article. Ça pourrait aider plus d’un. Merci d’avance et à toute suite dans les commentaires.

Comment créer une couverture d’ebook en 3D ?

couverture-ebook-3dOn voit de plus en plus de présentation d’ebook avec de belles couvertures en 3D, comme si c’était du réel. Comme si c’était des livres en papier. C’est vraiment génial. Comment font-ils ? Comment est-ce qu’ils font pour créer de si belles couvertures d’ebooks en 3D ?

C’est la question que m’a posée un ami taiwanais avec qui j’échangeais sur les transformations numériques de ces dernières années. Je me suis dit que la réponse pourrait intéresser un grand nombre. C’est pourquoi, aujourd’hui, dans cet article, j’ai décidé de vous entretenir sur le sujet du “comment” faire pour créer une couverture de produit numérique en 3D.

Allons-y !

De l’importance d’une belle présentation en image

Avez-vous connaissance de l’adage qui dit qu’il n’y a pas de meilleur moment de faire une bonne première impression qu’à la première rencontre ? Tout se résume là.

Lorsque le visiteur intéressé par votre thématique vient pour la première fois sur votre page internet pour voir votre offre, ou la voit à travers un encart publicitaire, il doit être captivé, émerveillé même à la limite. Il doit être emmené à s’intéresser à votre offre. C’est même une obligation, sinon soyez sûr que vous l’ayez perdu à jamais.

Un des facteurs attractifs, après le titre de votre ebook, c’est la présentation visuelle de ce dernier.

Votre ebook, ou votre produit numérique en général, doit avoir un beau visuel.

Je n’ai pas souvenir de page de présentation d’ebook sans image, sans présentation de la couverture, mais si elle a existé, comprenez qu’elle n’ait pas fait long feu, à moins que l’auteur ait une certaine réputation.

Les visuels servent à vendre vos produits. C’est une stratégie que les marketeurs ont mis en place afin de rendre plus captivante les offres.

Concernant les ebooks, on était parti sous la base d’une présentation simple de la couverture. Visuel plat, en 2D. Mais comme la vague des livres papier avait déjà laissé des empreintes, et que ces livres-là étaient considérés comme ayant plus de valeur que les livres numériques, il fallait s’accommoder. C’est ainsi que les marketeurs, designers et autres professionnels du domaine ont pensé à adapter des couvertures d’ebook qui donnerait l’illusion de livres papiers. C’est ainsi que se sont déployés les visuels en 3D.

Et je pense qu’ils ont eu raison. Quand on regarde les nouveaux visuels en 3D de présentation d’ebook, on pense tout de suite à un livre papier. En tout cas, plus à un livre papier qu’à un livre numérique. Et c’est de bons augures.

Maintenant que le décor est planté, nous allons voir comment est-ce qu’il est possible pour nous aussi et pour notre ebook, de mettre en place de telles couvertures.

Comment créer une couverture d’ebook et de produits d’information en 3D ?

J’ai ajouté les produits numériques parce que le moyen de réalisation est pratiquement le même. Les couvertures en 3D des produits numériques en général, ebook y compris, peuvent se présenter sous plusieurs formes : couverture dure, couverture souple, couverture avec spiral, couverture genre magazine, boîte de CD ou DVD, avec ou sans CD ou DVD à l’extérieur, box, etc.

Pour ces différentes formes, le moyen de réalisation est pratiquement le même. Il est normalement à la portée de chacun de vous, si vous avez les bons outils. Ça vous surprend ?

D’accord, je vous le dis. Même si vous n’avez aucune connaissance en matière de graphisme, il y a une solution pour vous. Je vous la donnerai tout à l’heure. Mais continuons…

Il y a deux grandes étapes dans la création de couverture virtuelle de votre ebook.

La première consiste en la réalisation de l’image de la couverture en elle-même. Oui, la représentation 2D.

Elle devra être composée entre autres du titre de l’ebook, du nom de l’auteur ou de votre blog (ou les deux), d’un fond et/ou d’une image, c’est à vous de voir. Si vous choisissez d’inclure une image, elle doit être de bonne qualité et en relation avec la promesse de votre ebook. Ne parlez pas par exemple de gestion de votre jardin, avec une image d’une table de casino. Vos prospects feront difficilement le lien.

Prenez aussi la peine de vérifier que vous avez les droits sur les images que vous utilisez. Au risque de vous faire poursuivre plus tard.

Petit plus : pensez aussi à la couverture arrière (celle qui couvre la dernière page de l’ebook). On la néglige souvent.

La deuxième étape consiste en la réalisation de la 3D en question. Il va s’agir de faire l’assemblage des différentes couvertures 2D en un beau visuel de livre.

Si vous vous connaissez en graphisme

Si vous n’êtes pas novice en graphisme, vous pouvez utiliser le logiciel Photoshop . À défaut, puisqu’il est payant, vous pouvez utiliser le logiciel Gimp qui est pratiquement le logiciel libre et gratuit équivalent au mieux à Photoshop.

Avec ces logiciels, vous pourrez faire de beaux visuels.

Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’ils prennent beaucoup de temps à réaliser, à moins que vous soyez un habitué et vraiment bon dans ces logiciels.

À bon entendeur…

Si vous ne vous connaissez pas en graphisme

Ne vous découragez pas, il y a aussi une solution pour vous. Plusieurs même.

Si vous ne vous connaissez pas en graphisme, vous pouvez :

1- Déléguer la tâche à un prestataire

Il y a beaucoup de professionnels, rompus à la tâche, prêts à vous aider. Vous pouvez les retrouver sur les plateformes d’offres de services telles que fiverr.com, elance.com, 5euros.com, ou bien d’autres.

Leurs prix sont relativement bas. 5 euros pour certains.

Je vous invite à aller voir sur les sites internet cités plus haut, vous pourrez voir, avec exemples de leurs réalisations à l’appui, leur habileté.

Prenez toutefois la peine de bien planifier vos travaux avec eux, vu qu’ils sont quelques fois submergés de travail.

2- Acheter un logiciel de réalisation de couverture 3D de produits numériques

Je ne ferai pas de publicité ici, mais je vous inviterai plutôt à aller faire un tour du côté du moteur de recherche Google, vous y trouverez des solutions. Il y en a de bonnes et de moins bonnes, de complète (globale) et de moins complète. Prenez le temps de les analyser.

Si vous en trouvez, merci de partager, ici, avec les autres dans les commentaires. Ce serait génial.

3- Utiliser des logiciels gratuits en ligne

Oui, ça existe. Il y a des logiciels de création de couverture d’ebook 2D et 3D en ligne gratuits. Je vous en  citerai deux :

–  3D Pack, à l’adresse https://online.boxshot.com, et

–  eCover Design à l’adresse http://www.myecovermaker.com/ecover-design.

Pour utiliser ces solutions, vous devez vous inscrire. Ce sont des inscriptions gratuites. Ne vous en privez donc pas. Je vous invite à aller voir sur ces sites et vous constaterez de vous-même la facilité avec laquelle vous pourrez faire le design de votre prochaine couverture d’ebook 3D.

La seule réelle difficulté à ce niveau est la représentation des différents côtés de votre ebook, en 2D. Je dis bien en 2D. Ne vous perdez. Il s’agit des différentes facettes que vous devez assembler pour faire votre visuel 3D.

Mais, il y a toujours une solution. Ces deux offres, 3D Pack et eCover Design, vous proposent de les monter en direct, à travers le choix d’une template dans une large gamme de propositions faites, avec la possibilité de charger des images et d’insérer du texte. Ce n’est pas si difficile que ça.

Mais quelques fois, le fait de le faire en direct peut être fastidieux, ou bien vous pouvez être amené à vouloir intégrer une image particulière.

Un autre outil qui vous permet de faire des montages d’images vraiment de bonne qualité est l’éditeur de photo Picmonkey. Avec cet éditeur gratuit, vous pourrez monter en toute tranquillité le design 2D de votre couverture. Aller voir le site et…

Si vous vous sentez perdu, faites un tour du côté de YouTube, il y a de bons tutoriels qui vous accompagneront dans sa prise en main. Idem pour les 2 outils précédents, 3D Pack et eCover Design.

Maintenant si tout ça vous paraît compliqué, si vous pensez que tout ça, c’est des emmerdes, il y a la dernière solution que je vous propose.

4- Contactez-moi

Ça vous fait rire ? Non, sérieux, contactez-moi.

En fait, j’ai un prestataire avec qui je travaille depuis longtemps qui pourrait bien faire l’affaire. Il est très bon dans ce genre de mission. Si ça vous intéresse, envoyez-moi juste un mail et je vous mets en relation. Vite fait, bien fait, il fera l’affaire, c’est certain !

Voilà, je pense que c’est assez clair. Chacun a eu pour son compte.

Que tu sois nul en graphisme, débutant, connaisseur, débrouillard, ou autres, tu devrais pouvoir aujourd’hui offrir à ton ebook, ou à ton produit numérique le visuel qui fait vendre. Dans quel camp te situes-tu ? Qu’es-tu prêt à faire dès aujourd’hui ? Dis-le nous dans commentaire ci-dessous.

Si tu as une autre solution aussi, nous sommes preneurs. Informe-nous.

Et puis, si tu as essayé l’outil en ligne gratuit ou tout autre plan, tu peux aussi nous donner le lien pour que nous puissions aller voir, ce serait cool de ta part.

On se dit à toute suite, dans les commentaires ? Ça marche.

Comment vendre ses produits sur Internet ?

vendre ses produits sur InternetRéussir à vendre des produits sur Internet vous paraît super difficile ?

Partir de la création du produit en lui-même, jusqu’à la vente de ce dernier, c’est tout un mystère pour vous ?

Non, tranquillisez-vous. C’est plus simple qu’il n’y paraît.

Il y a tout un ensemble de techniques et de stratégies à déployer, et vous aussi, oui vous, vous pourrez facilement mettre en ligne des produits à vendre. Et qui se vendront même au-delà de vos espérances. Vous n’y croyez pas ? Suivez le guide.

Suivez ce que nous présenterons dans cet article, et vous verrez comment c’est si simple.

Nous vous montrerons différentes étapes à suivre, à respecter pour réussir à publier et à vendre vos produits sur Internet.

Mais avant, voyons ce que c’est qu’un produit d’information.

Qu’est-ce qu’un produit d’information ?

Un produit d’information, c’est un ensemble d’informations, de contenus cohérents regroupés sur un support afin de partager une communication, afin de faire passer un message.

Le produit d’information peut se présenter sous diverses formes :

  • Sous forme d’ebook : C’est une forme de livre publié sous format PDF ou epub
  • Sous forme de formation en vidéo : C’est un ensemble de vidéo divisé ou non en module pour présenter la solution souhaitée.
  • Sous forme audio : C’est un contenu sous forme de mp3, qu’on peut écouter dans les postes auto radio, ou sur les appareils de musiques, smartphones ou autres.
  • Sous forme de webinaire : C’est une sorte de conférence en ligne
  • Sous forme d’un bloc contenant une combinaison des supports de communication cités précédemment. De plus en plus, on retrouve des produits d’information sous ce format avec à l’intérieur de la vidéo, de la retranscription sous format PDF, et audio même.

Plusieurs combinaisons peuvent être faites. Vidéo et ebook, ebook et mp3, vidéo, ebook et mp3, etc.

C’est un choix libre à l’initiateur. Il doit toutefois veiller à ce que son produit d’information soit accessible,  apporte de la valeur et réponde à un besoin des usagers. Nous y reviendrons.

Maintenant que c’est clair, quelle attitude à avoir lorsqu’on décide de se lancer dans cette aventure de commercialisation de produit d’information sur Internet.  C’est ce que nous allons voir maintenant.

Ce qu’il faut faire avant de proposer un produit à la vente

Vous ne pouvez pas être dans votre bulle et sortir un matin, et dire au monde que vous proposez un produit à la vente. Ça ne marche pas comme ça. Vous pouvez être sûr, dans ce cas, vous n’en vendrez pas grand-chose.

  • Vous devez vous faire connaître

Vous devez vous faire connaître, dans le sens de montrer votre expertise, montrer que vous savez de quoi vous parlez, que vous maîtrisez votre sujet. C’est seulement ainsi que vos lecteurs pourront vous faire confiance.

  • Vous devez être crédible

Il ne faut pas mentir à vos visiteurs. Vous devez leur dire la vérité, sinon, ils finiront par s’en rendre compte un jour. Si vous êtes débutant, dites-le.

Ne faites pas du copier-coller de contenu, ils finiront par vous démasquer. Et là, vous pouvez être sûr, c’est la mort de votre business.

  • Vous devez partager du contenu de qualité

Afin de rassurer votre auditoire de la valeur de votre produit, vous devez déjà leur avoir proposé du contenu de qualité. À travers vos publications, vous devez partager du contenu de grande valeur.

L’essentiel à avoir pour vendre ses produits sur Internet

  • Vous devez avoir un blog

C’est ce que nous conseillons. Ce blog servira à attirer des prospects et à apporter de la valeur à vos visiteurs, à travers le contenu de qualité que vous partagerez. Comme nous l’avons mentionné plus haut, votre crédibilité et votre expertise en découleront.

Sur ce point, nous voulons aborder un pan souvent négligé : le nom de domaine et l’hébergement.

Pour une meilleure crédibilité, vous devez avoir votre propre nom de domaine. Il faut éviter les noms de domaines hébergés gratuitement du genre monblog.blogspot.com ou encore leblog.wordpress.com. Cela dénote de votre implication dans votre business. Inconsciemment, le visiteur se dit qu’il n’y a pas beaucoup d’engagement, vu qu’aucun investissement financier n’a été effectué.

Vous êtes d’accord avec moi que vous accordez tous, inconsciemment ou pas, moins d’importance à ce qui est gratuit qu’à ceux pourquoi vous avez déboursé de l’argent. Comprenez donc.

Prenez donc la peine de prendre un nom de domaine et un hébergement à vous. Ça coûte aujourd’hui pour moins de 50 euros par an.

  • Vous devez avoir une liste d’abonnés

Dans le business du web, la liste de mail est la plus grosse ressource. Avec cette liste, vous pouvez créer une relation de confiance. De cette manière, vous pourrez, à n’importe quel moment, échanger avec eux, leur faire des offres, leur demander leurs avis, etc.

C’est donc un point à ne pas prendre à la légère.

Vous devez trouver le moyen de capter le maximum de mail de vos visiteurs. Des techniques existent pour cela. On en parle dans les commentaires, si vous voulez.

  • Vous devez avoir un produit à vendre

Normal ! Vous devez avoir un produit à vendre. Sinon, que vendrez-vous ?

Mais il faut faire attention. Il ne faut pas vendre ce que vous voulez, ou ce que vous pensez bon pour vos prospects. Il faut vendre ce que vos prospects veulent, quelques choses qui apporteraient une solution aux problèmes qu’ils rencontrent. C’est seulement comme ça que vous pourrez vous assurer de faire des ventes.

Vous me demanderez peut-être, comment savoir ce que vos prospects veulent. C’est simple. Il faut le leur demander. Si vous ne leur demandez pas, comment voulez-vous savoir ?

Pour cela, il y a une technique que nous employons souvent, c’est les sondages.

Il y a un outil de sondage que nous vous recommandons, Survey Monkey. C’est un outil en ligne gratuit (la formule pro est payante) qui vous permet de mettre en place très rapidement des sondages.

Il y a aussi l’outil de Google, Google Form. Lui aussi, gratuit.

Nous vous invitons à très souvent faire des sondages, vous serez ainsi alignés avec vos prospects. Vous saurez exactement leurs besoins. Et vous pourrez ainsi leur fournir ce qu’ils attendent de vous.

  • Vous devez avoir une page de vente

Maintenant que vous avez votre produit à vendre, vous devez avoir un espace où vous le présentez. C’est votre page de vente.

Sur cette page, vous devez présenter les avantages de la solution que vous proposez, les problèmes que cette solution vient régler, et comment elle peut aider vos clients à obtenir la promesse que vous leur faite.

Cette page de vente, vous pouvez l’autohéberger sur votre blog, ou la créer sur une plateforme de promotion de produits d’informations, telle que 1TPE. Nous y reviendrons.

Et le produit d’information en lui-même, où le vendre ?

Où vendre vos produits d’informations ?

Il existe plusieurs plateformes de vente de produits d’informations : Amazon, 1TPE, ClickBank, etc.

Aujourd’hui, je vous parlerai essentiellement de 1TPE.

1TPE est la plateforme où je vends la plupart de mes produits d’informations. Je vous invite à aller voir quelques-uns de mes produits :

Pour héberger vos produits d’informations, c’est simple.

Vous vous rendez sur la plateforme 1TPE, à l’adresse http://www.1tpe.com, et vous vous inscrivez. C’est gratuit.

Après confirmation de votre inscription, vous vous authentifier.

Sur la page d’accueil, vous choisissez l’onglet qui vous concerne : « Vendeur » (puisque vous souhaitez vendre votre produit).

Cliquez sur le bouton « Ajouter un produit ». Et vous pourrez enregistrer les informations relatives à votre produit, et validez en cliquant sur le bouton « Ajouter ce produit ». C’est aussi simple que cela.

Votre demande sera analysée et publiée peu de temps après.

Voilà, vous êtes prêt à vendre.

J’ai oublié de le mentionner, vous pouvez aussi vendre votre produit, à partir de votre propre blog. Il vous suffira de créer une page où vous ajouterez des boutons de paiement. Ces boutons seront reliés aux différentes plateformes dédiées. Bouton PayPal, pour plateforme PayPal. Etc.

Si vous êtes plus intéressé par cette solution, dites-le-moi dans les commentaires, je me ferai le plaisir de vous le décrire plus explicitement.

Notons au passage que la page où vous mettrez vos boutons de paiements peut être votre page de vente.

Maintenant que vous avez mis votre produit en vente, comment le proposer à vos prospects ? Comment faire pour que vos prospects puissent voir votre offre, et achètent ?

Comment promouvoir vos produits d’informations ?

Il existe plusieurs moyens de promotion de votre produit. Nous allons en décrire quelques-uns.

  • Le mailing

Si vous avez respecté la consigne qui a été donnée plus haut, à savoir, bâtir une mailing liste, vous devez être à mesure de pouvoir faire la promotion de votre produit auprès de celle-ci. Puisque vous avez créé une relation de confiance avec celle-ci, elle sera normalement disposée à aller voir ce que vous lui proposez.

  • Les partenariats

Un moyen de grandir son audience est de se faire des partenaires de grandes influences. Ceux-là pourront parler de votre produit à leur audience, en échange d’une commission sur chaque vente, par exemple. C’est cela même le concept de l’affiliation.

  • Les réseaux sociaux

Vous voyez l’affluence qu’il y a aujourd’hui sur les réseaux sociaux ? Il faut en profiter.

Les réseaux sociaux offrent aujourd’hui plusieurs options : la publicité (qui a encore à ce jour des coûts relativement bas. Il faut juste savoir les utiliser), les lives vidéos, les groupes, etc. C’est un vivier de potentiels clients, il faut en profiter.

Vous voyez que sur ces points, je n’ai pas été assez bavard. Simplement pour vous donner l’occasion de me dire dans les commentaires, les points sur lesquels vous voulez que nous débâtions. Alors, à toute suite, dans les commentaires.

Comment intégrer les paiements paypal sur wordpress ?

paiement paypal avec wordpressQui n’a jamais entendu parler de Paypal?

Ça m’étonnerait un peu, mais bon ! On ne sait jamais.

Si vous êtes souvent sur Internet comme actuellement, et si vous êtes déjà passé par un site de vente en ligne, vous n’avez sûrement pas dû louper ça.

Paypal est l’une des plateformes les plus utilisées au monde, surtout quand il s’agit de paiement en ligne.

En tout cas, pour nous les acteurs du web, quand on pense à vendre quelques choses sur Internet, un produit, un service, ou autres choses, on pense tout de suite à Paypal.

Paypal nous facilite les transactions, et ça, on le lui doit.

Dans notre article d’aujourd’hui justement, on parlera de paypal, et de son mode de fonctionnement.

Comment avoir un compte paypal ? Comment utiliser paypal dans ses transactions ? Comment intégrer les paiements paypal sur notre site wordpress ? C’est cela le sujet d’aujourd’hui.

À la fin de cet article, vous devez être à mesure de pouvoir encaisser vos premiers euros à partir de Paypal et encore plus particulièrement avec wordpress.

Mais au fait, c’est quoi Paypal ?

Paypal est un service de paiement en ligne, simple et sécurisé, qui permet à des acheteurs et à des vendeurs, à n’importe qui en fait, de faire des transactions en ligne : achats, ventes, envois, réceptions d’argent, virement, etc.

C’est en fait un compte bancaire, qui fonctionne comme tous les autres comptes bancaires, excepté qu’il n’est pas géré par une banque traditionnelle comme on le voit dans nos villes. Tout se fait en ligne, via Internet.

Donc, à partir d’internet, vous gérez toutes vos transactions. Et ceux, grâce à paypal.

Pour ce qui nous concerne, pour ceux qui désirent mettre un service de paiement en ligne sur leur site internet ou blog, paypal est l’une des solutions incontournables que je recommande.

Pourquoi ?

  • Paypal est simple et pratique : seul votre email et votre mot de passe suffisent pour effectuer vos transactions
  • Paypal garde le silence sur vos coordonnées bancaires : confidentiel
  • Paypal est utilisé sur des millions de sites internet, et dans le monde entier
  • Paypal permet le paiement de produits et services ou les dons en un clic de souris
  • Paypal peut être utilisé dans la sidebar, dans un article ou sur une page
  • Paypal est très facile d’utilisation

De manière plus pratique, comment faire ?

Comment faire pour utiliser Paypal sur son site internet pour bénéficier de ses avantages ?

Il faut dans un premier temps, vous créer un compte paypal.

Pour cela, rendez-vous sur la page paypal.com, et cliquez sur « Ouvrir un compte gratuitement ». Renseignez votre adresse mail et les informations qui vous seront demandées. Validez, et votre compte est créé.

C’est aussi facile que cela, et c’est gratuit.

Maintenant que vous avez votre compte paypal, vous devez le lier à votre carte ou à votre compte bancaire. C’est aussi simple. Il vous suffira de suivre les instructions communiquées par Paypal, et vous serez prêt pour l’aventure.

Toute cette configuration effectuée, vous pouvez utiliser votre compte pour vos transactions.

Comment intégrer les paiements paypal sur son site internet ?

Nous nous intéresserons ici exclusivement aux sites sous WordPress, la plateforme que nous ne cesserons de conseiller, vu ses performances.

Sous WordPress, on a l’avantage des plugins. Et c’est un moyen qui peut nous permettre de satisfaire à notre besoin. Oui, nous pouvons utiliser un plugin qui permet d’intégrer le système de paiement de Paypal à notre site web ou à notre blog wordpress.

Moi, j’en ai testé deux, et c’est ces deux-là que je vous présenterai. Il s’agit de Simple Paypal Shopping Cart et de WordPress Easy Paypal Payment Accept

Sinon il en existe beaucoup d’autres. Vous pourrez faire une recherche sur la plateforme de WordPress, et vous en rendre compte de vous-même.

Pour rappel, un plugin est un programme informatique conçu pour ajouter des fonctionnalités à un autre logiciel, en l’occurrence WordPress (dans notre cas).

Son moyen d’installation est le même quelque soit le plugin. Vous devez déjà y être rodés, si vous gérez déjà un ou des blogs wordpress.

Simple Paypal Shopping Cart

Ce plugin permet d’accepter des paiements en utilisant la plateforme Paypal.

Très facile d’utilisation, il est très pratique pour la vente de produits et services en ligne à partir de votre blog wordpress. En fait, il convertit votre blog en une vraie boutique en ligne.

Entre autres options, il permet d’ajouter, sur n’importe quel article ou page ou partie de votre blog, un bouton “Ajouter au panier” qui offre la possibilité à l’utilisateur de gérer tout un panier.

De cette manière, l’utilisateur peut faire ses achats tout en consultant son panier, et tout cela en restant sur votre blog.

WordPress Easy Paypal Payment Accept

Voici un autre plugin, simple d’utilisation, qui offre de nombreuses options pour la personnalisation de votre offre et l’accès a la plateforme Paypal.

Il permet de créer des boutons de paiement paypal à la volée, n’importe ou sur votre blog, que ce soit dans un article, sur une page, ou dans la barre latérale, en utilisant juste un shortcode.

En plus de permettre la réception des paiements à travers le bouton « Payer maintenant », WordPress Easy Paypal Payment Accept autorise la modification du plugin afin qu’il accepte la réception des dons.

C’est un plugin assez modulable.

Vous pourrez trouver bien d’autres plugins, comme je l’ai dit,  qui pourront satisfaire à votre besoin.

Maintenant, si par exemple, vous avez déjà un nombre assez important de plugin sur votre blog, je ne vous invite pas à en rajouter.

Pour ce faire, je vous propose de procéder autrement.

La solution de Paypal

Il existe une solution offerte par la plateforme Paypal, tenant compte  bien évidemment des spécificités de WordPress, et qui permet d’ajouter assez facilement un bouton de paiement sur nos sites internet. C’est cela que je vous proposerai.

En début d’article, vous avez créé votre compte Paypal. Je vous invite à vous y connecter.

Rendez-vous ensuite dans l’onglet « Outils » et cliquez sur le menu « Tous les outils ».

Vous serez dirigé vers une page qui offre une large gamme de choix : « Paypal Facturation », « Envoi d’argent », « Demande d’argent », « Configuration de la solution Paypal », etc.

Sur cette page, vous avez l’option « Bouton de Paiement » sur laquelle je vous invite à cliquer.

Vous serez redirigé vers une page « Mes boutons enregistrés ».

Sur cette page, cliquez sur le lien « Créer un bouton » à droite. Et c’est de là que viendra votre bonheur.

Sur la page qui s’affiche, vous avez une large gamme d’options pour la configuration de votre bouton de paiement. Vous allez pouvoir modeler, à votre guise, votre bouton et les fonctionnalités possibles.

Je ne vous montrerai pas de capture pour vous motiver à vous connecter et à tester par vous-même. Ne dit-on pas que la pratique est mieux que la théorie

Revenons !

Sur cette page, vous pourrez avoir un aperçu de ce que verra le visiteur de votre blog. Faites donc toutes les manipulations possibles et choisissez l’option qui vous convient.

Quand cela est fait, cliquez sur le bouton « Créer le bouton ».

Paypal vous envoie sur une page qui présente le bouton de paiement que vous avez créé, et son code d’intégration.

C’est ce code que vous allez copier pour l’intégrer sur votre blog wordpress. Vous pourrez le copier dans un article, dans une page ou encore dans les sidebars. Prenez soin de bien accomplir cette dernière tâche, car le positionnement de votre bouton contribue dans la décision finale d’achat.

Maintenant que vous savez comment ajouter un bouton de paiement paypal sur votre site wordpress, qu’est-ce qui vous empêche de pouvoir en profiter et donc de pouvoir vendre un produit ou service ?

À vous de jouer.

Et faites-nous votre retour d’expérience dans les commentaires.

Comment créer un ebook : le guide complet

créer un ebook, guide completCréer un ebook pour le vendre est un des nombreux moyens de gagner de l’argent sur Internet.

Le plus difficile souvent, c’est de savoir comment procéder pour la création de ce soi-disant ebook.

C’est tellement naturel pour moi de le faire que je n’y avais même pas pensé…

Merci à cette amie qui m’a demandé comment je m’y prenais, parce que c’était un véritable casse-tête chinois pour elle.

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager la méthode avec vous. Ce n’est pas très compliqué. Suivez juste le guide.

Avant de créer un ebook, pensez à l’idée

Un travail préliminaire est obligatoire à faire.

C’est vrai, vous voulez créer un ebook, mais il est plus qu’important de savoir le sujet que vous voulez aborder, le résultat que vous voulez obtenir et les personnes que vous voulez atteindre. Il ne faut pas écrire un ebook juste pour le plaisir d’écrire un ebook.

Il faut qu’à travers cet ebook, vous apportiez de la valeur, de la consistance. Il faut faire ce ebook pour qu’il puisse servir, aux yeux de ceux qui le liront, à montrer votre expertise dans la thématique abordée. Et à faire de vous une référence en la matière. Votre ebook ne doit pas laisser ceux qui le liront indifférents ; il doit forcément apporter quelques choses de nouveau en eux.

Pour cela, vous devez prendre le temps de bien penser votre ebook, depuis la thématique que vous voulez aborder, jusqu’à la publication de ce dernier.

Pour la thématique, si vous avez déjà un blog, ça ne devrait pas être difficile. Le sujet que vous aborderez devrait être, en substance, en rapport avec votre blog. Il va juste manquer de spécifier le domaine précis de votre thématique que vous voulez aborder.

Si vous n’avez pas encore de blog, ça peut paraître compliqué, mais non ! Vous devez faire un brainstorming global. (Quoique ce brainstorming global devrait être fait que tu sois dans l’un ou l’autre des cas)

Quels sujets maîtrisez-vous ? Quels sujets voulez-vous aborder ? Quelles cibles voulez-vous atteindre ? Quels objectifs visez-vous ?

Voilà là, des questions que vous voudriez bien vous poser. À défaut ça risque d’être la catastrophe.

Au terme de ce brainstorming, les choses devraient être plus claires. Vous devez savoir à minima le sujet que vous voulez aborder.

Maintenant que cela est acquis, vous devez voir comment l’organiser.

Lister les grandes lignes de votre ebook

Il ne va pas s’agir ici de faire le sommaire de votre ebook, c’est un peu trop tôt. Il va s’agir d’énumérer les grandes lignes que vous pensez aborder, les questions auxquelles vous voulez répondre.

Vous devez garder une chose à l’esprit : la satisfaction de vos lecteurs.

Pour cela, il serait plus qu’intéressant que les questions auxquelles vous souhaitez répondre satisfassent aux besoins de vos lecteurs.

Comment connaître le besoin de vos lecteurs ?

Pour connaître l’attente de votre lectorat, il y a plusieurs pistes que vous pouvez exploiter.

  • Vous pouvez faire un sondage : à travers ce sondage, demandez simplement à vos lecteurs les principaux problèmes en rapport avec la thématique choisie, qu’ils rencontrent ;
  • Vous pouvez parcourir les commentaires sur votre blog ou sur le blog de certains de vos concurrents. Vous pourrez ainsi détecter les sujets qui reviennent le plus souvent,
  • Vous pouvez aussi faire un tour du côté des forums de discussion en rapport avec votre thématique. Là-bas aussi, vous pourrez piocher des idées.
  • Vous pouvez analyser les ebooks de vos concurrents, et voir les points manquants. De cette manière, vous pourrez créer un ebook beaucoup plus complet, qui réponde plus aux besoins de votre lectorat. En plus, vous vous démarquerez des autres, et ce sera un bonus pour la suite.

Maintenant que cela est fait, vous avez les grandes lignes de votre futur livre électronique. Prenez juste le temps de les réorganiser selon un plan linéaire jusqu’à ce qu’il vous paraisse assez logique. Vous devez à la fin obtenir un plan qui corresponde à ce que vous aviez prévu pour votre livre. Aussi, vous devez penser à vos lecteurs. Ils doivent comprendre le séquencement de votre publication.

Après ce point, vous devez faire un plan de rédaction de chacune des grandes parties.

Il s’agira juste d’énumérer les quelques points que vous voudrez aborder dans chacun des chapitres. C’est une liste qui n’est pas forcément exhaustive, mais qui vous aidera sûrement dans le déroulé de la rédaction de votre ebook.

Ces deux premiers points sont très important. Ils peuvent vous prendre beaucoup de temps, mais ça en vaut la peine. Plus les choses seront claires dans votre esprit, plus vous rentabiliserez votre investissement et plus facile sera votre travail. Prenez donc le temps de mettre tout ça en place.

Maintenant que les choses sont claires, vous être prêt pour un bon départ. Mais, il y a un autre danger. Vous devez planifier votre travail.

Planifier le projet

La création de votre ebook doit être considérée comme un projet. Et comme pour tout projet, il faut penser à sa planification. Sans cela, vous risquez de vous retrouver en train de perdre du temps à faire des choses qui ne sont pas forcément essentielles.

Il y a aussi le phénomène de la procrastination : le fait de reporter à plus tard. C’est un phénomène qui ne loupe pas, surtout quand on n’est pas organisé.

Si vous ne planifiez pas votre projet, vous perdrez du temps.

En combien de temps dois-je finir le premier chapitre ? Dans quel délai dois-je boucler la rédaction de l’ebook? La mise en page ? Quand commencer la promotion ? Etc. Voilà des questions auxquelles vous devez répondre.

Si cela est fait, maintenant vous pouvez commencer à rédiger votre contenu.

Rédiger votre contenu

Oui, vous pouvez commencer à rédiger votre contenu. Vous avez toutes les armes.

Les débuts peuvent être difficiles. Vous pouvez ne pas trouver vos premiers mots. Mais ce n’est pas grave. C’est votre livre. Sentez vous libre de commencer où vous voulez : au deuxième chapitre, au cinquième paragraphe, par la conclusion. Ça dépend vraiment de vous. Commencez par là où vous sentez votre inspiration.   Vous êtes libre.

Asseyez-vous donc simplement et commencez à écrire.

Ne prenez pas en compte les mises en forme et autres styles de texte, écrivez seulement. Le plus important, c’est le contenu. Le reste viendra après.

Aussi, ne cherchez pas à faire les phrases justes, séquentiellement ordonnées, prêtes à être livrées. Non. Écrivez ce qui vous vient par la tête. Ça sera la première mouture de votre livre.

Après ça, vous pourrez réorganiser tout ça, faire des phrases agencées, etc.

Pour la rédaction de ce contenu, vous devez utiliser un logiciel de traitement de texte. L’un des plus connus est le logiciel Write de la suite Open Office. Il est gratuit et téléchargeable avec le pack Open Office sur la page de l’éditeur Openoffice.org.

Il y a aussi la suite Libre Office et le fameux Microsoft Office avec son logiciel très réputé et très utilisé Word.

Après avoir fini de rédiger tout votre contenu, vous pouvez penser à la mise en forme.

Faire la mise en forme de votre livre

Vous devez rendre votre livre agréable à la lecture.

C’est une étape un peu technique, mais pas très compliquée. Les logiciels de traitement de texte cités un peu plus haut vous permettent de le faire sans difficulté.

Vous devez prendre en compte :

L’alignement des paragraphes :

Les paragraphes doivent être alignés, séparés d’un espace (interligne). Aussi les lignes des paragraphes doivent être espacées afin de rendre plus agréable et plus aisée la lecture.

Les chapitres et leur mise en forme :

Vous devez incruster des chapitres, sous chapitres et/ou titres dans votre contenu, toujours dans l’optique de faciliter la lecture. Ces chapitres doivent marquer une différence avec les autres contenus. Ils peuvent être mis en gras, en italique, ou sous forme de styles.

Dans les logiciels de traitement de texte, il y a des styles de mises en forme programmés. Vous pouvez mettre les chapitres sous le style Titre 1, les sous chapitres, sous le style Titre 2, etc.

Si vous voulez en savoir plus sur les styles de vos textes, rendez-vous dans l’aide de votre logiciel de traitement de texte.

Le sommaire ou table des matières

La table de matières doit être dynamique. Bien évidemment, puisque nous sommes dans le cas d’un livre numérique. Il doit être possible de naviguer assez facilement dans le livre.

Si vous avez effectué la mise en forme de vos titres selon les styles Titre 1, Titre 2, Titre 3 comme expliqué précédemment, vous pourrez créer votre table de matière de manière automatique.

Il suffira d’aller dans votre traitement de texte, et de fouiner un peu. Dans le logiciel Write de Open Office, c’est dans l’onglet « Insertion / Index et tables ». Dans Microsoft Word, c’est dans l’onglet « Référence / Table des matières »

Votre table de matière se créera automatique à la position que vous aurez choisie. Pour le rendre dynamique, il y a aussi un bouton dédié.

La personnalisation de votre en-tête et pied de page

Cela peut paraître banal et pas utile, mais vous devez le faire. Vous devez inclure un en-tête et/ou un pied de page.

Vous savez bien qu’il est plus qu’important de se faire un maximum de publicité chaque fois que l’occasion se présente, voilà donc une occasion. Vous pouvez dans l’en-tête ou dans le pied de page mettre un lien vers votre site internet ou vers une page de vente de l’un de vos produits. Cela peut vous apporter des clients.

Aussi, imaginez qu’il n’y ait aucune trace de vous ou de votre site web dans votre livre électronique, et qu’il se retrouve imprimé par hasard et dans les mains de quelqu’un qui ne vous connaît pas, mais qui est intéressé par ce que vous partagez. Ce serait une perte.

Vous devez donc mettre des notifications dans l’en-tête et le pied de page de votre ebook.

L’insertion d’images et de graphiques si possible

Par nécessité de rendre agréable la lecture et de ne pas matraquer les yeux de vos lecteurs avec un paquet de texte, nous recommandons d’ajouter dans votre livre électronique de belles illustrations, de belles images. Vous pourrez trouver partout sur Internet de belles images libres de droits, ou vous pourrez vous-même prendre de belles photos que vous inclurez dans votre ebook.

Une sélection de couleurs

Ce point n’est pas forcément très important, mais, toujours dans l’optique de rendre agréable la lecture et donc l’adoption de votre livre électronique, nous suggérons que vous exploitez la puissance des couleurs.

Un texte avec des couleurs qui s’agencent, c’est agréable à voir, c’est agréable à lire. Mais il faut faire attention. Je n’ai pas dit d’empaqueter les couleurs n’importe comment. Vous pouvez par exemple décider de mettre les titres en bleu. Ou d’inclure dans votre texte des citations que vous marquerez par la couleur verte. Ou encore des blocs d’informations ou de notifications que vous pourrez mettre sur un fond jaunâtre. C’est beau et ça facilite la lisibilité.

Maintenant que votre ebook est créé et mis en forme, vous devez le faire relire.

Relire ou donner à relire votre ebook

Nous conseillons de donner à relire votre book. Avec votre œil, vous risquez de ne pas voir certaines tournures ou fautes d’orthographe.

Vous pouvez profiter de vos amis ou de votre famille, ou bien plus encore, de quelqu’un qui s’y connaît dans le domaine. Ces derniers, avec l’œil de vos lecteurs, pourront vous faire des remarques et suggestions, en fonction de leurs ressentis.

Vous devez tenir compte de ces suggestions et mettre à jour votre livre. Ce sera à votre avantage.

Faire la couverture de votre ebook

Tout comme pour les livres physiques, la couverture est un atout marketing très important pour les livres électroniques. Elle doit être attrayante. C’est elle en premier que les potentiels acheteurs verront. S’ils n’y accrochent pas, c’est mal barré pour la suite. Il faut donc y mettre du sien.

Si vous ne vous y connaissez pas en design, je vous invite même à vous attacher les services d’un professionnel. C’est très important. Lui au moins pourra vous donner un rendu attractif et donner un effet attractif à votre ebook.

Prenez garde toute fois d’obtenir la permission d’utiliser les visuels qui y sont inclus. Ça aussi, c’est important. On le néglige la plupart du temps, mais ça peut nous rattraper.

Autre chose, votre page de vente doit avoir un visuel attractif. Nous y reviendrons dans la partie « Promotion du produit ».

Continuons !

Exporter votre document au format ebook

Les formats utilisés pour les ebooks sont généralement le PDF et le ePub. Vous devez donc convertir votre document dans l’un ou l’autre de ces formats, en fonction du support de vente que vous aurez choisi.

Si vous voulez vendre votre livre électronique sur votre site internet, choisissez le format PDF. Si par contre, vous souhaitez vendre sur les plateformes comme Amazon, le format ePub  est le plus adapté.

Publier votre ebook

Maintenant que tout est prêt, vous devez publier votre ebook. Quelle plateforme choisir ?

Normalement, vous aurez dû y penser à ce sujet depuis le brainstorming que vous avez réalisé avant de commencer la rédaction de votre ebook. Si ce n’est pas le cas, faites le point.

Il existe différents moyens de publier un ebook. Ces moyens divergent généralement au niveau de la protection contre le piratage, au niveau de la commission reversée à l’auteur, et au niveau de l’étendue de l’audience.

Faites le point et voyez celle qui vous rapportera le plus d’argent.

Promouvoir votre livre électronique

Le monde entier doit savoir que votre livre est prêt à être téléchargé. Pour cela, vous devez prendre certaines dispositions.

Un point essentiel de la promotion de ce livre électronique est votre manière de la présenter. J’en avais parlé un peu plus haut. Vous devez avoir un visuel attractif et vendeur. C’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser un visuel de votre livre en 3D. C’est plus beau et plus attirant.

Des logiciels qui permettent de créer ce genre de visuel 3D (en glisser-déplacer, très simple à prendre en charge) existent sur internet. Allez faire une recherche du côté du moteur de recherche Google et vous verrez. Si vous ne voulez pas vous emmerder avec toutes ces techniques, confiez la tâche à un designer qui s’en chargera volontiers et vous fournira quelques choses de potables.

Second point, vous devez être présent sur les réseaux sociaux et en parler. Vous devez publier des publications relatives à votre ebook, avec bien sûr un lien vers la page de vente.

Vous pouvez aussi faire une vidéo de présentation sur YouTube. C’est une plateforme très fréquentée.

En tout cas, vous ne devez pas lésiner sur les moyens. Vous devez vous faire voir au maximum, en parler autour de vous, profiter de toutes les plateformes qui vous permettront de faire votre pub.

Rendez-vous aussi disponible, organisez des webinaires, participez à des interviews.

Même dans les signatures de vos courriels, vous devez mettre « Auteur du livre…….. » et créer un lien vers la page de vente.

Tout ce qui peut permettre de faire connaître votre ebook est bon à prendre.

Voilà, vous êtes maintenant outillé pour créer, publier et vendre votre ebook.

Racontez-nous dans les commentaires, le projet d’ebook sur lequel vous bossez actuellement ou que vous voudrez bien entamer. Nous pourrons vous apporter notre contribution.

À tout de suite, dans les commentaires.

Comment faire de la publicité gratuite sur Internet ?

faire de la publicité gratuite sur internetFaire de la publicité sur Internet n’implique pas forcément d’y impliquer votre porte-monnaie.

Si c’est ce que vous croyez, c’est éperdument faux.

Je vais partager aujourd’hui avec vous, des moyens stratégiques pour faire de la publicité gratuite sur Internet. Ce sont généralement des outils très accessibles, mais que nous prenons à la légère. Suivez le guide.

Un conseil :

Prenez la peine de bien structurer le message que vous voulez faire passer. Formuler votre communication avec tout le sérieux possible.

Ok !

Maintenant, les moyens de faire de la publicité gratuite sur Internet.

Le bouche à oreille

Voici une bonne vieille méthode, le moyen standard utilisé depuis très longtemps et qui continue de toujours faire office de moyen de publicité gratuite : le bouche à oreille. C’est un puissant moyen de communication. On passe le message à son voisin qui pourra, à son tour, le passer à quelqu’un d’autre, ainsi de suite.

Aussi, il peut arriver que vous ne soyez même pas l’instigateur de cet effet bouche à oreille, les gens s’en chargent eux-mêmes. Lorsqu’ils constatent que vous partagez quelques choses de vraiment utiles qui leur sert et qui pourrait servir à autrui, ils en parlent autour d’eux même. Et la poudre est lancée.

Prenez donc soin de produire du contenu de qualité, de faire œuvre utile, et vous pourrez facilement profiter de ce vecteur de communication.

La carte de visite

La bonne vieille carte de visite. Ce petit bloc de papier sur lequel généralement sont inscrit le nom de notre entreprise, nos noms et prénoms et notre adresse. Et qu’on prend plaisir à donner, chaque fois que nous rencontrons quelqu’un qui pourrait nous aider dans quelques domaines que ce soit.

À mon humble avis, ces cartes de visite sont sous exploitées.

Vous voyez la face arrière de ces cartes ? Elle est généralement vide. Alors qu’elle pourrait être utilisée à bien d’autres choses. Elle pourrait être utilisée pour faire la promotion de notre marque, ou la promotion d’un de nos produits ou services. Vous voyez ! Et si vous affichez par exemple le visuel de votre formulaire de capture ? Votre ebook gratuit ?

Activez votre créativité, beaucoup pourrait être fait.

Aujourd’hui, il y a une tendance chez les prestataires d’imprimerie à faire des cartes de visite à rabat. Sur ces cartes, il y a 4 faces. Imaginez le nombre de possibilités. Imaginez tout ce que vous pouvez mettre sur ces faces pour parler de vos produits et services, pour faire votre promotion.

Mais attention !! Vous devez prendre soin de présenter un visuel assez digeste. Il ne faut pas remplir vos cartes par une tonne d’informations qui se chevauchent. Ça pourrait être un motif de rejet. Alors, prenez garde.

Les signatures de courriel

Il faut toujours utiliser votre signature de courriel à bon escient. Chaque fois que vous envoyez un courriel, il faut en profiter.

C’est quoi les signatures de courriel ?

Les signatures de courriel, c’est de petits messages, offerts par pratiquement tous les systèmes de messagerie, qui, après configuration, s’affichent en dessous de tous les courriels que vous envoyez.

Regardez les courriels que vous recevez. Il y a des sortes de cartes de visite en bas, qui donnent généralement les noms et adresses de l’expéditeur.

C’est une zone qui peut être destinée à promouvoir un produit ou un service. Alors, ne vous en privez pas.

Les t-shirts

Ce point m’a été inspiré par un ami, qui a chaque fois qu’il y a une manifestation, du genre conférence ou exposition, en tout cas où il y a du monde, mettait un t-shirt avec son logo, son lien internet, et quelques petites informations utiles. Il y ajoute quelques fois une casquette avec son effigie. Et c’est très beau. En plus de cela, ça représente un très bel outil de promotion.

Il fallait y penser. Inconsciemment, c’est quelque chose qui marque les esprits des personnes qu’il rencontre ou qui le voit.

À vous de voir.

Les petites annonces en lignes

Il existe sur Internet une pléiade de sites internet qui offrent la possibilité de faire de la publicité gratuite par le biais des petites annonces. Que ce soit de la publicité privée ou de la publicité professionnelle. Allez faire un tour du côté de Google, et vous pourrez voir les opportunités.

Comme pour toute publicité, vous devez prendre soin de bien préparer vos annonces. Je vous suggère même d’en préparer plusieurs, et de veiller à ce que le message soit court, accrocheur et attractif. Vous devez réussir à capter l’attention de votre prospect et à l’emmener vers votre produit.

Pour tirer un maximum de profit de cette stratégie, vous devez respecter les quelques consignes suivantes :

  • Vous devez bien spécifier vos adresses courriel et nom de domaine. Si c’est une annonce locale, prenez soin de donner votre adresse géographique, votre numéro de téléphone, etc., afin que vos potentiels clients puissent vous joindre assez facilement.
  • Lorsque vous mettrez vos petites annonces en ligne, vous recevrez un courriel de confirmation. Prenez soin d’enregistrer ces mails dans votre carnet d’adresses afin que les mails suivants ne tombent pas dans la boîte spam.
  • Faites attention aux courriels qui vous seront envoyés, ils pourront vous annoncer la fin d’édition de vos annonces. Dans ce cas, renouvelez-les.
  • Ne vous privez pas des actions que vous pourrez faire pour rendre plus attractif vos annonces. Mettez par exemple des annonces différentes sur le même site internet, à intervalle régulier. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un défilement en boucle de vos publicités. Aussi, ne vous limitez pas à quelques annonces, car vous avez la possibilité d’en mettre plusieurs, alors profitez-en.

Dernière chose sur ce point, sur certains sites de petites annonces, il n’y a pas de possibilité de mettre l’adresse des sites internet. Il faut donc jouer de stratégie pour pouvoir rediriger vos prospects vers vos sites. Je reste disponible si vous avez besoin d’aide. Je vois d’ici certains de vous qui écarquillez les yeux, lol. Dites-le-moi dans les commentaires.

Les réseaux sociaux

Je n’allais quand même pas oublier le phénomène du siècle, les réseaux sociaux.

Vous pouvez faire votre publicité gratuite sur les réseaux sociaux. Il y a tellement de personnes qui y sont inscrites. Seulement sur Facebook, il y a plus d’un milliard de personnes connectées. Imaginez le champ des possibles. Et puis, ne vous limitez pas à Facebook. On en a plusieurs autres réseaux sociaux. Savez-vous qu’il existe plus de 100 réseaux sociaux ? Facebook, Twitter, Google +, Snapchat, Instagram, LinkedIn, Viadeo, Pinterest, Tumblr, Skyblog, Medium, Copains d’avant, Vine, Periscope et bien d’autres encore.

Je ne vous dis pas de vous abonner à tous ceux-ci. Mais regardez là où est votre cible de marché et postez-y des annonces de temps en temps. On ne sait jamais d’où viendra le bonheur ?

Les réseaux sociaux sont un levier très important, et il ne faut pas s’en priver.

Aujourd’hui, ces réseaux sociaux adoptent la publicité payante pour impacter plus de monde, mais il y a toujours possibilité de faire du gratuit et de toucher un maximum de personne en usant de stratégie. Abonnez-vous par exemple dans les groupes qui comptent beaucoup de membres (certains ont plus de 200000 membres), participez aux interactions et publiez vos annonces. Mais vraiment de manière stratégique. Sinon vos « amis » ne vous liront même plus.

C’est un vaste champ, et il faut en profiter.

Les commentaires sur les sites internet ou blogs

Profitez de vos commentaires sur les sites internet des autres pour faire votre publicité. Vous n’y avez pas pensé, hein ?

Eh oui, toute occasion est bonne à saisir. Et il ne faut pas s’en priver.

En laissant un commentaire à la suite d’un article ou d’une publication quelconque d’un site internet, vous permettez aux lecteurs de ce site de savoir votre existence. Si vous usez de ruse, ce dernier peut être emmené à aller voir votre site, et donc à être informé de ce que vous promouvez. Vous devez pour cela laisser vos commentaires sur des sites dofollow (les sites dofollow sont des sites qui vous permettent de laisser des liens vers une adresse que vous renseignez lorsque vous laissez un commentaire), ou mettre dans le contenu de votre commentaire des indices qui pourraient diriger vers votre promotion. C’est tout un art. Pour ne pas que les lecteurs se rendent compte de votre combine, vous devez faire preuve d’ingéniosité.

Aussi, les commentaires permettent quelques fois d’engager des discussions avec de tierces personnes, ce qui pourrait créer des relations que ce soit de partenariat ou d’amitié.

Prenez donc l’engagement de laisser, le plus souvent sur les blogs d’autorité, des commentaires constructifs et qui apportent de la valeur. Vous en tirerez largement profit.

Les forums de discussions

Les forums de discussions sont des espaces qui drainent du monde. Il serait intéressant que vous y soyez présent. Pour y marquer votre présence de manière significative, pour faire en sorte que les gens reconnaissent votre expertise, et donc s’intéressent à vous, vous devez avoir une certaine régularité et des interventions de qualité, que ce soit dans les réactions sur les sujets existants ou même sur vos propres sujets posés. Ça, c’est de un.

De deux, il y a dans les forums, la possibilité d’enregistrer une sorte de signature, comme dans les signatures de mail. Cette signature doit être utilisée pour faire votre promotion. Elle doit être concise et attractive. Ne commettez pas l’erreur de remplir cette zone avec un texte assez brouillon, qui pourrait même vous éloigner de ceux que vous voulez séduire.

En fait, faire de la publicité, c’est tout un art. Il y a des tournures à appliquer, des modèles d’invites, de petites présentations qui ne pourront passer inaperçues aux yeux des lecteurs. Regardez les signatures des autres, regardez celles qui vous attirent vous-même, et inspirez-vous-en. C’est la stratégie que j’utilise.

Pourquoi chercher à réinventer ce qui existe déjà et qui marche si bien ?

Les vidéos sur les plateformes de publications de vidéo

Nous savons tous que le marché de la vidéo a pris aujourd’hui une envolée exponentielle sur Internet. Il n’y a qu’à regarder le nombre de vidéos produites sur YouTube. Et le nombre de vues aussi. C’est explosif.

YouTube, pour ne parler que de cette plateforme, draine de milliers de visiteurs par jour. C’est en plus une plateforme qui est gratuite.

Y être présent vous ouvre au monde. À vous de pouvoir être captivant.

Vous devez donc vous mettre à la vidéo. C’est inévitable.

C’est vrai, certains diront qu’ils ne sont pas vidéo génique ou qu’ils ont des difficultés à montrer leur visage en vidéo. Ok ! Je vous le concède. Mais vous pouvez filmer la nature, ou même votre écran, et parler derrière. Il y a des logiciels qui le permettent que ce soit sur Windows ou sur Mac. Le plus important, c’est le message qui y est transmis.

À travers ce message transmis donc, vous pouvez faire la promotion d’un de vos produits ou services que vous proposez. C’est gratuit, je l’ai dit. Sachez vous faire entendre, vous avez une immense audience en face de vous.

La vidéo, que ce soit sur YouTube, sur Vimeo ou sur Daylimotion, c’est la tendance à ne pas négliger en  cette année 2016, et bien même au-delà (à mon avis)

Yahoo questions réponses

Yahoo Questions Réponses est une sorte de forum de discussion, propriété du géant Yahoo. Mais comme le plus souvent on se focalise sur notre thématique, on finit par oublier ce genre de forum, alors que ce sont des perles.

Je ne parlerai pas beaucoup sur ce sujet. Je vous invite simplement à aller voir le site et voir ce qui s’y fait, le monde qui y est présent, et les interactions des gens, et entre eux. Vous pourrez voir en même temps, comment dans leurs interventions, les utilisateurs peuvent faire leurs promotions. Et voir aussi les possibilités qui s’offrent à vous.

Ne le négligez pas. Allez faire un tour sur Yahoo Questions Réponses, et venez me dire dans les commentaires ce que vous avez pu remarquer. Les thèmes abordés sont assez divers, mais bien organisés, vous pourrez vous retrouver.

Je vous attends dans les commentaires.

Les interviews

Voilà un autre créneau très souvent négligé, les interviews.

Imaginez ! Vous faites une interview d’un influenceur, de quelqu’un qui a une très grande audience qui le suit, une très grande liste de prospect à son actif. Ce dernier informera sûrement son audience de la publication de son interview. Et là, en fonction de votre prestance et de la pertinence de vos questions et interactions, vous pourrez les taper à l’œil. Si c’est le cas, vous pourrez vous acclamer. Votre liste de prospect se verra augmenter de manière inimaginable.

Arpentez cette voie: regardez autour de vous. Il y a des influenceurs qui font le lancement de leur livre, de leur formation, d’un produit ou autres. C’est à ces périodes là que ces personnes sont facilement accessibles. Elles ont besoin de promotion et elles seront ravies de se prêter à des interviews, tant que ça peut leur apporter des prospects. Profitez-en.

Vous aussi, faites-vous interviewer. Chacun y gagne: l’intervieweur et l’interviewé. Si vous êtes interviewé, vous pourrez aisément faire votre promotion. Et c’est comme ça que beaucoup plus de monde viendront vous visiter.

Le positionnement sur les moteurs de recherche

Eh oui, je suis pratiquement sûr que vous n’y avez pas pensé. Mais, c’est une forme de publicité gratuite que nous font les moteurs de recherches.

Si vous avez un site internet ou un blog, vous devez l’optimiser pour les moteurs de recherche, en l’occurrence Google qui représente plus de 40% des recherches effectué sur Internet.

Si votre site internet ou blog est bien optimisé côté référencement, il s’affichera sur les premières pages des moteurs de recherches. Et pour tous ceux qui feront une recherche sur vos mots clés, il y aura une possibilité qu’ils atterrissent sur votre site. N’est-ce pas génial ? À vous de mettre une description assez viable, attirante pour ne pas que le visiteur parte cliquer chez le voisin.

En plus, sur votre site internet, vous devez faire en sorte que votre page d’accueil soit être attractive, afin de ne pas faire fuir vos potentiels nouveaux suiveurs.

Il y a quelques règles d’optimisation du référencement des sites internet, mais nous ne les aborderons pas ici. Dites-moi dans les commentaires si le sujet vous intéresse.

La publication sur les plateformes à forte audience

Il existe des plateformes ouvertes de très fortes audiences, où vous pouvez publier vos contenus, gratuitement. Il y a possibilité de publier des powerpoints, des PDF, vos présentations, etc. Et ça, c’est des moyens de se faire connaître de manière très souple.

Je peux citer entre autres Slideshare, où vous pouvez mettre vos publications. Il y a aussi Reedit, et bien d’autres, que je vous invite à aller voir. Ce sont des plateformes très fréquentées. Si vous y publiez un contenu qui intéresse, vous pourrez être étonné du bond que vous ferez côté visiteurs.

Voilà les quelques outils que vous pourrez utiliser pour faire votre publicité, gratuitement, sans débourser un seul sou.

Pour conclure, dites-moi dans les commentaires,

  • lequel des points vous voulez qu’on approfondisse et
  • par quelles solutions allez-vous commencer à faire votre publicité?

À toute suite dans les commentaires.

Gagner de l’argent avec Google Asense : La methode !

gagner de l'argent avec google adsensePour gagner de l’argent sur Internet, tous les blogueurs vous parleront de Google Adsense comme étant le moyen le plus facile à mettre en place.

Ce n’est pas nécessairement faux… Ils vous diront aussi que Google Adsense ne rapporte pas beaucoup d’argent, ça par contre, ce n’est pas forcément vrai. Certains webmestres gagnent de bien bonnes sommes avec.

À travers l’article de ce jour, nous parlerons de méthodes pour gagner de l’argent avec Google Adsense. Mais avant, nous verrons ce que c’est que Google Adsense, comment il fonctionne, et quels sont les différents types d’annonces qu’il autorise.

Démarrons maintenant!

C’est quoi Google Adsense ?

Google Adsense est la plateforme de publicité du géant Google. C’est une plateforme qui permet à des webmestres de placer des encarts publicitaires sur leurs sites internet, contre rétribution en fonction d’un certain nombre de clics sur ces derniers.

C’est une solution qui est très utilisée par beaucoup de webmestres pour gagner leurs premiers euros sur Internet. Comment font-ils ? Nous allons le voir dans la suite de l’article. Mais avant, voyons comment fonctionne Google Adsense.

Comment fonctionne Google Adsense?

Google Adsense fournit un petit code informatique à qui veut l’utiliser, bien sûr après une autorisation de sa part. À partir de ce petit code, Google Adsense émet un robot qui va scruter toutes les pages du site internet (où le code est intégré bien sûr). Ce robot va déterminer le contenu du site internet, et faire afficher des annonces publicitaires ciblées en fonction du contenu en question.

Pour les annonces publicitaires, le moteur de recherche Google a mis en place le programme Adwords, qui permet à des annonceurs d’y placer de la publicité contextuelle en achetant aux enchères les mots clés qu’ils désirent. Google, à partir de ce que leur payent ces annonceurs fait une rétribution aux webmestres en fonction du nombre de clic sur les annonces affichées sur leur site internet. C’est donc une bonne affaire pour les webmestres, surtout que les annonces sont directement liées au contenu des pages.

Maintenant, ce qui pourrait vous intéresser, c’est de savoir, comment, en tant que propriétaire de site internet ou de blog, vous pouvez intégrer Google Adsense.

Comment intégrer Google Adsense sur votre site internet ou votre blog ?

Google ne permet pas à tout le monde de participer à ses campagnes publicitaires. Il veut avoir un droit de regard sur ses collaborations. C’est pourquoi il effectue d’abord un contrôle sur les sites internet demandeurs.

Pour obtenir l’approbation de Google, il faut respecter certaines règles citées ci-dessous :

Règle n°1 : Votre site doit avoir du contenu et être régulièrement mis à jour

On sait tous que Google aime le contenu. Si donc vous voulez avoir les faveurs de Google pour son programme publicitaire Google Adsense, vous devez produire un contenu de qualité. À défaut, ce n’est même pas la peine de tenter le coup.

Je vous vois tous me demander ce que c’est qu’un contenu de qualité. C’est une question assez difficile à répondre. Mais vu du côté de Google, c’est un contenu qui comprend minimum 300 mots et qui ne comportent pas trop de publicité et de liens d’affiliation.

Règle n°2 : Votre site internet doit respecter les règles de loi.

Votre site internet ne doit pas être dans l’illégalité. Pour en savoir plus, je vous invite à aller voir, sur le site de Google Adsense, les règles de base édictées par Google.

Règle n°3 : Votre site doit être complet

Il ne doit pas y avoir de liens cassés. Tous vos liens doivent ramener vers des pages normalement alimentées.

Règle n°4 : Il faut éviter les popup

Google n’aime pas les popup. Et donc, avant l’approbation de votre site internet, il faut éviter d’en mettre.

Voilà les quelques règles de Google que j’ai pu recenser, et qui à mon avis sont les plus marquantes. Pour avoir la liste complète, je vous invite à aller faire un tour du côté du site de Google.

Toutefois, retenez une chose, le plus important, c’est de réussir à nouer le partenariat avec Google, et après, vous pourrez ajouter ce que vous voulez sur votre site internet ou blog. Respectez donc ce qu’il demande et vous serez disposés à recevoir vos premiers euros.

Maintenant que vous avez l’accord de Google, vous pouvez vous connecter à votre plateforme et choisir le type d’annonce que vous voulez voir apparaître sur votre site internet.

Types et formats d’annonces disponibles sur Google Adsense

Google Adsense permet l’affichage d’annonces sous forme de texte et sous forme d’image. Il propose plus de 12 formats différents. Connectez-vous à votre profil et regardez les formats disponibles. Voyez ce qui peut bien intégrer, et faites votre choix.

Maintenant que c’est fait, comment gagner de l’argent avec Google Adsense plus concrètement? C’est la question épineuse.

Comment gagner de l’argent avec Google Adsense ?

Maintenant que vous avez choisi le type d’annonce et le format à intégrer, vous recevrez un code informatique. C’est ce code-là que vous devez intégrer dans votre site internet.

Après quelque temps (un temps pas trop long), vous pourrez voir affichées les annonces sur votre site internet, en fonction de la position que vous aurez choisie.

Chaque fois qu’un visiteur cliquera sur l’une de vos annonces, Google vous versera une commission.

Les coûts par clic ne sont pas très importants, c’est pourquoi, pour gagner beaucoup d’argent, vous devez avoir beaucoup de clics, et donc de plus en plus de visiteurs.

Il y a toutefois des gens qui malgré leurs nombres de visiteurs pas trop élevés réussissent à générer un gros cash.

Comment font-ils ? C’est ce que nous allons voir maintenant

Comment optimiser vos gains venant de Google Adsense ?

  • Bien faire le choix de ses mots clés

Vous ne devez pas choisir vos mots clés au hasard. Votre site internet doit parler d’un thème qui a des mots clés dont le coût par clic est plus élevé que la moyenne. Ainsi, les clics sur vos annonces vous rapporteront beaucoup plus.

  • Faire le tri des pages sur lesquelles afficher la publicité Adsense.

Les webmestres font généralement la bêtise de mettre les publicités Adsense sur toutes les pages de leur site internet. C’est une grosse erreur.

Votre business n’est quand même pas entièrement basé sur Google Adsense ? Si c’est le cas, revoyez-vous automatiquement. Il y a d’autres moyens de gagner de l’argent avec les blogs, et il ne faut pas s’en priver.

Pour donc les pages où vous vendez un produit ou faites la promotion d’un produit en affiliation, il ne faut pas placer d’annonces Adsense, pour éviter de disperser vos potentiels clients. On gagne plus à vendre par exemple un produit qu’à récolter quelques centimes pour un clic sur un lien qui en plus, éloigne le visiteur de notre site.

Ayez aussi un regard sur les pages les plus visitées.

  • Faire un bon positionnement de vos annonces

Vos différentes pages ont plusieurs emplacements disponibles pour positionner vos annonces. Mais il ne faut pas abuser.

Déjà, il faut limiter le nombre d’annonces à afficher. Sinon, votre site ressemblera à un sapin de Noël et les visiteurs qui ne sont pas dupes sauront que c’est de la publicité que vous faites, et donc ne cliqueront pas sur vos liens.

Ensuite, il faut bien choisir le positionnement de vos annonces.

Une bonne disposition pourrait être de mettre votre bloc d’annonce juste après le titre de votre article, ou juste après le premier paragraphe. De cette manière, votre annonce s’incruste dans votre article, et le visiteur n’en fait pas de distinction.

Justement, sur ce point, il y a la possibilité, lors de la création de vos annonces, de configurer leurs couleurs. Je vous recommande donc de le faire. La couleur de vos annonces devra se marier avec votre design graphique. De cette manière, les visiteurs auront du mal à distinguer les publicités de votre contenu. Et ce serait intéressant pour votre taux de clic.

  • Faire des tests

Chaque mot clé, chaque format utilisé, chaque positionnement d’annonces a ses réalités. Votre réalité n’est pas la réalité du voisin. Quel que soit ce qu’on pourrait vous dire ou ce que vous pourrez lire comme information sur Google Adsense, vous devez continuellement faire vos tests. C’est seulement comme cela que vous pourrez voir ce qui marche le mieux dans votre cas. Et donc, ce qui vous rapporterait un revenu beaucoup plus significatif.

Voilà les quelques conseils que j’avais voulu partager avec vous, pour gagner de l’argent avec Google Adsense. Appliquez-les et vous verrez entrer dans votre porte-monnaie des euros de cette plateforme.

Dernière chose, Google Adsense est une source de revenus, et non un business en tant que tel. Il ne faut donc pas baser toute votre stratégie autour d’elle. Sinon, le jour que Google décide de changer la donne, vous êtes mort.

Maintenant que c’est dit, dites-moi dans les commentaires ce que vous comptez prendre comme initiatives dès aujourd’hui.

Et pour ceux qui ont déjà gagné de l’argent ou qui gagnent de l’argent avec Google Adsense, partagez avec nous vos expériences. Dites-nous quels positionnements d’annonces vous ont le plus rapporté d’argent ?

À tout de suite, dans les commentaires!

Devenir riche avec un blog, est-ce vraiment possible ?

devenir riche avec un blogDevenir riche avec un blog, possible ? Avant de répondre à cette question, il serait bien de définir le concept de richesse…

Tout le monde ne la conçoit pas de la même manière.

Certains pensent que c’est avoir beaucoup d’argent. D’autres, comme moi, pensent que ça va bien au-delà.

En plus de l’argent, il y a bien d’autres choses telles que la santé, la famille, le bien-être, la tranquillité, etc. Bref !

Aujourd’hui, nous allons spécialement parler de richesse, vue de manière globale comme je l’entends, de devenir riche avec un blog.

Est-il vraiment possible de devenir riche avec un blog ? Peut-on gagner beaucoup d’argent avec un blog ? Nous le verrons à travers cet article.

Mais avant, quelles sont les premières choses à faire pour espérer tirer profit de vos blogs ?

Ce que vous devez faire pour espérer devenir riche avec un blog

Vous devez avoir un blog

Bien évidemment, c’est le minimum. Vous devez avoir un blog.

C’est ce blog qui vous servira de support pour déployer toute votre technique à richesse. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez me contacter, on le fera vite fait pour vous.

Vous devez publier un contenu de qualité et à fort impact

Dès que votre blog est mis en place, vous devez publier un contenu de qualité, à forte valeur ajoutée. C’est ce contenu-là qui vous permettra de récolter des prospects de qualité.

Plus vos articles seront excellents, plus votre expertise sera démontrée, et plus les gens vous feront confiance. Ainsi, vous pourrez leur proposer en toute tranquillité, de probables solutions aux problèmes qu’ils rencontrent, et ils ne pourront qu’adhérer.

Vous devez vous faire connaître et bâtir votre réseau

Vu que votre contenu sera de qualité, il ne sera pas difficile de vous faire remarquer. Vos visiteurs pourront parler de vous autour d’eux. Aussi, vous devez marquer votre présence sur les forums de discussions qui sont un gros vivier souvent négligé, sur les réseaux sociaux, avec des posts de qualité, et en laissant des commentaires sur d’autres blogs et posts de certains influenceurs.

Vous devez aussi songer à participer à des réseaux de networking, à des mastermind, à des clubs qui exercent dans votre domaine.

De cette façon, vous vous serez fait connaître par de milliers de personnes qui pourraient devenir des clients pour vous.

Vous devez créer votre liste de contact

Vous devez récolter les adresses (mails et/ou téléphone) du maximum de ce portefeuille contact que vous avez. Vous devez vous battre pour qu’ils échangent avec vous leurs adresses. La technique souvent utilisée est de leur offrir en échange un cadeau de valeur.

Avec ces adresses, vous pourrez créer et maintenir une relation de confiance avec ces prospects qui pourront plus tard devenir vos clients.

Maintenant que vous avez votre blog, votre contenu de qualité, votre réseau de partenaires et votre liste de contact, vous êtes paré pour récolter les billets de banque et développer votre richesse.

Une réalité est tout de même à prendre en considération :

  • Le blog en lui-même n’est qu’une plateforme qui sous-tend un business, une activité. Il faut le considérer comme tel. Il doit donc servir de support de promotion à votre activité. Et c’est cela qui doit vous rester à l’esprit.

Ne vous contentez pas de juste bâtir un blog, ayez un esprit entrepreneurial.

Maintenant que c’est dit…

Comment devenir riche avec un blog ?

Comme je l’ai dit plus haut, la richesse ne se limite pas à l’argent. Elle va bien au-delà.

Vous développez vos connaissances

La plus grande richesse d’une personne réside en ce qu’elle connaît. Elle ne pourra jamais la perdre. C’est un bien personnel, indélébile.

Les riches de ce monde recommandent généralement dans leurs enseignements qu’il faut toujours investir en soi, dans la connaissance, en apprenant toujours, à travers les livres, formations et autres enseignements.

Lorsque vous développez un blog, de la meilleure façon qu’il soit, vous êtes obligé de vous former, d’apprendre du maximum de votre thématique afin de partager avec ceux qui vous suivent un contenu de qualité. Plus vous apprenez, plus vous avez la capacité de partager un contenu qui a du sens pour votre lectorat, qui a de la valeur. Et c’est comme cela que votre notoriété et votre expertise s’établiront d’elles-mêmes.

Voilà la première richesse que je voulais partager avec vous.

Vous obtenez de la reconnaissance et de la gratitude

À travers votre expertise et vos partages de qualité, les gens voient en vous quelqu’un qui se préoccupe de leurs apporter de la valeur, qui se préoccupe de leur bien-être. Vous leur apportez des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent. Vous contribuez à leur apporter de la satisfaction à leurs besoins. N’est-ce pas génial ?

Imaginez recevoir un matin, dans votre boîte aux lettres, ou dans un courriel, un Merci ; Un Merci qui vient du cœur, un Merci qui vient de quelqu’un que vous ne connaissez ni d’Adan ni d’Ève. N’est-ce pas génial ? N’est-ce pas cela la richesse ?

Et c’est cela que votre blog peut vous apporter comme bonheur. Quand vous vous préoccupez de ce que veut votre audience, et que vous partagez un contenu de qualité dans ce sens, vous ne pouvez qu’obtenir reconnaissance. Et ça, ça va même au-delà de la richesse.

C’est mon avis. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il serait intéressant que vous me le disiez dans les commentaires.

En tout cas, moi, j’en ai reçu des Merci, et… C’est vraiment fort.

Troisième richesse que vous pouvez obtenir de votre blog :

La liberté d’être où vous voulez et de faire ce que vous voulez

Les gens sont coincés par leur travail, embarqués dans le triptyque métro boulot dodo, en train de se taper des semaines de 35 heures de boulot et même plus, avec à la clé quatre petites semaines de pseudo vacances, et un soi-disant salaire, jamais à la hauteur de ce qu’on espère. Et encore, si on l’aimait, ce boulot. C’est vraiment dommage. Toute une bonne partie de nos vies, gâchée.

Lorsque vous développez un blog, vous êtes libre.

Bien sûr, vous pouvez développer votre blog, à côté de votre boulot salarié. C’est même ce qui est conseillé quand vous n’avez pas encore atteint la richesse financière que vous recherchez.

Mais sachez-le, lorsque vous développez un blog, vous êtes libre. Libre de votre temps, libre de votre position géographique. Et ça, c’est une richesse.

Vous pouvez aller vous coucher au bord de la mer, vous pouvez changer de pays, voyager, rester dans votre divan, ou vous asseoir à la terrasse d’un café, regardant la verdure. C’est beau ça.

Je vous vois rêver. Vous avez bien raison. Et ça, c’est possible avec un blog. Une seule connexion internet, et ça suffit. Même votre simple smartphone vous permet aujourd’hui de vous connecter et de conduire toute la gestion de votre blog.

Et ça, c’est une richesse tant désirée par tant de gens. La liberté. La liberté d’être et de faire ce que vous voulez.

Une chose que j’oubliais : la thématique que vous abordez dans votre blog, vous la choisissez librement. Combien de personnes travaillent dans un domaine qu’elles n’apprécient pas ? Vous, vous avez la latitude de choisir le domaine dans lequel vous voulez travailler.

Maintenant, parlons du nerf de la guerre : l’argent.

Vous pouvez gagner de l’argent avec votre blog, beaucoup d’argent même

On ne le dira jamais assez, il y a beaucoup d’argent à amasser avec un blog. Et moi, j’en suis une preuve vivante. De l’argent, j’en ai amassé. Et c’est ce qui me permet de vivre aujourd’hui.

Bien au-delà des moyens conventionnels pour gagner de l’argent avec un blog que nous avons partagé à travers bien d’autres articles, nous parlerons aujourd’hui de la méthode la plus rentable que je connaisse, de mon expérience de blogueur.

Il s’agit simplement de … la création de produit.

Oui, la création de produit d’information, est le moyen le plus rentable pour réellement devenir riche avec un blog.

C’est quoi un produit d’information ?

Un produit d’information, c’est un condensé d’informations bien structuré, qui permet de procurer une connaissance à une audience. Ce produit d’informations peut-être délivré sous format texte, audio, vidéo, ou même une combinaison de tous ces moyens.

Jje propose personnellement toute une série de produits d’information qui vous donne des systèmes et des méthodes pour vous permettre de créer et développer un business à succès sur Internet. Je vous invite à découvrir ces produits d’informations en vous rendant sur cette page. Vous comprendrez sûrement mieux.

En vendant de tels produits, vous pouvez gagner de l’argent, beaucoup d’argent. Et il y a de la place pour presque tous les domaines !

Demandez simplement à votre audience de vous dire son besoin, et proposez-leur vos solutions. Vu votre expertise et vu le fait que vous leur partagez déjà du contenu de qualité à travers votre blog, ils seront disposés à vous donner de l’argent pour obtenir ce contenu qui viendra apporter solution à un problème qu’ils rencontrent. C’est aussi simple que cela.

Aussi, ce produit d’information, qui est le cœur de la richesse financière avec un blog, a des ramifications qui sont développées dans d’autres articles du blog. Allez voir par exemple l’article « Gagner sa vie sur Internet: 7 moyens d’y parvenir », vous en découvrirez plus.

Voilà ! Dites-moi dans les commentaires, comment vous voulez profiter de votre blog pour vivre une vie pleine et riche.

À tout de suite, dans les commentaires.