Comment devenir un bon rédacteur web?

Bienvenue sur ArgentWebMarketing !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment créer un business sur Internet qui rapporte : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur ArgentWebMarketing ! :)

devenir rédacteur webLe métier de rédacteur web est né avec l’explosion d’internet. Avec lui, plusieurs autres métiers ont vu le jour, imposant des méthodes de travail bien particulières.

Sur internet, le temps est une ressource d’une importance inestimable. La circulation des informations se fait à une vitesse fulgurante. Pour ne pas se laisser dépasser par les évènements, le rédacteur web que vous êtes, ou que vous souhaitez devenir doit appliquer certaines techniques.

À travers cet article, nous vous dévoilerons 15 techniques pour devenir un bon rédacteur.

Internet ouvre la porte à un nouveau mode de communication.  Tout ce qui se passe d’un côté du globe est su à l’autre bout, dans un intervalle de temps relativement très court. Cela traduit aisément la quasi-instantanéité de la circulation de l’information.

Le rédacteur web, loin d’être un geek aux super pouvoirs comme certains ont tendance à le faire croire, est en quelque sorte un chasseur d’information.

Pour réussir dans ce métier et devenir un bon rédacteur web, il suffit de bien appliquer certaines règles.

Les règles à respecter pour être un bon rédacteur web

Bien connaitre le métier de rédacteur web

Un rédacteur web est tout simplement un individu qui écrit pour le web. Cela implique une écriture dans un format assez particulier qui est adapté aux exigences d’internet. Que ce soit pour la rédaction d’articles de blog, d’ebook ou encore de newsletter, le rédacteur web doit établir une relation de confiance et de fiabilité avec ses lecteurs.

S’organiser

Admettons-le, le métier de rédacteur est une activité qui, si elle est mal organisée, peut très vite devenir chronophage et vous faire passer pour un « no-life ». Pour ne pas tomber dans le « piège d’internet », il vous faut donc vous organiser, et cela, du mieux que vous pouvez. Mieux vous vous organiserez, meilleure sera l’utilisation de votre temps.

Prendre l’habitude de prendre des notes

Pour toujours « avoir les idées en place », prenez l’habitude de prendre des notes. Cela pourrait vous paraitre inutile, mais, si vous prenez le temps d’expérimenter cela, vous vous rendrez compte du bénéfice de la prise de note. Le cerveau humain a la capacité extraordinaire de faire parvenir à l’esprit des messages, des idées, au moment où l’on s’y attend le moins. Les notes peuvent aider à les ramener à votre mémoire une fois que le besoin se fait sentir.

Être à l’affut de l’information

Dans la jungle d’internet, le principe est tel que c’est le premier à donner l’information qui retient l’attention des internautes, ceci, que l’information soit crédible ou non. Un bon rédacteur web doit alors s’assurer de ne pas se laisser dépasser par les évènements. En fonction de votre domaine d’action, assurez-vous d’être toujours le premier sinon parmi les premiers informés.

Vérifier la véracité des informations

Sur internet, il existe plusieurs moyens, gratuits ou non, pour recevoir les dernières informations dans un domaine précis. Dans la mesure du possible, diversifiez vos sources pour accroitre vos chances de ne pas tomber sur une intox. C’est un cauchemar pour le rédacteur web que de donner une information et de ne se rendre compte que plus tard que cette information est très loin de la réalité des faits.

Choisir un sujet qui intéresse

L’idéal serait d’écrire sur des sujets pour lesquels vous avez un minimum de connaissances. Ceci dit, internet est une précieuse source d’information et vous aurez à votre guise une quantité impressionnante de données, pour peu que vous sachiez chercher. Trouver un sujet qui pourrait intéresser vos lecteurs, tel doit être votre souci majeur. N’hésitez surtout pas à trainer sur la vague de la tendance en vous appuyant sur votre veille.

Prévenir le syndrome de la feuille blanche

Le syndrome de la feuille blanche est ce qui peut arriver de pire lorsqu’on veut devenir rédacteur web. Il s’agit de cette période au cours de laquelle vous n’avez aucune inspiration et ne savez sur quoi écrire, en restant fidèle à votre ligne éditoriale. Pourtant, il peut découler plusieurs autres sujets si vous analysez avec attention vos sujets déjà publiés : un commentaire d’un lecteur, un point que vous n’avez pas pu approfondir, un détail que vous ne trouvez pas trop clair… Si vous gardez l’habitude de noter les idées qui vous passent souvent à l’esprit, vous devriez parvenir à éviter ce syndrome.

Ne pas se jeter trop vite à l’eau

Maintenant, vous avez des sources fiables et les ressources nécessaires pour faire le grand plongeon, cependant il vous reste un détail non moins important. Comme à la piscine, vous devez en quelque sorte vous passer un peu d’eau dessus avant de faire le premier saut. Une fois que vous avez votre sujet et les informations nécessaires pour la rédaction, commencez par définir les différents mouvements de votre article. Quelle taille donnerez-vous à votre article ?  Quel ton utiliserez-vous ? Quelle idée viendra avant quelle autre ? etc.

Vous l’aurez compris, il s’agit de faire le squelette de l’article qui fera bientôt tache d’huile chez vos lecteurs.

Bien choisir son titre

Si vous vous retrouvez en train de lire cet article, c’est surement parce que le titre vous a accroché, sinon que seriez-vous venir faire par ici ? À moins que ce ne soit par un pur hasard. Le « succès » de votre article réside en grande partie dans le titre que vous décidez de lui donner. Il doit être accrocheur sans être flatteur, précis et concis. Une fois que vous le choisissez, prenez du recul et demandez-vous si vous auriez cliqué sur un article avec un tel titre. Si votre réponse est « NON », alors vous avez encore du travail à faire.

Privilégiez les titres avec des chiffres et/ou qui joue sur les émotions : « Le top 10 des concepts nouveaux de l’année 2015 », « Les 10 voitures les plus rapides au monde », « 15 tests pratiques pour choisir votre ordinateur »…

Le chapô, une accroche qui doit vraiment accrocher

Il est évident que vos lecteurs ne veulent pas se limiter à votre titre aussi parfait soit-il. C’est bien pour en savoir plus qu’ils ont cliqué. Alors, donnez-leur ce qu’ils demandent. Votre introduction (ici appelé chapô), doit emmener le lecteur à vouloir poursuivre la lecture. Vous devez donc annoncer à vos lecteurs, les couleurs de l’article sans pour autant leurs en donner tous les détails. Montrez-leur le chemin afin qu’ils puissent le suivre pour arriver au bout de votre raisonnement. Le chapô se doit d’être bref et concis.

Aérer les articles

Il n’y a rien de plus embêtant pour un lecteur que de tomber sur un article et de finir par se demander s’il participe à un test de bonne vision chez l’ophtalmologue. Facilitez la tâche à vos lecteurs, donnez-leur une aisance à vous lire. Pour cela, choisissez une police et une taille adaptées, aérez vos différents paragraphes en les séparant de manière conséquente. Aussi, ne manquez pas de mettre les idées importantes en gras pour permettre aux lecteurs de ne manquer cela en aucun cas.

Rester naturel

S’il y a une chose que les lecteurs remarquent plus rapidement que vous ne le pensez, c’est un style d’écriture qui est calqué sur un autre. Il ne sert à rien de vous donner énormément de mal à vouloir écrire comme un tel ou un tel autre, même si l’on est unanime à dire qu’il a une plume en or. Développez votre propre style d’écriture. En gros, restez-vous même. Une écriture qui n’est pas naturelle, qui manque d’originalité se remarque très vite et perd de sa valeur.

Se relire et se faire relire éventuellement

Au cours de la rédaction, plusieurs erreurs peuvent se glisser par inadvertance. Pour cela, prenez le temps de vous relire au moins 3 fois. Après les deux premières lectures, laissez reposer votre article et revenez un peu plus tard pour le lire à nouveau. Dans la mesure du possible, sollicitez un avis extérieur, car il est parfois difficile de voir ses propres fautes.

Lire pour améliorer son écriture

La meilleure manière de faire évoluer son écriture, c’est la lecture. Ne vous lassez pas de lire d’autres blogs, d’autres articles afin de faire croitre votre capacité rédactionnelle. Plus vous lirez et mieux vous affinerez votre écriture. Vous serez surpris d’effectuer certaines tâches avec une facilité déconcertante.

Comprendre qu’on n’écrit pas que pour soi

L’une des erreurs que plusieurs rédacteurs web font, c’est de se mettre dans la peau d’un spécialiste et de rester dans cette bulle de super expert. À moins que vous n’écriviez pour un lectorat de fins connaisseurs du sujet que vous abordez, écrivez de la manière la plus claire et simple du monde. N’hésitez pas à expliquer les notions qui vous paraissent floues. Surtout, entretenez une relation d’échange, de confiance et de convivialité avec vos lecteurs. À la fin de chaque article, utilisez, dans la mesure du possible, une tournure ou une question qui appelle à l’action. Ce sera le cas à la fin de cet article.

Pour finir…

Le métier de rédacteur web est une activité en pleine éclosion avec l’explosion des sites internet et autres nouveaux médias d’information. Pour réussir à faire partir des meilleurs, vous devrez d’abord justifier une grosse dose d’organisation. Ensuite, vous devrez vous dire que vous n’écrivez pas que pour vous, sinon pourquoi mettre vos articles sur internet ? Soyez clair, compréhensible, naturel…

Le plus important est de créer une réelle valeur ajoutée dans vos articles ? Maintenait que vous avez toutes ces informations, appliquez-les et faites le grand plongeon dans le monde si passionnant de la rédaction web.

Avez-vous d’autres techniques qui peuvent permettre de devenir un bon web rédacteur ? Partagez-les avec nous.

Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Comment Créer un Business sur Internet qui Rapporte"!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge