MLM sur Internet : trouver des prospects avec la puissance du webmarketing

mlm sur internetParmi les moyens les plus généralement cités pour s’enrichir, et atteindre son indépendance financière, le MLM sur Internet est très souvent en pole position.

Mythe ou réalité ?

Là n’est pas la question.

Ce qui est sûr, c’est un moyen recommandé par bon nombre de multimillionnaires comme Robert Kiyosaki, auteur du livre « Père riche, père pauvre » ou Jim Rohn.

C’est vrai ! Avec le nombre pléthorique aujourd’hui de MLM, il y en a de bons et de moins bons. C’est toujours comme ça. Des gens profitent toujours des situations à forte ascension pour arnaquer les autres. Mais bon ! C’est la nature des gens. Il faut savoir choisir le meilleur.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous partons du principe que nous voulons faire du MLM sur Internet.

Au niveau du MLM, il y en a de plusieurs formes. Mais un des facteurs essentiels et nécessaires à la réussite dans pratiquement tous ces modèles, c’est le réseau qu’on se constitue. C’est le nombre de personnes « actives » que nous avons dans nos équipes. Et c’est cela que nous allons voir aujourd’hui.

Comment capter le maximum de prospects qualifiés pour la réussite de notre business ?

Et spécialement pour cet article, nous nous consacrerons au vecteur Internet.

Nous savons tous aujourd’hui qu’Internet est venu bouleverser, dans le bon sens du terme, les habitudes. C’est un vecteur de communication qui vient ouvrir des champs de possibilités pour accroître bon nombre de business. Et il ne faut surtout pas s’en priver. Bien au contraire.

Dans cet article, nous montrerons donc comment profiter de la puissance d’Internet, et donc du marketing du web, pour récolter un maximum de prospects qualifiés dans notre réseau.

Dans un premier temps, nous définirons de manière globale le MLM. Ensuite, nous parlerons des indispensables. Des outils et des bonnes pratiques essentiels pour réussir dans ce domaine. Et enfin, nous vous montrerons les différents moyens pour trouver des prospects avec la puissance du webmarketing.

Bon ! Commençons tout de suite.

Qu’est-ce que le MLM ?

Le MLM est l’acronyme anglais pour désigner le « Multi Level Marketing » ou encore la « Vente multi-niveaux » en français. On parle aussi souvent de « Marketing de réseau » et c’est l’expression la plus répandue (du moins, à mon avis).

Le marketing de réseau repose sur un système de commercialisation d’un produit dans lequel les vendeurs forment et parrainent d’autres vendeurs et touchent des commissions sur les ventes réalisées par eux-mêmes et par ces vendeurs-là, qui deviennent entre-temps leurs filleuls.

C’est assez clair ?

Vous vendez un produit. Vous recherchez des gens qui pourront le vendre avec vous. Ces derniers seront vos filleuls. Et chaque fois que vous vendez le produit ou que l’un de vos filleuls en vend, vous touchez une commission. C’est aussi simple que cela.
Comme je l’ai dit plus haut, il y a aujourd’hui plusieurs formes de marketing de réseau, mais le principe fonctionnel de base, il est là : vous vendez, vos filleuls vendent, vous avez des commissions, variant en fonction de qui vend.

Dit de cette manière, ça paraît aussi très facile. Oui c’est vrai.

Mais, il y a forcément de bonnes pratiques pour réussir dans ce domaine, sinon, tout le monde se serait mis. Et c’est ce que nous allons voir dans le prochain paragraphe.

Quels sont les indispensables pour une bonne réussite dans le MLM ?

Ici, je ne parlerai que de deux indispensables : un état et un outil.

Ces deux indispensables vous aideront fortement dans votre réussite dans le MLM.

Se mettre dans un bon état d’esprit

IL faut considérer ce que vous fait comme un véritable business, et non comme un passe-temps qui vous rapporte de l’argent. C’est la première chose.

Dans le marketing de réseau, tous sont au même niveau. Il n’y a pas de chef et de subalternes. Vous êtes au même niveau que tous les autres membres de votre équipe. Vous devez vous tenir les mains, et inviter d’autres personnes à vous rejoindre. C’est comme ça que vous constituerez un véritable réseau. Et c’est le plus important.

Plus votre réseau sera grand et fort, plus vous réussirez dans ce domaine.

Ne pensez pas à l’argent tout de suite. Pensez à constituer une équipe, un réseau fort, aguerri.

Créez des liens. Ce n’est pas facile. Des gens vous rejetteront : « laisse-moi avec ces affaires-là », « Ne me parle plus de tes affaires de marketing de réseau là », « Ne m’envoie plus tes messages de ce genre » etc.

Mais, vous devez vous dire que seul votre réseau vous aidera à réussir. Ainsi donc, vous devez apprendre les techniques d’approches, les stratégies pour capter l’attention d’un auditoire, les moyens pour emmener les gens à vous dire « je veux plus d’information ». Rien de mieux qu’une bonne formation MLM sur le sujet tel que « Magnétic Sponsorship » de Mike Dillar.

Vous devez développer vos compétences, et formez vos « associés ».

Vous devez apprendre à communiquer.

Ce sont des éléments essentiels pour réussir dans le marketing de réseau.

Autres choses : le relationnel.

Le relationnel est très important.

Dans le MLM, vous devez créer des liens entre les gens. Vous devez mettre en relation votre amie Jeanne qui aime les livres avec Paul-Aimé, le libraire que vous avez rencontré et avec qui vous avez échangé chez le dentiste. Vous devez mettre en contact votre voisine, fleuriste, avec l’organisateur de spectacle que vous avez rencontré à l’afterwork.

C’est comme ça que vous créerez votre réseau fort.

Je n’en dis pas plus.

Avoir un auto-répondeur

Un auto-répondeur est un outil de gestion de contact par mail.

On l’a dit tout à l’heure, dans le MLM, il est plus qu’important de créer un réseau et de bâtir un lien fort.

Justement, votre auto-répondeur vous permettra de bâtir ce lien fort. Vous mettrez en place une liste de contact et vous créerez avec cette dernière une relation de confiance.

Plus les gens auront confiance en vous, plus votre réseau grandira. Et donc, plus vous approcherez de la réussite.

Si le sujet des auto-répondeurs vous intéresse, dites-le-moi dans les commentaires, et on en parlera.

Abordons maintenant le réel sujet de notre article.

Comment trouver des prospects à partir d’Internet ?

Aujourd’hui, quand on parle d’Internet, on voit tout de suite Google, YouTube, Facebook. Et c’est à dessein. Ces plateformes drainent du monde. Et il ne faut pas se mettre à marge.

Je ne ferai pas beaucoup de détail sur ce sujet, mais vous comprendrez tout de suite. Et puis, on pourrait approfondir dans les commentaires. J’en serai même ravi.

Vous devez être présent sur les réseaux sociaux

Entendez par réseaux sociaux, tous ceux sur lesquels vos prospects sont présents : Twitter, Google+, Instagram, etc.

Ici, je ne parlerai que de Facebook.

Soyez présent sur Facebook. C’est l’incontournable du moment. Si vous n’êtes pas présent sur Facebook aujourd’hui, vous ratez une grande partie de vos potentiels « associés ».

Sur Facebook, vous pouvez créer une page ou un groupe ou participer à des groupes. C’est la solution. Vous devez partager un contenu de valeur, afin de vous faire remarquer (dans le bon sens du terme).

Vos publications doivent être particulières, massives et régulières.

Ça vous fait peur ? Non ! Il y a des techniques pour ne pas passer tout votre temps sur ces réseaux sociaux. On pourrait en parler dans les commentaires.

Mais retenez que votre régularité augmentera votre visibilité, et que la marque de vos publications vous distinguera.

Et c’est comme ça que les gens vous suivront et que vous bâtirez votre communauté.

Vous devez songer à avoir une chaine YouTube

C’est vrai que ce n’est pas obligatoire, mais la vidéo, aujourd’hui est un levier à ne pas négliger. Ne négligez donc pas cette option.

Vous devez avoir un blog orienté MLM sur Internet

Ça, je ne le dirai jamais assez. Les blogs ne sont pas encore morts.

Et vous devez avoir un blog.

C’est vrai, il y a Facebook aujourd’hui, mais les blogs restent un moyen plus qu’utile pour booster votre communication.
Je pourrai dire de millions de choses là-dessus, mais je m’arrêterai là. Je vous invite dans les commentaires. On pourrait y continuer.

Et puis, sur ce sujet de blog, je peux vous aider à plusieurs niveaux. J’ai plusieurs formations sur le sujet. Ce sera à votre avantage.

On en parle dans les commentaires ?

À tout de suite.

Comment vendre ses photos sur Internet ? Regardez !

Unvendre ses photos sur internete énième manière de gagner de l’argent sur Internet aujourd’hui est la vente de photos.

Le monde de la communication en général et de la photo en particulier connait un essor fulgurant ces derniers temps.

Avec sa jumelle la vidéo, la photo est très prisée dans le domaine de la communication et du marketing.

Vendre ses photos sur Internet peut donc devenir une source de revenus non négligeable.

Aujourd’hui, on a de la chance que tous, nous pouvons arpenter ce domaine. Quand on voit le nombre de photos qui sont retrouvées dans nos téléphones portables et smartphone, on peut se taguer d’être tous, des « amateurs de photographies » (entre guillemet). Du moins, à faire des photos. La puissance des téléphones portables, smartphones ou autres iPhone offrent des rendus visuels assez remarquables. Et c’est impressionnant.

Je suis toujours dans l’admiration des belles photos qui sont publiées sur des comptes Instagram ou Pinterest. C’est fou ce que peuvent produire comme photos ces téléphones. Et moi, j’aime bien. Et si moi, j’aime, c’est que d’autres personnes peuvent l’apprécier aussi. Et ça, c’est sans parler des photographes professionnels qui eux, avec leurs appareils professionnels, peuvent faire des merveilles.

Le monde de la photographie s’ouvre aujourd’hui à tous. En fait, nous pouvons tous profiter du monde de la photo.

Tout le monde cherche à se faire des revenus complémentaires. Et le monde de la photo peut être un vecteur à explorer. Les professionnels du domaine aussi cherchent à mieux profiter de leur art. Et il y a plein de possibilités, assez accessibles en plus.

C’est de tout ça que nous allons parler aujourd‘hui.

Dans ce présent article, nous parlerons de la vente de photo sur Internet, de comment vendre ses photos sur Internet ?

C’est un sujet d’actualité, qui peut intéresser bon nombre d’entre vous, j’en suis sûr.

Commençons tout de suite.

Comment vendre ses photos sur Internet ?

Il existe plusieurs moyens de vendre des photos sur Internet. Mais je veux le dire tout de suite. Si c’est pour vendre des quelques photos en passant, ce n’est vraiment pas la peine. Il y a bien d’autres choses à faire.

Je veux m’intéresser ici à ceux qui comptent y faire une activité sérieuse, à ceux qui veulent vraiment profiter de cette affaire. Et à ceux-là, je veux partager deux conseils utiles pour réussir dans ce domaine.

Premier conseil : Vous devez choisir une niche

Autant il est facile de faire des photos (bonnes, moins bonnes, cadrées, flous, commercialisables ou pas, etc.), autant il y a de sujets d’images à capturer : nourriture, paysage, animaux, nuage, avion, mode, fourniture, visage, décoration, etc.

Arrêtez de vous disperser.

Ce que nous vous recommandons, c’est de choisir une niche particulière. Vous pouvez en choisir plusieurs, mais pour un début, focalisez-vous sur une niche.

Votre niche peut être assez ouverte. C’est dire quoi ? C’est dire que si vous avez choisi de vous orienter vers les produits alimentaires, nourritures et autres par exemple, vous pouvez tendre vers les fruits et légumes, vers les restaurants, vers les expositions culinaires, et même vers les ustensiles de cuisine.

Vous voyez ? De cette manière, on vous identifiera assez facilement, et votre expertise sera rapidement décelée. Vous pourrez ainsi définir une marque et devenir une autorité dans votre domaine. C’est comme cela qu’au-delà de la simple vente de photo, vous pourrez être sélectionné pour des shootings photos, pour des expositions, et des invitations en tout genre. C’est aussi un autre moyen de rentabiliser l’activité.

Une niche aussi pourrait être que vous exercez dans le noir et blanc. On vous reconnaitra donc dans ce modèle de photo.

Si vous vous mettez à vous lancer dans tous ces domaines en même temps, on ne saura vous reconnaitre. On ne saura vous retrouver.

Si vous n’avez aucune singularité, si vous n’avez aucune marque, vous serez difficilement référencé. Et il sera difficile pour vous de bien rentabiliser cette activité. Vous serez considéré comme un photographe lambda qui a fait une belle photo au passage, ni plus ni moins. Les acheteurs potentiels ne vous chercheront pas particulièrement quand ils feront leurs emplettes. C’est vrai, ils pourront acheter au passage une photo chez vous. Mais c’est tout.

C’est pourquoi je vous recommande de choisir un domaine de prédilection dans votre photographie.

Prenez donc garde à vous spécialiser.

Pour le choix de la niche, il y a plusieurs écoles.

Certains disent qu’il faut choisir une niche que vous aimez, qui vous inspire, qui vous passionne à la limite, etc.

Je suis d’accord. Mais j’ajouterai aussi qu’il faut chercher une niche qui est demandée, une niche qui est rentable, une niche dont le volume de recherche mensuel est assez élevé : 1000 recherches par mois est une bonne moyenne.

Vous pouvez pour cela utiliser les moteurs de recherches et analyser les volumes de recherche. Il existe des extensions sous Chrome ou sur Firefox qui peuvent vous aider dans ce sens.

Deuxième conseil : Vous devez bâtir votre audience

Comme dans toute activité, vous devez vous investir dans la création de votre public, de votre liste. C’est comme ça que vous pourrez développer votre audience, et donc imposer votre crédibilité. Et pour cela, les réseaux sociaux peuvent bien vous aider.

Ne vous focalisez pas essentiellement sur Facebook. Il y a des plateformes sociales visuelles telles que Instagram, Tumblr ou Pinterest.Allez voir de ce côté-là aussi et surtout, ne vous en privez pas.

Vous pouvez aussi vous servir des sites de partages de photos. Ce sont des sites où vous êtes sûr de tomber sur une cible intéressée. Profitez donc de ces sites pour partager vos productions, pour rentrer en relation avec d’autres photographes et donc pour créer des partenariats qui vous seront bénéfiques dans la suite.

Troisième conseil : Abusez des réseaux sociaux

Le mot « abusez » est un peu fort, hein ?!!!

Juste pour insister sur le fait que vous devez pleinement profiter des avantages des réseaux sociaux. Je l’ai dit dans le point précédent. C’est là que vous retrouverez vos prospects. Sur tous les réseaux sociaux. En tout cas, le plus grand nombre de ceux que vous connaissez : Facebook, Twitter, Google plus, Instagram, Pinterest, Trumbl, etc. Aidez-moi à citer encore.

Aujourd’hui, plus de 5 milliards de la population mondiale sont sur les réseaux sociaux. Il faut donc mettre tous les moyens et stratégies pour en capter le maximum.

Et l’une des stratégies très rentables actuellement, c’est la publicité. Les réseaux sociaux le permettent de plus en plus, et les prix sont vraisemblablement très bas.

Je ne ferai pas de gros déballage sur le sujet, mais je vous inviterai à aller par exemple voir le cas de FacebookAds. Vous en avez sûrement déjà entendu parler, de la pub sur Facebook. La rentabilité est très grande quand l’utilisation est bien faite. Profitez-en.

En petit bonus, je voudrais vous conseiller de ne pas vous limiter exclusivement à la simple vente de photo. Il y a plusieurs dérivés dont on ne pense pas souvent. Alors que c’est une valeur ajoutée qui peut être bien intéressante pour compléter le niveau de ses revenus.

Comme exemple, vous pouvez faire en plus la vente de livres photos, d’encadrés, de photos imprimés. Vous pouvez varier les formats, etc.

Maintenant que vous savez cela, comment vendre vos photos en ligne ?

Comment pouvez-vous vendre vos photos sur Internet ?

Comme je le disais plus haut, il existe plusieurs moyens de vendre des photos sur Internet.

Vous pouvez utiliser les plateformes de vente de photo en ligne

De nombreuses plateformes de vente de photo en ligne existent et fonctionnent très bien. Je vous en citerai quelques-unes dans la suite du présent article.

Sur ces plateformes, vous devez le plus souvent vous inscrire. C’est généralement gratuit.

Après la validation de votre inscription, vous serez invité à y déposer vos photos selon des catégories préalablement définies.

Sur ces plateformes, vous faites face à une large concurrence. Beaucoup d’amateurs et professionnels de la photographie y ont leurs œuvres et vous faire remarquer n’est pas toujours choses faciles. Vous devez faire preuve de stratégie et de tact pour y arriver.

Vos photos doivent sortir de l’ordinaire, et capter l’attention des visiteurs. C’est ainsi que sur ces plateformes, vous pourrez vous faire remarquer et rentabiliser au mieux votre activité.

Vous pouvez vendre vos photos à partir de votre site Internet

Cette solution est à mon avis plus intéressante que la précédente, quoiqu’il serait parfait de les associer.

Aujourd’hui, créer un site Internet est à la portée de tous. Enlevez-vous donc la barrière qui vous fait croire que sans grand investissement, on ne peut avoir de site Internet.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à aller voir mon article sur « Comment créer un site internet pas cher? »

Vous y trouverez décris, les étapes simples pour créer votre site Internet en un rien de temps et sans investir de grands moyens, même si vous n’avez aucun grain de technicien.

Comme promis, Voici maintenant 3 plateformes de vente de photo en ligne très populaires côté visiteurs. Ces trois plateformes peuvent représenter, pour vous, une bonne base de lancement de votre activité. Ce sont :

Allez faire un tour et profitez-en.

C’est vrai que je dis que tout le monde peut arpenter le monde la photo, mais il y a un brin de professionnalisme à avoir. Une photo, ce n’est pas seulement voir un beau décor et activer l’obturateur de son appareil de prise de vue. Non ! Une photo, c’est bien plus que ça. Une photo, c’est une histoire. C’est tout un art.

En tout cas, si vous voulez bien rentabiliser cette activité, vos photos doivent parler d’elle-même. Vous devez y mettre de vous. Et c’est comme ça que vous pourrez réellement en profiter.

Quelqu’un a dit : « Si vous travaillez dans un domaine que vous adorez, vous allez exceller et pouvoir avoir une rémunération qui est à la hauteur de vos compétences ».

Prenez plaisir à faire de la photo, et faites plaisir.

Voilà ! Avec ça, vous avez tout un ensemble d’astuce pour gagner de l’argent avec vos photos.

Je sais que vos amis aussi font des photos. Je sais aussi que vous avez des amis qui sont intéressés par compléter leurs revenus. N’hésitez pas à leur partager cet article, ça pourrait les aider. Et dites-moi dans les commentaires, comment vous comptez mettre en place ce générateur de cash-flow.

À toute suite dans les commentaires.

Marketing de réseau (MLM): est-ce que ça fonctionne réellement ?

marketing_de_reseau_mlm1Une nouvelle technique de vente a le vent en poupe actuellement. Il s’agit du marketing de réseau, de la vente multiniveaux ou encore du MLM.

C’est un secteur récent, mais qui promet.

Pour preuve, il existe autant de personnes qui sont devenues millionnaires en un clin d’œil grâce à cette activité.

La plupart en ont fait leur activité principale par la suite, abandonnant tout le reste.

Le Marketing de réseau est surtout très connu sur la toile. Il fonctionne souvent par un travail à domicile. Ce qui fait que tout le monde peut y prendre part. Néanmoins, plusieurs conditions sont nécessaires afin que le business soit rentable.

La précision des objectifs

Vous aurez davantage de chances de réussir en marketing de réseau si vous êtes convaincu de la rentabilité de ce travail. Ensuite, demandez-vous pourquoi vous avez choisi cette activité et telle entreprise. Est-ce que vous voulez vous enrichir rapidement ? Est-ce que vous voulez en faire une source de revenus supplémentaire ? Est-ce que vous avez toujours rêvé de faire partie d’un tel réseau ? Voudriez-vous en faire votre activité principale ?

Soyez le plus précis possible dans vos réponses. Ces dernières feront partie de vos plus grandes sources de motivation. En plus, elles vous permettront de dresser un plan de vos objectifs. Sans ce plan, vos efforts ne seront pas concentrés puisqu’il n’y a pas de but précis à atteindre. Les résultats viendront alors tardivement si jamais ils acceptent de se montrer.

Imaginez deux personnes à qui vous ordonnez vous ramener quelque chose. À la première, vous dites simplement de revenir avec la chose en question et à l’autre vous expliquez où il va le trouver. Évidemment que ce sera le second qui est assuré de réussir le challenge ou à y arriver rapidement. Comme pour ce dernier cas, soyez plus précis dans ce que pourrait vous apporter cette activité dans la vie. Imaginez en détail, avec des images très nettes, votre but dans quelques mois ou dans un an voir plus.

La confiance, surtout en soi

La confiance en soi est inhérente à tout projet d’investissement. Sinon, vous n’allez pas pouvoir accepter les défaites si jamais le cas se présente. Même en restant positif, vous allez avancer lentement si votre tête est remplie d’incertitudes.

Pour y arriver, vous devez augmenter vos valeurs personnelles et vos aptitudes. La motivation ne sert à rien sans avoir des acquis concrets. Vous vous heurterez très vite à la réalité si vous vous obstinez à agir sans les compétences correspondantes. Comme toute technique, ces dernières s’acquièrent par des formations et des expériences réelles. Ne vous forcez pas non plus à tout dominer aux premiers jours. Elles s’affineront au fil du temps.

Il faut d’ailleurs reconnaitre que dans une entreprise de vente directe par réseau, vous êtes un atout aussi important que le reste. Effectivement, les produits que l’entreprise vendent existent surement, en mieux, ailleurs, alors pourquoi les autres accepteraient votre proposition ? Aussi, il y aura toujours des entreprises proposant des plans de rémunération plus avantageux que le vôtre, alors pourquoi choisirait-on votre entreprise ?

C’est pourquoi même si ces autres paramètres sont remplis par votre entreprise, votre part à vous devrait compléter le tout pour que l’investissement réussisse. Il s’agit principalement de votre stratégie marketing. Sans une confiance en soi, envers les produits, en votre stratégie, rien ne va se produire. Ces nécessités équivalentes au carburant qui vous poussera à creuser de plus en plus loin.

L’autoévaluation

Avant de commencer, essayez déjà de connaitre vos compétences et vos faiblesses, relativement à ce qu’on attend de vous. Soyez réaliste en évitant de vous sous-estimer ou au contraire de vous surestimer. Cette étape vous permettra de faire un changement de comportement si nécessaire. Notamment, vous devez savoir fixer des objectifs pouvant être atteints et savoir être flexible par rapport à toutes les situations pouvant survenir. Bref, il faut apprendre à anticiper. Sans quoi, les résultats vous seront incontrôlables.

En cours de route, prenez de temps en temps des pauses pour réétudier vos stratégies et les corriger au besoin. Examiner bien si vous avez atteint ou non vos objectifs. Ce n’est pas pour vous décourager, mais au contraire pour vous permettre de rebondir encore plus fort.

Il ne faut pas oublier que votre situation personnelle va changer en cours de route. La considération de ce paramètre fait partie de l’anticipation. Si c’est le cas, vous devez revoir vos objectifs et les modifier s’ils ne sont plus adaptés à cette situation.

La notion d’entrepreneuriat

Vous devez vous rendre compte qu’avec le marketing de réseau, vous êtes comme tenu de gérer votre propre entreprise qui est l’équivalente d’une filiale de la principale. Vous êtes maitre de votre temps, de votre organisation, de la gestion de vos ressources, surtout humaines. Tous les échecs et les réussites dépendent entièrement de votre implication.

Vous êtes le pilote et vos filleuls ne font que vous suivre. Si vous les menez en bateau, vous allez zigzaguer avec eux. Et le MLM n’est pas n’importe quel véhicule. C’est pourquoi vous devez vous former en conséquence. Les coups de tête ne vous amèneront que des coups durs.

La qualité des produits ou services

Puisqu’il s’agit de vendre des produits ou services, l’entreprise va alors se heurter aux mêmes concurrents. Comme toute entreprise de vente qui veut faire exploser ses chiffres d’affaires, elle doit proposer des produits novateurs. Avant tout, elle évitera ainsi la faillite, et mieux, elle pourra atteindre des sommets dans ses chiffres grâce à de tels produits.

Ces derniers devront avoir des particularités par rapport à ses concurrents directs, et doivent être vendus à prix attractif. Une entreprise qui n’a pas de stratégie lui permettant d’arriver à des résultats équivalents devrait s’apprêter à gérer de gros problèmes ultérieurement.

Sachez toutefois que les secteurs porteurs aujourd’hui sont notamment:

–          Le high-tech

–          La finance

–          Le voyage

–          Le bien-être

Avant de s’embarquer, les clients devront bien s’informer sur les prix et les qualités des produits, car tous ne sont pas assez efficaces pour être vendable. Certains produits sont proches de l’inutile, mais on ne s’en rend pas toujours compte au début puisque bercé dans l’illusion par de beaux discours.

Pensez à la difficulté que vous aurez pour convaincre les autres à suivre vos pas. Et même si vous réussissez, est-ce que ces derniers le pourront à leur tour ? Il est évident que sans continuité il n’y aura point de bénéfices tangibles.

Les promesses tenues ou pas

Les entreprises MLM ont tendance à faire de belles promesses pour séduire les clients. Ils ont tous les mots justes pour vous mettre l’eau à la bouche, avec un bel étalage de réussite potentielle. Soyez judicieux dans votre choix d’entreprise. Prenez du recul et faites des calculs. N’acceptez que si vous êtes certain que les gains seront proportionnels à l’effort à fournir.

Méfiez-vous déjà de ceux qui proposent des primes pour chaque recrutement, comme ceux qui promettent des « royalties » à vie. Évidemment, l’entreprise elle-même cherche à faire des bénéfices tout en vous permettant d’en gagner. Du coup, demandez-vous comment elle va payer tout le monde si elle propose de partager de l’argent à tout va.

Le bon filon

Les deux premiers paragraphes expliquent les conditions que devra déjà une entreprise MLM pour que cette dernière vous soit éligible. Elles ne sont pourtant pas les seules. En parallèle, il faut s’assurer que cette entreprise soit déjà assez riche, au point de pouvoir payer un tas de monde. Elle ne doit pas vous limiter dans vos approches marketing ni dans quoi que ce soit. Autrement, elle n’est pas fiable.

Pour être plus crédible, l’entreprise doit avoir des années d’activité au compteur. Cela vous prouvera qu’elle sait s’adapter aux changements. Aussi, son système devrait être facile à comprendre, même pour un débutant en marketing de réseau. Sinon, les prospects seront réticents. Souvenez-vous également que le but est de vous faire de l’argent. Le plus rapide serait le mieux. Évitez ceux qui ne vous donnent encore rien au bout d’un mois.

Aussi, consultez les classements des entreprises MLM proposés sur Internet. Si l’entreprise que vous avez choisie ne figure pas dans le top50 ou au moins top100, pensez à chercher ailleurs.

La motivation

La motivation est très importante dans ce genre de business. Personne n’est né pour être commercial. Or tout le monde a la chance de réussir dans ce travail. Même s’il s’agit d’une compétence que vous n’avez jamais soupçonnée avoir et que vous n’avez pas encore eu la chance d’expérimenter, ne perdez pas votre courage. Sachez que tout est possible à celui qui le veut vraiment.

Restez alors positif quoiqu’il arrive. Et comme tout investissement, il ne faut pas abandonner au premier obstacle. Le chemin sera pavé d’épines, alors forgez bien votre moral dès le début. Une fois que vous êtes décidé, ne reculez plus. Acquérez des compétences et affinez vos acquis par des formations. Tâchez également d’être autodidacte, en tirant des leçons durant tout le parcours. Vous ne pourrez qu’être meilleur par la suite.

Souvent, l’erreur des débutants, c’est de croire qu’on peut attirer du monde seulement en partageant les liens des produits. On se dit que quelqu’un va tôt ou tard remarquer ou être tenté d’essayer. Vous misez ainsi sur le hasard. Vous pouvez dire adieu aux bénéfices. Il faut de ce fait être prêt à faire beaucoup plus.

La disponibilité

Comme beaucoup de travail à domicile, vous être maitre de votre temps. Néanmoins, vous ne connaitrez pas la réussite si vous n’en accordez pas suffisamment pour pouvoir convaincre d’autres personnes. Vous décidez par exemple de n’accorder qu’une demi-heure au quotidien pour ce travail. Au fil des mois, vous n’avez pas toujours de clients alors que vous avez investi suffisamment de temps pour réussir autre chose. Le temps est votre apport le plus précieux dans tout travail alors ce fiasco équivaut à du grand gaspillage.

Mieux vaut ne rien investir si on ne se sent pas capable d’obtenir des résultats. Dans le cas contraire, il faut élargir sa disponibilité, car comme a dit quelqu’un : si vous n’avez pas prévu de cultiver, n’attendez pas une moisson.

L’organisation

Le marketing de réseau n’en reste pas moins un travail exigeant même si l’objectif semble assez simple : inciter les autres à vendre le même produit ou service en devenant vos filleuls. Sans une bonne organisation au quotidien et un plan global, vous ne pourrez jamais jouir d’aboutissements satisfaisants. Fixez-vous des objectifs à atteindre en une période donnée. Ce qui vous permettra de revoir votre stratégie en cas d’échec.

Vous devrez consacrer au moins deux heures par jour à cette activité. Faites-en plus tant que possible. Il est d’ailleurs rare d’arriver à convaincre quelqu’un à vous suivre en une seule journée. Pour ce faire, vous aurez à devenir ami avec la personne, le côtoyer davantage et le convaincre de la plus douce des manières. Les gens n’aiment pas qu’on leur force la main, surtout s’ils ne vous connaissent pas. Ils vous prendront comme un harceleur.

Il faut être perspicace pour convaincre les gens. Employez des termes probants, ne mentez surtout pas et n’exagérez pas non plus. Restez concret. Ayez tout de même l’habilité de montrer votre proposition de la manière la plus positive possible. Seule une stratégie sérieuse, murement réfléchie, vous permettra de réussir à atteindre vos cibles. Prévoyez également des plans de secours en cas de refus et adaptez vos arguments selon le type de prospect.

Évidemment, vous ne devez pas arrêter après un premier refus. Abordez la personne autrement et révisez votre stratégie.  Aussi, il vous sera nécessaire de mieux connaitre le profil de votre cible afin de définir comment attaquer. Sachez par ailleurs que les gens veulent dans la plupart des cas des résultats immédiats. Vous devez être capable de changer ce point de vue et les inciter à être patient et pensant d’abord à l’investissement et un peu plus tard au butin.

Les formations

L’entreprise MLM ne va vous donner aucune formation. Internet sera alors votre meilleure alternative pour vous former sur les techniques de vente en ligne ou direct et surtout sur les recrutements des prospects. Il existe actuellement de nombreuses formations gratuites et payantes. C’est essentiel d’avoir ce bagage avant de s’engager. Ne commencez que quand vous êtes convaincu que vous vous plairez dans ce boulot.

Commencez d’ailleurs par tenter de convaincre des personnes de votre entourage d’acheter quelque chose. Ce sera une simulation préparatoire. Si vous réussissez à cette expérience, vous serez de suite convaincue de vos aptitudes à réussir en marketing de réseau.

L’idéal lorsque vous passez à la vente en multiniveaux proprement dite, c’est la vente en direct à domicile. Vous serez réunis sous un même toit, avec vos amis ou proches au début comme suggéré. La communication sera alors plus facile, car vous verrez plus précisément ce qu’ils en pensent vraiment. Et puisque vous les connaissez déjà personnellement, vous devrez pouvoir en convaincre plusieurs rapidement. D’autant plus que vous faites d’une pierre plusieurs coups étant donné qu’ils seront plusieurs.

En passant par Internet, vous aurez surement à convaincre vos cibles une à une pour pouvoir les cerner efficacement. La tâche sera plus ardue, alors ce serait mieux si vous pouvez progresser avec la première méthode.

Néanmoins, vous devrez également être en mesure de partager vos compétences à vos filleuls. Il ne faut pas faire l’erreur de les prendre comme des concurrents puisque c’est surtout grâce à eux que vous ferez vos plus grands bénéfices. Au contraire, il faut les pousser à être aussi productifs que vous. Pour cela, n’hésitez pas à les former à votre tour jusqu’à ce qu’ils donnent le meilleur.

Le rapprochement à long terme avec les filleuls

Le marketing de réseau a une chance de réussir s’il y a une collaboration entre parrain et filleuls. Si votre relation n’est pas entretenue, ces derniers risquent de vous abandonner en chemin. Pour que cela n’arrive pas, motivez-les, formez-les et montrez que vous croyiez en eux. Il faut toujours s’entraider. C’est pourquoi il vaut mieux travailler d’abord avec les proches et les amis, ensuite voir du côté des amis de vos amis, avant de tisser de nouvelles relations avec des inconnus.

Préparez ensemble une stratégie commune, car à plusieurs, on devient plus fort. Unifiez vos forces et départagez équitablement vos gains dans cette étroite collaboration. Ainsi, tout le monde est motivé et est prêt à y mettre du sien pour le bien de votre petite coopérative.

La persévérance

Comme en entrepreneuriat, les résultats ne sont attendus qu’après plusieurs mois. Avant ce délai, vous ne devez penser qu’à investir, en ne comptant pas les dépenses. Autrement, impossible d’arriver à des résultats concluants.

D’abord, faites-vous connaitre davantage et rassemblez autant d’arguments possibles. Ensuite, affinez votre plan et apprenez à convaincre du monde. Mettez-vous dans la peau d’un commercial à l’aise et productif dans ce qu’il fait. Élargissez au fur et à mesure votre canal de communication. Une fois que tout est en place, commencez alors vos rapprochements avec les potentiels prospects. Soyez patients, car la plupart ne vont pas céder facilement, tant qu’ils ne seront pas entièrement convaincus.

Droit de revente : qu’est-ce que c’est et comment en profiter ?

droit de reventeLes droits de revente sont un moyen de gagner de l’argent sur Internet. Je dirai même, un moyen assez facile de gagner de l’argent sur Internet.

Avec l’affiliation, ce sont deux moyens que vous pouvez utiliser à partir d’aujourd’hui même, sans grande connaissance particulière, pour vous générer du cash dans votre porte-monnaie.

Le sujet vous intéresse ? C’est de ça que nous allons parler aujourd’hui.

Dans le présent article, nous vous présenterons le modèle des droits de vente et ses différentes déclinaisons. Aussi, nous vous expliquerons comment vous pourrez en profiter.

Commençons tout de suite.

Qu’est-ce que c’est qu’un droit de revente ?

Comme son expression l’indique, un droit de revente est une autorisation que vous avez pour revendre quelques choses.

Pour nous imprégner dans notre contexte, un droit de revente sur un produit est une autorisation à revendre le produit comme si vous en étiez propriétaire ; bien évidemment en respectant certaines conditions. Mais n’allons pas trop vite.

Monsieur Tantampion vend un produit avec droit de revente. Vous l’acquérez, et vous avez la possibilité de revendre ce produit à votre tour, tout en conservant la totalité des gains. Généralement, Monsieur Tantampion vous fixe un prix de vente minimum du produit afin de ne pas dégrader sa valeur. Il peut aussi communiquer d’autres critères obligatoires à respecter.

Ces critères varient généralement en fonction du type de droit de revente.

Oui, il y a plusieurs types de droit de revente. Il y en a 3 au total.

Les différents types de droit de revente

Les droits de revente simple

Dans ce type de droit de revente, nous en avons deux sortes :

  • Les droits de reventes inclus
  • Les droits de reventes séparés

Pour les droits de reventes inclus, le simple fait d’acquérir le produit vous donne le droit de le revendre au même prix. De la sorte, une seule vente suffit pour couvrir votre investissement. Toutes les autres ventes que vous ferez au fil du lot ne seront que pur profit. De l’argent qui rentre dans votre poche.

Vous voyez comment c’est facile de se faire de l’argent.

Pour les droits de reventes séparés par contre, le fait d’acquérir le produit ne vous donne pas le droit de le revendre. Le propriétaire du produit peut toutefois proposer des droits de revente sur le produit à un prix un peu plus élevé, mais toujours (généralement)  très accessible.

J’avais précédemment parlé de certaines conditions à respecter. Généralement, les droits de revente sont accompagnés de conditions obligatoires, à respecter. Ce sont entre autres :

  • Le produit ne doit pas être modifié et rester intact (bien que ce ne soit pas toujours le cas).
  • Un prix minimum de base est à respecter. Il est généralement communiqué par le vendeur.
  • Le client qui achète le produit chez le revendeur (celui qui a le droit de revente) n’a pas le droit de le revendre à son tour.

Les droits de reventes maîtres

Aussi appelés droit de revente principal, ces droits de revente vous donnent la possibilité, en plus de vendre le produit, de mettre à disposition les droits de revente dudit produit.

C’est dire quoi ?

Si vous acquérez les droits de reventes maîtres d’un produit, vous pouvez le vendre, en lui-même, au prix fixé. En plus, vous pouvez vendre également les droits de revente simple au produit. Ainsi, le nouvel acquéreur pourra vendre, à son tour, le produit.

Ce modèle est plus bénéfique, mais requiert un plus gros investissement que pour le premier type.

Pour vous donner un certain ordre de prix, pour certains produits que j’ai pu voir, il était question de 39 euros pour le droit de revente simple et de 79 ou 127 euros pour le droit de revente maitre. Ce ne sont pas des sommes colossales, mais elles peuvent varier selon la valeur du produit et selon le vendeur.

On a généralement 3 à 5 fois le prix du produit pour le droit à la revente simple, et 5 à 10 fois, pour le droit à la revente maître.

Pour les conditions à respecter, elles sont pratiquement les mêmes que pour les droits de revente simples. Sauf qu’ici, en plus de ne pas modifier le document et de respecter le prix minimum, votre acheteur n’aura pas le droit de revendre les droits de revente maître du produit.

Les droits de revente privés

Ce troisième type de revente est assez particulier. Il est généralement très peu utilisé dans l’espace francophone. Nos amis anglophones se le sont très bien approprié, et cela doit faire école.

Ils sont généralement utilisés dans la vente d’ebook.

C’est quoi les droits de revente privés ?

Avec les droits de vente privés, vous avez une plus grande autonomie. Vous avez le droit de modifier le document et de l’adapter à votre audience. Vous pouvez modifier le contenu du document, vous pouvez mettre votre nom à la place de celui de l’auteur, vous pouvez modifier la couverture, modifier la préface, etc.

Vous pouvez utiliser le contenu pour votre site internet, votre newsletter. Vous pouvez l’utiliser dans un autre ebook, ou en accompagnement (bonus) d’un produit.

Vous êtes en fait libre d’utiliser le contenu de l’ebook comme bon vous semble.

Bien évidemment, il peut y avoir certaines conditionnalités imposées par l’auteur. Vous ne pouvez par exemple pas modifier le contenu de l’ebook et conserver le nom de l’auteur. Si vous l’avez modifié, il peut prendre un aspect différent de ce que voulait transmettre l’auteur principal. Comprenez donc !

Comment tirer  profit des droits de revente ?

Cela part du principe simple de la vente. Mais une question reste à résoudre.

Où trouver des produits avec droit de revente, simple, maître ou privé ?

La première fois que j’ai vu la notion « droit de revente » utilisée, c’est sur un ebook de Christian Godefroy sur lequel il proposait justement cette option. Après investigation, j’ai vu qu’il avait même un produit où il présentait dans le détail les avantages de cette notion de droit de revente. Vous pourrez faire un tour du côté de Google et lancer la recherche « droit de revente Christian Godefroy ».

Ce grand marketeur des temps modernes l’a beaucoup utilisé et le recommandait souvent.

Il y a aussi Cédric Vimeux du blog virtuose-marketing qui l’utilise et qui a beaucoup de produits sous droit de revente.

Et puis, bien évidemment, vous pouvez lancer la recherche sur Google. Vous en trouverez un tas.

Et là aussi, il y en a tellement qu’il ne faut pas se jeter sur le tout.

Il y a des critères à respecter avant de choisir son produit ; si vous voulez vendre, en tout cas. Ce sont entre autres :

La sélection du domaine abordé

Comme il est recommandé dans tout business, choisissez des domaines dans lesquels vous êtes à l’aise et qui sont rentables. Des domaines qui vous intéressent.

Vous aurez à attirer de potentiels clients. Du coup, sans grande connaissance du domaine abordé, la tâche ne sera pas aisée.

La réputation de l’auteur

Plus l’auteur est reconnu en tant qu’expert du domaine abordé, plus vous avez de chances de vendre son œuvre.

Il faut donc faire attention dans le choix de votre œuvre.

La qualité du produit et son prix de revente

Comme il a été dit, il y a, la plupart du temps, une différence entre le prix d’achat du produit et le prix de son droit de revente. Pour tirer profit du produit, vous devez calculer le nombre de ventes à faire pour rentabiliser votre investissement.

Plus il y a de vente à faire, moins ce produit est intéressant à vendre (côté rentabilité).

La durée de vie du produit

Franchement, si le produit est temporaire, je ne vous conseille pas de l’acquérir. Il mettra plus de pression sur vous. Si vous ne réussissez pas à vendre dans la période requise, vous aurez perdu.

Pour les produits liés aux nouvelles technologies, il faut faire beaucoup attention. La technologie évolue tellement rapidement que vous risquez de choisir un produit qui sera tout de suite plus d’actualité ou même pas à jour. Il faut donc faire attention.

Le nombre de vendeurs du produit

Grâce à Google, vous pouvez savoir le nombre de vendeurs qui proposent le produit que vous avez sélectionné.

S’il y a beaucoup de vendeurs, il est clair qu’il vous sera plus difficile d’avoir beaucoup plus d’acheteurs. Il n’y a pas de raison que vous vous engagez sur cette voie. Je ne vous la recommande pas.

Les conditions du contrat

Les clauses du contrat doivent être claires. Prenez donc le temps de bien lire le contrat et les règles que vous êtes tenu de respecter.

Voilà ! Vous en savez plus que n’importe qui sur les droits de revente. À vous de l’utiliser pour profiter de ces avantages et remplir vos poches.

Un dernier conseil : Avant d’acquérir un produit avec droit de revente, je vous conseille de l’acheter sans lesdits droits. Ainsi, vous pourrez juger de sa qualité et de la capacité à le revendre.

Dites-moi dans les commentaires, ce que vous comptez faire, maintenant que vous avez un nouveau modèle de source de revenus.
À tout de suite, dans les commentaires.

Comment trouver des prospects: 33 stratégies astucieuses

trouver des prospectsLa lutte acharnée vers la réussite de tout business passe nécessairement par la recherche de prospects qualifiés.

Comment trouver un maximum de prospects qualifiés ? C’est ce sujet que nous allons aborder dans le présent article.

Je partagerai avec vous, 33 stratégies astucieuses, aussi simples les unes que les autres. Des stratégies que vous connaissez sûrement, d’autres auxquelles vous n’avez même pas pensé. Je les donnerai dans un ordre aléatoire. Il suffira pour vous d’utiliser celles qui vous sembleront assez accessibles afin de constituer cette armada de prospects que vous allez démarcher.

Le but n’est pas d’avoir des prospects pour avoir des prospects. Le but est de créer une relation de confiance avec ces derniers et de mettre en place un portefeuille clientèle qui vous assurera un minimum de gain, chaque fois que vous proposerez un produit ou un service. Et pour cela, vous devez posséder un auto-répondeur.

Je ne le dirai jamais assez,l’auto-répondeur est l’élément essentiel à avoir dans la stratégie de rentabilisation de tout business. Pour ceux que ça intéresse, vous pourrez aller voir les nombreux articles que je partage sur ce même blog ou sur mes autres blogs. Vous pouvez me le signifier dans les commentaires et je vous redirigerai vers les articles adéquats, en fonction de votre besoin. On se dit donc, à toute suite dans les commentaires ?

Revenons ! Voici, pêle-mêle, 33 stratégies recensées pour trouver des prospects qualifiés.

1ère stratégie : Ne pas cibler tout le monde

On prend souvent l’habitude de vouloir cibler tout le monde, de telle sorte à avoir un maximum de personne à démarcher.Cela paraît raisonnable, mais c’est une mauvaise stratégie. À faire de la sorte, on finit par aller dans tous les sens et donc à se perdre. On n’arrive même plus, au fil de son évolution, à canaliser son orientation.

Plus la cible est immense et diverse, plus les besoins sont divergents. On a tendance à vouloir satisfaire tout le monde, et on finit par perdre même l’essence de notre business.

Ce n’est vraiment pas conseillé, il ne faut pas cibler tout le monde.

2ème stratégie : Partager du contenu de qualité

Les gens recherchent de l’information ou de l’activité pour pouvoir satisfaire à un besoin. Si vous partagez du contenu de qualité, et qu’ils y trouvent pour leur compte, vos visiteurs se verront dans l’obligation de vous suivre. Ils reviendront vers vous chaque fois qu’ils auront un besoin dans la niche que vous exploitez. Vous serez considéré pour eux, comme une référence sur le marché. Et vous recommanderons sûrement à leurs amis et familles. Et ainsi, vous pourrez avoir d’autres prospects.

3ème stratégie : pratiquer le bouche à oreille

La bonne vieille méthode, toujours d’actualité : le bouche à oreille. C’est l’une des stratégies qui demeure intemporelle pour trouver des prospects et des clients.

Parlez de votre activité autour de vous, à vos amis, à votre famille, à vos voisins. Eux se chargeront de faire passer le message.

Si en plus, vous partagez du contenu de valeur, soyez en rassuré, vous aurez beaucoup d’autres adeptes.

Apportez satisfaction à vos premiers clients, et ils se chargeront de vous envoyer d’autres clients.

4ème stratégie : Faire de la publicité sur les vêtements

Vous pouvez faire de la publicité sur les t-shirts, sur les casquettes, les écharpes, les bracelets, etc. De cette manière, les gens voient dans la rue et peuvent vous interpeller. Soyez prêt à répondre aux questions de ceux qui voudraient en savoir plus, de sorte à pouvoir les embarquer avec vous. Il ne faut jamais louper d’occasion.

Le même principe peut aussi s’appliquer à des fournitures de bureau que vous pourriez donner gratuitement lors d’une conférence ou d’un séminaire. Des entreprises telles que helloprint.fr vous permettent de le faire très simplement.

5ème stratégie : Contacter vos amis sur Facebook

Tout le monde le sait aujourd’hui, Facebook regorge d’une multitude de personnes connectées et actives chaque jour. Et c’est un vivier à exploiter.

« Exploitez » donc vos amis. Dites-leurs ce que vous faite et comment vous pouvez les aider. Parlez-leur de votre activité, de vos produits et services. Et vous serez surpris des résultats. Vous récolterez sûrement de nouveaux prospects.

6ème stratégie : Être présent dans les groupes Facebook

Quand je dis soyez présent, je veux dire participer, soyez actif dans les groupes Facebook.

Dans ces groupes, il y a généralement du monde ; et c’est une belle audience pour faire connaitre ses produits et/ou services. Mais on ne peut venir comme ça, d’un coup, et commencer à parler de son activité. Il faut intéresser les gens, il faut montrer son sens du partage, sa maturité, son expertise, à travers ses commentaires, ses réponses aux besoins des autres membres. Vous serez ainsi remarqué et ce sera une belle opportunité pour récolter des prospects qualifiés.

7èmé stratégie : Ne pas oublier les autres réseaux sociaux

C’est vrai qu’on parle aujourd’hui plus de Facebook, mais il y a bien d’autres réseaux sociaux, qui eux aussi drainent du monde. Il ne faut pas négliger cette frange de la population.

Recensez donc les réseaux sociaux dans lesquels vous pensez avoir une audience, et aller les démarcher. Comme sur Facebook, faites-vous des adeptes et participez aux différents groupes en adéquation avec le sujet que vous abordez. Il y a de la marge à prendre.

8ème stratégie : Partager des ressources de valeur, gratuitement

Vous l’avez surement déjà remarqué. Il y a beaucoup d’offres gratuites aujourd’hui sur Internet. Des ebooks gratuits, des vidéos gratuites, etc.

Les gens ont besoin de quelques choses en échange de leur mail.

Si en plus de donner des cadeaux de ce genre, leur contenu (de ces cadeaux-là) est de grande valeur, soyez-en sûr, vous obtiendrez l’adhésion des visiteurs qui l’auront téléchargé. Prenons donc garde à toujours donner un contenu de qualité.

9ème stratégie : Publier des vidéos sur Youtube

Les vidéos sont aujourd’hui très prisées, et servent beaucoup au marketing. Et beaucoup de gens regardent les vidéos. Ne vous en privez donc pas.

Certaines personnes ont des difficultés à se montrer en vidéo. Cela ne devrait plus être une barrière. Il y a aujourd’hui des alternatives. Il y a la possibilité par exemple de ne filmer que son écran ; ça pourrait résoudre votre problème.

Sachez-le, avec la vidéo, que vous soyez nouveau ou ancien, vous pourrez trouver pour votre compte.

10ème stratégie : Devenir expert et le montrer

Les gens se tournent plus vers les experts pour obtenir des solutions à leurs problèmes. Prenez donc le temps de développer votre expertise et à le montrer. Ce sera un bon point pour vous attirer de nombreux prospects.

11ème stratégie : Faire le mailing direct

Le mailing n’est pas mort, malgré l’avènement des réseaux sociaux. Ne dit-on pas que « l’argent est dans la liste ».

À partir de l’emailing, vous pouvez créer et maintenir une relation de confiance avec vos prospects. Ce qui est gage de réussite dans le milieu.

Contactez régulièrement votre audience, partagez avec elle un contenu de valeur, et elle vous le rendra.

12ème stratégie : Faire de la publicité

La publicité, qu’on le veuille ou pas, reste le moyen le plus vieux et le plus populaire de se faire voir sous plusieurs cieux. Je pense qu’il n’y a pas de publicité à faire sur la publicité. Vous devez simplement la faire.

Aujourd’hui, il y a plusieurs supports et il ne faut pas s’en priver. Il y a les médias traditionnels comme la télévision, la radio, la presse écrite. Mais, il y a aussi les moyens numériques, très en vogue ces derniers temps : Google et les réseaux sociaux, avec en l’occurrence Facebook.

13ème stratégie : Écrire des articles invités

Les articles invités sont des articles que vous écrivez sur les sites internet ou blog d’autres personnes. Pour pouvoir réellement en profiter, vous devez choisir des sites d’autorité, des sites qui ont un certain nombre de visiteurs journaliers. Ainsi, vous pouvez être assuré qu’un grand nombre de personnes liront votre article. Et en fonction de la pertinence de ce dernier, vous aurez certains qui vous suivront.

Imaginez ! 1% de 100000 visiteurs, ça fait 1000 prospects. En faisant 3 à 4 articles invités par mois sur des sites d’autorité, vous pourriez trouver de nouveaux prospects en masse. Allez, Au boulot !

14ème stratégie : Établir des partenariats

Les partenariats sont un moyen stratégique d’acquérir des prospects. Connectez-vous donc avec des gens qui ont une forte audience à leur actif et vous en tirerez les bénéfices.

15ème stratégie : Créer un forum de discussion

Les forums de discussion sont le lieu où se rencontrent plusieurs personnes autour d’un même sujet. À créer un forum, il est clair que vous créerez une certaine communauté qui reconnaitra le travail que vous faites.

16ème stratégie : Organiser des concours et/ou tirages au sort

Les concours et/ou tirages au sort drainent du monde. En organiser un mettra sûrement sur votre chemin de potentiels prospects, ce qui pourrait être un plus pour vous.

17ème stratégie : Participer à des concours

Au vu du point précédent, participer à un concours et être parmi les gagnants vous ouvrira la porte d’une grande popularité. Pourquoi ne pas essayer ?

18ème stratégie : Créer des liens externes

Les liens externes désignent l’ensemble des liens pointant depuis un site internet vers des pages quelconques d’un autre site. Ceux dont nous parlons ici sont des liens externes entrants ou backlinks. Ce sont des liens venant d’autres sites en direction de votre site internet. C’est un beau moyen de promouvoir votre site Internet et donc de capter de potentiels prospects.

19ème stratégie : Rédiger des commentaires do follow

Les commentaires do follow sont des commentaires qui laissent un lien vers une référence que vous aurez indiquée.

Quand vous êtes sur un site Internet ou sur un blog par exemple, on vous laisse la latitude (ce n’est pas tous les sites Internet, ce sont quelques-uns. Il faut donc bien faire le choix) de renseigner une URL dans la zone des commentaires. Lorsque vous le faite, lorsque vous renseignez l’URL, les visiteurs qui voient le commentaire ont la possibilité de cliquer sur votre pseudo,  ce qui les redirige vers le lien que vous avez renseigné.

Vous pouvez utiliser cette stratégie pour emmener ces visiteurs vers votre appât de prospect.

Songez donc à rédiger des commentaires do follow pertinent chaque jour, ça augmentera votre liste de prospects.

20ème stratégie : Créer un podcast

Les podcasts sont la correspondance audio des vidéos.

Aujourd’hui, en pensant au temps que nous mettons dans les files d’attente et dans le transport, beaucoup de personnes ont adopté l’écoute des podcasts le temps de ces attentes. Certains même pendant leur jogging, ou entre 2 réunions.

Voyez ! Il y a là aussi une audience à capter.

21ème stratégie : Optimiser votre référencement

On n’oubliera jamais cela. Google est notre ami.

Aujourd’hui encore, quand on veut rechercher une information, l’un des premiers réflexes est de s’orienter vers Google. Être bien référencer sur ce moteur de recherche nous accorde donc des chances de récolter de potentiels prospects. À ne pas négliger.

22ème stratégie : Organiser des séminaires ou des conférences

Organiser des séminaires ou des conférences vous permet de sortir de votre bulle, et de vous confronter à plusieurs types de gens. À travers ces séminaires et conférences, vous développez votre côte de popularité, et ça, c’est à l’avantage de votre business.

23ème stratégie : Participer à des salons ou à des expositions

À travers les salons et expositions, vous avez un espace à disposition pour présenter vos produits et services. Vous devez profiter de ces espaces pour vous faire connaitre et obtenir des prospects.

24ème stratégie : Créer une marque

Créer une marque est une clé de différenciation de la concurrence. C’est un avantage concurrentiel, un élément d’identification auprès de vos prospects. C’est donc un plus qui vous distinguera dans votre marché.

De la sorte, vous serez plus pris au sérieux et vos prospects prêteront attention à toutes vos actions.

C’est donc une option à explorer. Mais pour le faire, vous devez savoir qu’il y a une certaine attitude à adopter. Il y a des dispositions à prendre, notamment sur la vie de la marque et sur la survie de la marque.

Ce point est à prendre très au sérieux vu que votre business sera rattaché à votre marque pendant toute son existence. Attention donc. Mais c’est un bon point pour attirer des prospects.

25ème stratégie : Se fixer un challenge à surmonter

Se lancer des challenges, c’est accepter de faire une action différente et de bousculer nos habitudes. Ce qui développe la confiance en nous et nous permet de réaliser des objectifs. Pour les prospects, cela prouve votre niveau d’engagement dans la réalisation d’un objectif précis. Et ça, c’est beaucoup apprécié. Les gens profitent aussi de ces challenges pour se confirmer à eux même que c’est possible.

Avec des challenges avec à la clé des objectifs globaux utiles à votre audience, vous pouvez être sûr d’intéresser un grand nombre. Tentez le coup.

26ème stratégie : Faire des études de cas

Les études de cas sont des études qui sont généralement très suivies. À mettre des études de cas sur votre blog, fera de vous un expérimenté qui partage ses connaissances avec autrui.

27ème stratégie : Récolter des témoignages

Les gens ont besoin d’être motivés dans leurs choix. Utiliser les témoignages de satisfaction de vos visiteurs ou de vos premiers clients, viendra conforter vos visiteurs dans leur décision de vous suivre. Et de la sorte, vous aurez chaque jour de nouveaux prospects que vous pourrez démarcher.

28ème stratégie : Faire un communiqué de presse

Les communiqués de presse ne sont pas morts. Ce sont toujours de bons outils pour faire une promotion. Pensez-y.

29ème stratégie : Participer à des évènements de réseautage

Les évènements de réseautage sont des évènements très puissants, généralement fréquentés par des professionnels prêts à faire face aux opportunités. Soyez donc prêt à parler de vous et de votre business. Aussi, n’oubliez pas vos cartes de visite, il y a tant de contact à se faire.

30ème stratégie : Coller des affiches et stickers

Les affiches et stickers permettent de vous faire voir et d’entendre votre message à l’endroit où ils sont vus. Ne pensez pas que ce modèle est dépassé. Il génère toujours, jusqu’aujourd’hui de forte audience. Ne vous en privez donc pas.

31ème stratégie : Écrire un livre

Voilà un moyen de se faire connaitre et d’ajouter une corde à son arc. Écrire un livre vous aide à matérialiser votre expertise. Et ça, c’est un bon aimant à prospects.

En tout cas, si vous en avez la capacité, ne vous en privez pas.

32ème stratégie : Créer un évènement dans votre église

Oui, votre église, lieu de culte ou mosquée est une excellente source de prospects.  Organisez par exemple un évènement là-bas et faites leur profiter d’une partie des bénéfices, vous serez surpris des résultats.

33ème stratégie : Demandez

Cette stratégie, je l’adore.

Je vais la faire en exemple avec vous. S’il vous plaît, partagez cet article avec vos amis, il pourrait intéresser plus d’un. De la sorte, ceux qui se sentiront intéressés pourront me lire d’autres articles et pourront revenir encore et encore sur mon blog.

Vous avez dit aimant à prospect ?

Voilà ! Vous l’avez : 33 stratégies astucieuses pour trouver des prospects. Ce sont 33 stratégies que vous pouvez commencer à utiliser maintenant même pour générer des prospects dès aujourd’hui. J’espère vraiment que vous y trouverez pour votre compte et que vous profiterez au mieux.

Si l’article vous a plu, partagez-le avec vos amis. Et dites-moi dans les commentaires les points que vous comptez explorer dès maintenant.

Si vous avez d’autres stratégies, merci de partager avec nous.

À toute suite dans les commentaires.

Comment créer un blog qui marche ? Regardez !

créer un blog qui marchePour créer un blog qui marche, ce n’est pas magique.

Il y a quelques bons procédés à respecter.

Et c’est ce que je veux partager avec vous dans l’article d’aujourd’hui.

Alors, sans plus attendre, allons droit au but et commençons !

Des topos pour réussir son blog

Avoir son propre nom de domaine et son hébergement

Ce point n’est pas forcement obligatoire, mais, ça l’augmente vos chances d’avoir un blog qui marche bien.  Posséder son propre nom de domaine et son hébergement montre à votre audience que vous prenez votre business au sérieux. Ce petit niveau d’investissement montre votre engagement face à votre business.

Prenez donc la peine de satisfaire à cette option.

Ressources : 1&1, Ovh, hostpapa, hostmonster

Utiliser WordPress

WordPress est le système de gestion de contenu que je recommande depuis toujours. Il est gratuit, et téléchargeable dans sa version française, sur le site officiel.

Attention, faites attention à ne pas confondre Wordpres.com et wordpress.org. La meilleure version à utiliser est wordpress.org. WordPress.com est quant à lui une version limitée. C’est en fait une version qui vous limite dans vos actions. Tout n’est pas permis avec wordpress.com

Avec WordPress.org, vous êtes libre de vos actions, vous pouvez faire de votre blog ce que bon vous semble. Et ce n’est pas les possibilités qui manquent.

La méthode d’installation est vraiment simple.

Vous pouvez, soit, comme pour la plupart des logiciels, télécharger WordPress et l’installer, simplement en cliquant sur les boutons correspondants.

Soit vous pouvez vous rendre sur votre hébergement via l’interface d’administration et cliquer sur le lien d’installation de WordPress (pour ceux qui le permettent). C’est assez simple. Le bouton est assez visible, vous ne pouvez pas le louper.

Choisir un thème responsive, assez rapide

Maintenant que vous avez téléchargé et installer WordPress, et que votre site Internet est en ligne, vous devez choisir une interface qui vous parle. Cette interface s’appelle le thème de votre blog.

Sur WordPress, il y a une multitude de thèmes gratuits que vous pouvez trouver sur le site officiel (wordpress.org). Vous devez trouver pour votre compte. À défaut, il y a des thèmes payants qui peuvent vous intéresser.

Je vous donne quelques ressources : Themeforest, Eleganthemes

Vous devez toutes fois veiller à ce que le thème que vous choisirez soit responsive. C’est-à-dire qu’il soit adaptable à toutes les formes d’écrans (smartphone, tablette, téléphone portable, pc, etc.).

Vous n’êtes sans savoir que bon nombre de visiteurs de nos blogs aujourd’hui le font à partir de ces objets connectés. Alors, ne vous mettez pas en marge de cette frange de prospects.

Aussi, vous devez veiller à ce que le thème soit régulièrement mis à jour. C’est une notification que vous verrez dans les caractéristiques de votre thème. C’est un point qui est très important et qui n’est pas à négliger. Un thème non à jour est une faille de sécurité pour les pirates qui se donneront le plaisir d’en profiter.

Penser au référencement de votre blog

Un des critères de réussite de votre blog est sa visibilité. Un blog qui n’a pas de visiteur est en passe de mourir. Pour cela, vous devez mettre de votre côté tous les atouts pour attirer le maximum de prospects. Une des solutions est le référencement naturel. Faire en sorte d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherches.

Pour satisfaire à cela, WordPress offre des possibilités (quand je vous disais d’utiliser WordPress, lol).

Avec WordPress, il y a ce qu’on appelle les plugins. Ce sont des petits logiciels (des extensions) qui apportent des fonctionnalités aux blogs. Il y a des plugins pour les réseaux sociaux, pour la gestion des contacts, pour le calendrier, etc.

À ce même titre, il y a des plugins pour le référencement. Ce sont des plugins qui aident à mieux optimiser vos mots clés pour les moteurs de recherche. Pour le coup, celui que je recommande est Yoast SEO. Son installation est assez simple, et peut se faire aisément à partir de votre interface d’administration WordPress.

Attention, il ne faut pas songer à installer plusieurs plugins de référencement sur un même blog, en pensant que ça contribuerait à mieux optimiser votre référencement. C’est une grosse connerie (excusez-moi le mot). Et c’est même le contraire que vous produirez. Les plugins ne sont pas forcément tous compatibles.

Récolter l’adresse de vos visiteurs

Une des choses essentielles à avoir avec un blog est une liste d’abonné. C’est plus qu’important pour créer un site ou blog qui fonctionne, voir même qui cartonne ! Ne dit-on pas que l’argent est dans la liste…

Vous devez donc mettre en place des outils pour attirer et capter l’adresse de vos visiteurs. On parle de formulaire de capture de mail.

Tels des appâts, vous devez les placer de telle sorte à ce que vos visiteurs aient envie d’y laisser leurs coordonnées. Pour faciliter cela, vous devez donner quelques choses en échange. Ce quelques choses ne doit pas être un effet banal. Vous devez offrir quelques choses de valeurs, quelques choses de qualité.

Il est très important d’avoir une grosse liste, ne lésinez donc pas sur les moyens.

La gestion de cette liste sera assurée par ce qu’on appelle l’auto-répondeur. Vous devez obligatoirement avoir un auto-répondeur si vous voulez réussir avec votre blog. J’ai bien envie de dire que c’est un prérequis.

Ressources : Mailchimp (auto-répondeur gratuit), Aweber, SG-Autorepondeur, Getresponse

Partager régulièrement du contenu de qualité

Deux notions super importantes dans cette partie : Être régulier et du contenu de qualité.

Vous devez partager du contenu de qualité.

En tout cas, si vous voulez que les gens vous suivent, c’est le minimum à faire. Vous n’imaginez quand même pas que des gens viendront tout le temps lire des articles de qualités médiocres. Vous savez que ça ne vous apporte rien, mais vous revenez quand même. Non ! Ça n’existe pas ça.

Prenez donc la peine de vous investir dans votre contenu. C’est à ce prix que vous aurez de vrais prospects qualifiés, et que vous pourrez tirer un réel bénéfice de votre blog.

Vous devez partager du contenu régulièrement

Il y a de nombreux blogs aussi intéressants les uns que les autres, sur la toile. Si vous ne publiez pas régulièrement, vous vous ferez oublier. C’est aussi simple que cela.

Maintenez donc une certaine régularité dans vos publications et vous pourrez vous assurer de la constance de votre audience.

Prenez aussi la peine de publier sur d’autres supports autres que votre blog. Ce sera des backlinks (lien vers votre blog) en plus, et donc des potentiels abonnés en plus.

Autres choses, vous n’êtes pas obligés de seulement publier du texte. Il y a aujourd’hui plusieurs formats que vous pouvez utiliser : des vidéos, des infographies, des études de cas, etc.

Être présent sur les réseaux sociaux

L’élément incontournable du moment : les réseaux sociaux.

C’est vrai qu’on parle d’un blog qui marche. Mais vous ne pouvez pas chercher à développer votre blog et rester à marge des réseaux sociaux. Comme j’ai dit, c’est l’élément incontournable du moment.

Soyez présent sur les réseaux sociaux.

Ne vous focalisez pas essentiellement sur Facebook, il y en a bien d’autres. Et même en fonction de votre thématique, certains même sont bien plus avantageux que Facebook. Sachez savoir où se trouve votre audience et fréquentez l’endroit.

Les réseaux sociaux drainent beaucoup de monde et vous devez profiter de ce fait pour vous faire une grande audience.

Créez-vous une page professionnelle ; partagez du contenu utile et de valeurs, quelques fois en rapport avec votre blog, d’autres fois en rapport avec votre personnalité ou autre chose ; utilisez de belles images, elles sont plus attractives ; participez dans des groupes et faites-vous remarquer, positivement bien sûr. C’est de la sorte que vous vous ferez aimer et suivre.

Je le répète encore, les réseaux sociaux drainent du monde, vous ne devez pas rester en marge. Et surtout, n’oubliez pas de faire référence à votre blog et à votre activité dans vos publications, c’est comme ça que vous mettrez en avant votre activité.

Commenter sur les autres blogs

Dans le but de vous développer une audience, vous devez profiter de l’audience des autres. Une des méthodes pour le faire est de commenter leur blog. De cette manière, leurs visiteurs qui verront régulièrement vos commentaires pertinents feront tout pour savoir qui vous êtes et où est-ce qu’ils peuvent profiter de vos publications. C’est pourquoi vous devez choisir en priorité des blogs do follow (des blogs qui ramènent un lien quand vous y laissez un commentaire).

Un des avantages de commenter sur les autres blogs aussi est de faciliter la création d’un partenariat avec l’auteur de ce blog. L’auteur qui verra que vous avez des contributions de qualité se fera le plaisir d’être en relation avec vous pour une quelconque contribution. C’est tout à son avantage.

Il y a aussi les backlinks que vous vous créerez en direction de votre blog.

Mesurer votre audience

Voilà une nécessité souvent négligée. Les blogueurs ne mesurent pas leurs résultats.

Si vous n’analysez pas vos résultats, comment voulez-vous savoir si vous avancez ou pas. Comment voulez-vous savoir s’il y a quelque chose qui marche ou qui ne marche pas.

Vous devez installer un outil de mesure d’audience. Celui que je recommande, c’est Google Analytics. Il est gratuit et s’installe assez facilement. De nombreux tuto en ligne peuvent vous permettre de le faire aisément. Faites-le donc.

Google Analytics vous aidera à savoir le nombre de vos visiteurs, en fonction de vos périodes, etc. Bon nombre d’informations utiles seront à votre portée.

À bon entendeur.

Voilà les quelques topos que j’avais voulu partager avec vous ; les topos qui vous aideront à réussir votre blog et en créer un qui marche vraiment !

Si vous en avez d’autres, ou si vous avez des questions, je suis disponible.

À tout de suite, dans les commentaires.

Comment créer un site Internet pas cher?

créer un site internet pas cherAvoir un site internet est aujourd’hui très important pour tout business, mais comment faire pour en avoir un pas cher ?

Que ce soit pour un blog, pour une activité personnelle, pour son entreprise ou pour accompagner une marque, c’est l’un des outils de communication à mettre à sa disposition pour se mettre sur la bonne voie de réussite.

Les sites Internet sont aujourd’hui devenus incontournables.

C’est vrai ! Il est arrivé un moment où ça faisait peur de vouloir construire un site Internet. Les coûts communiqués par les maisons d’édition étaient tellement exorbitants, qu’on en avait souvent froid dans le dos. Seule une catégorie de personne ou d’entreprise pouvait se le permettre. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, c’est toute autre chose. Il est possible, pour un coût relativement bas, de monter un site internet pas cher et professionnel. On peut même le faire soit même, sans faire appel à un quelconque technicien, même si on n’y connait rien du tout à la technique.

Comment faire ? C’est de cela que nous allons parler dans ce présent article.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le plus important, ce n’est pas le fait d’avoir un site Internet d’une beauté sans faille, un site Internet qui « déchire » comme on dit.

Le plus important, c’est le contenu, le message que vous transmettez. Il faut donc que vous partagiez un contenu de qualité. Ne perdez donc pas du temps à vouloir créer le site Internet le plus beau de la sphère. Le combat est ailleurs.

Mais tenez-vous bien, ce n’est pas une raison. Dans la stratégie que je vous montrerai, vous aurez la latitude de choisir des interfaces de site Internet d’un visuel assez remarquable.

Nous n’y sommes pas encore. Revenons.

Comment créer un site Internet pas cher ?

Je vous décrirai des étapes à suivre pas à pas qui vous permettront au final d’obtenir votre site Internet ;

1ère chose : vous devez choisir un nom de domaine.

Un nom de domaine, vous connaissez ?

Un nom de domaine, c’est un nom que l’on doit saisir si l’on veut se rendre sur votre site Internet. Le fameux www.

Ce nom ne doit pas être choisi au hasard. Il est associé à votre site Internet pour la vie. À moins que vous déployiez toute une stratégie qui pourrait bien ou mal tourner pour rediriger tous vos visiteurs d’antan sur un quelconque nouveau nom de domaine que vous voulez associer à votre site Internet. Ça, c’est une autre histoire.

Considérons donc que le nom de domaine que vous choisissez est celui qui sera associé à vie à votre site Internet. Il doit être remarquable et significatif de votre marque. Il ne faut généralement pas le faire long et faire en sorte qu’il soit représentatif de votre activité, de votre marque ou de votre personnalité.

Consultez les noms de domaines de sites Internet qui marchent, et vous pourrez vous inspirer.

La difficulté est que bon nombre de noms de domaine sont déjà pris. Vous devez donc user de quelques manies pour trouver un nom de domaine disponible, qui vous convient.

Pour la disponibilité des noms de domaines, vous pourrez consulter les plateformes comme GoDaddy ou encore les plateformes d’hébergement qui le proposent pratiquement tous.

2ème chose : Vous devez choisir un hébergeur

C’est vrai que nous voulons réduire les coûts de production, mais je vous recommande de choisir un hébergeur payant. Il existe des hébergeurs gratuits qui sont quand même bons, mais tous les hébergeurs payants vous laissent une marque sur votre site Internet. Ça peut être de la publicité, ou même un complément de nom dans votre nom de domaine. Ça ne fait pas pro et il faut l’éviter.

Vous devez donc choisir un hébergeur payant. Les coûts ne sont pas élevés du tout, n’ayez crainte. Ils tournent autour de 30 euros l’année. Quelques fois même moins.

Ce que je vous recommande, c’est de prendre les hébergements qui offrent gratuitement le nom de domaine. La formule deux en un. Ça vous évite au moins la charge du coût du nom de domaine.

Une autre stratégie est de guetter les promotions. Les hébergeurs offrent quelques fois des périodes promotionnelles pendant lesquelles le pack, nom de domaine et hébergement, peut vous revenir à 1 euro ou 0,99 euro par mois sur la première année. Et même moins quelques fois.

Mais ce n’est pas une raison pour sauter sur le premier hébergeur qui se présente. Il y a quelques références dans le domaine. C’est vrai, il y a aussi quelques jeunes pousses qui proposent des services de qualité.

Pour cela, vous devez mener une petite analyse de satisfaction client. Est-ce que les services proposés vous conviennent ? Est-ce que les retours clients sont satisfaisants ?

Ce n’est pas une raison pour y passer des lustres. C’est juste quelques minutes pour voir si on y va ou pas.

Le but n’est pas d’être hébergé chez le meilleur hébergeur du monde, le but est de trouver l’hébergeur qui pourra satisfaire à nos besoins.

Les hébergeurs que je recommande du coup sont par exemple 1and1, OVH, LWS. Sur la zone amglophone, Bluehost, Hostinger, etc.

3ème chose : Vous devez installer WordPress

WordPress est ce qu’on appelle un CMS (Content Management System). C’est un gestionnaire de contenu de site Internet.

En fait, l’installation de WordPress induit directement l’installation de votre site Internet à l’état brut. Reste à vous, à partir de l’interface d’administration de cet outil, qui est assez convivial, d’ajouter votre contenu en fonction de vos besoins, comme si vous saisissez un texte sur Word. C’est aussi simple que cela.

Créer un site Internet devient donc un jeu d’enfant.

Sur la plupart des hébergeurs aujourd’hui, l’option « Installation de WordPress » à partir d’un clic est disponible. Du coup, c’est encore plus simple. Il vous suffit de cliquer sur un bouton et votre site web est en ligne. Ça paraît simple. Mais oui, c’est simple.

Veillez donc à vérifier que votre hébergeur offre cette fonctionnalité.

Et puis en plus, WordPress est gratuit. Vous n’aurez à débourser aucun coût supplémentaire pour l’acquérir. Et il possède aussi de nombreuses fonctionnalités qui vous permettent de modeler votre site web comme bon vous semble.

Parlant de modélisation, on en arrive au 4ème point.

4ème chose : Vous devez choisir un thème

Un thème dans le domaine de WordPress, est l’interface de votre site Internet.

Avec WordPress, vous avez un large choix de thème disponible en ligne. Il y en a des payants et des gratuits. Je vous invite à aller voir sur le site de WordPress.org, pour la plupart des thèmes gratuits. Et sur les plateformes comme Themeforest ou Elegantheme, pour les payants. Regardez les caractéristiques et faites votre choix.

Leur installation est assez aisée, à partir de l’interface d’administration de WordPress. Vous choisissez le thème que vous désirez, vous le téléchargez et vous l’installez.

Veillez toute fois à ce que le thème que vous choisissez soit responsive. C’est-à-dire qu’il est adaptable aux supports mobiles (smartphone, Iphone et autres).

Vous savez tous qu’aujourd’hui, beaucoup de visiteurs consultent les sites Internet à partir de leur téléphone. Ne négligez donc pas ce fait.

 

5ème chose : vous devez configurer votre site Internet

Votre site Internet doit pouvoir être vu. C’est pourquoi vous devez le configurer de telle sorte à respecter les conditions minimales.

Avec WordPress, il existe une large gamme de ce qu’on appelle les plugins. Ce sont des extensions logicielles qui vous permettent d’ajouter des fonctionnalités à votre site web. Il en existe pour pratiquement toutes les catégories : du référencement à la gestion des réseaux sociaux, en passant par le gestionnaire de contacts. Et pour tous les prix : du gratuit, du payant (souvent pas très cher).

Allez faire un tour sur le site de WordPress ou sur Google, vous pourrez vous faire une idée.

Voilà ! Avec ces 5 étapes respectées, votre site Internet pas cher est en ligne et assez facilement en plus.

À vous maintenant d’ajouter votre contenu et d’en parler autour de vous.

On se lance ? Dites-le-moi dans les commentaires.

À tout de suite.

Vente multiniveaux: tous les avantages et inconvénients

vente multiniveauPartout sur Internet, on retrouve des propositions de vente multiniveaux.

Les mêmes existent aussi dans la vraie vie.

À noter que les termes vente multiniveaux, marketing de réseau, marketing relationnel, MLM, désignent un unique contexte.

Le principe est que le client qui achète devienne un revendeur.

Dans ce cas, il s’agit d’un style de drop-shipping puisque ce client va rediriger directement ses propres clients vers le fournisseur principal. Lui, ne stock pas les biens ou services et ne prend part à aucune activité autre que la vente. Avec ces nouveaux clients, le cycle se renouvelle.

L’intérêt est que tous les précédents clients de la même lignée qu’eux reçoivent des extras en fonction de leurs chiffres d’affaires.

Ce qui fait qu’un client, ayant réussi à allonger sa lignée, peu continuer à gagner des revenus tant que celle-ci est productive, même s’il arrête de travailler ou s’il n’arrive plus à vendre.Peu importe le temps, l’argent et l’énergie que vous dépensez pour trouver des clients, c’est de votre entière responsabilité. Il n’y a pourtant pas non plus d’obligation ni pour la vente ni pour l’affiliation. Les prix d’achat des biens et services proposés restent les mêmes pour tous les niveaux, mais la valeur des extras peut varier selon ces mêmes paramètres.

Le phénomène a pris une ampleur extraordinaire ces dernières années. Mais qu’est-ce qu’il a de spécial par rapport au système de vente classique ? Pourquoi un tel engouement ? Et quelles sont ses limites ? Lisez l’article pour tout savoir sur ces atouts comme ses faiblesses.

Possibilité de travail à domicile

Puisque les ventes multiniveaux se font majoritairement via Internet, vous pouvez en faire depuis chez vous. De ce fait, vous bénéficiez déjà des avantages de cette possibilité, comme le confort. Vous avez également l’occasion de continuer votre travail où que vous soyez, tant qu’Internet est disponible.

Vous pouvez d’ailleurs commencer par creuser du côté de votre entourage. Vous aurez généralement plus de facilité à les convaincre au lieu d’argumenter face à des inconnus. Ciblez parmi votre famille et vos amis ceux qui sont susceptibles d’être intéressés. Proposez-leur le travail en insistant bien sur le côté gagnant-gagnant.

En travaillant à domicile, vous avez donc la totale maitrise de votre temps de travail. L’essentiel est d’arriver à attirer du monde dans le même filet. Une compétence en marketing est tout de même requise, car si vous ne savez pas convaincre des gens, vous ne gagnerez rien. En fonction de cette capacité, d’autres n’auront pas besoin de travailler d’arrache-pied comme certains. Inexorablement, vous devez avoir un emploi du temps bien défini, et un plan réfléchi afin d’avoir une moisson plus tard.

C’est comme l’entreprenariat, vous êtes payé en fonction de l’effort fourni, sauf qu’ici, le prix est fixé par l’entreprise de marketing en réseau. Elle-même cherche à se faire des bénéfices à travers cette pratique. À partir de votre niveau, vous êtes patron de votre entreprise. Vous décidez du temps à y consacrer comme des moyens à y consacrer, impliquant leur coût. Néanmoins, vous devez surtout assurer dans le recrutement, car si vos ressources humaines sont peu productives, vous ne gagnerez rien.Il existe des entreprises MLM qui proposent des primes pour chaque recrutement, ce qui leur fait un point de moins déjà côté fiabilité.

Aucun engagement, et peu de conditions

Il n’y a aucune règle à suivre pour un client de trouver à son tour des clients. Il peut les chercher où il veut, en usant de n’importe quelle stratégie marketing tant que c’est légal et que ça ne se transforme en harcèlement. Il n’y a pas de condition de participation à part bien sûr d’acheter au moins une fois un produit ou un service. Après, vous pouvez en racheter d’autres, sinon trouver des personnes qui veulent en acheter. Ces personnes devront se présenter comme vos affiliés afin que votre gain soit effectif.

Possibilité de choix de partenaire

Cet avantage ne peut être ignoré. Pour le comprendre, il faut se rendre compte de la grande différence entre travailler avec des partenaires de confiance et des inconnus.Il serait alors plus malin de choisir d’agir en famille ou collaborer entre amis ou collègues. Ensemble, vous pouvez travailler votre propre stratégie afin d’optimiser les gains. Vous pouvez unifier votre caisse sans que l’entreprise ne le sache et profiter de votre grand effectif pour faire croître votre business.

Les associations peuvent également envisager cette option, surtout si le produit ou le service va être bénéfique pour tout le monde. Ce sera comme un travail à la chaine. Comme quoi, ensemble, on profite de la marchandise et l’investissement va revenir moins cher qu’avec le moyen habituel puisque l’association gagne de l’argent en plus.

Un investissement passif et porteur sur le long terme

Vous pouvez d’ailleurs en rester là, ou choisir d’arrêter en chemin un peu plus loin, quoi que si vos affiliés sont toujours actifs, vous continuerez à gagner de l’argent. Vous pouvez donc investir massivement par le recrutement de plusieurs autres acteurs. Dans ce sens, on pourra dire que vous avez fait un investissement passif. Celui-ci va pouvoir se multiplier automatiquement grâce à ces acteurs, sans plus nécessiter votre intervention, comme s’ils sont des volontaires au service de votre portefeuille.

Vous ne leur devez rien, mais ils vous feront des bénéfices, sans toutefois avoir à enlever votre dû sur leur gain. Ce sera la société qui vous paiera ces extras. Néanmoins, à leur tour, ils devront travailler pour gagner d’autres clients afin d’obtenir les mêmes avantages que vous.

Vous pouvez jouir immédiatement de vos gains, sinon les placer dans un compte épargne. Vous arriverez avec de la discipline à rassembler dans le temps un bon pactole pour faire un grand projet. Autrement, la somme pourrait vous servir à assurer plus tard votre retraite.

C’est une option, surtout pour ceux qui travaillent pour une entreprise proposant des revenus résiduels récurrents sur du très long terme, voire à vie. Les garanties restent à vérifier dans ce cas. En tout cas, c’est comme les chanteurs et les écrivains qui ont concocté une seule fois un service, et qui continuent à gagner toute le reste de leur vie ce type de revenus. Ces possibilités hissent le marketing de réseau au niveau des projets d’investissement sur, à condition de savoir choisir la bonne entreprise. Ceux qui cherchent une activité pour gagner un complément de revenus l’ont trouvé.

Les risques de faillite

Le risque principal est de voir l’entreprise entrer en faillite alors qu’on y a investi du temps. En plus, cela va être mal vu par ceux que vous y avez intégrés. Pour ainsi dire que lors d’un problème de ce genre, vous entrainez avec votre perte celles de tous vos affiliés.

L’idéal serait de cibler un produit novateur, car ce dernier aura alors la chance de se vendre assez longtemps comme des petits pains. Ainsi, vous serez assuré d’être payé convenablement. Vous pourrez probablement suivre le pas de ceux qui sont devenus millionnaires en un temps record si vous faites preuve d’assiduité.

Méfiez-vous, car les systèmes MLM ont une grande capacité marketing. Elles vous feront toutes de belles promesses, certaines avec plus d’exagération. Il faut toujours peser le rapport qualité-prix, en commençant par juger le produit vendu. Si ce dernier est plutôt basique, ne croyez pas leur dire, vous argumentant que vous deviendrez rapidement très riche. Ne les laissez pas vous bercer d’illusions. Faites une étude de solvabilité avant d’intégrer le réseau. Ne prenez que si le produit est digne d’intérêt. Mieux, il faut qu’il soit réellement pratique dans votre zone géographique ou dans de nombreux états. Ce dernier point est important si vous vendez sur Internet, car vous y ferez des rencontres internationales, non limitées géographiquement.

L’opportunité est toutefois réelle avec le bon filon. Vu de cet angle, le marketing de réseau vous offre la possibilité de gagner davantage qu’avec votre travail principal.Il faudrait surement, pour espérer y arriver, abandonner ce dernier au profit de votre business. Ne le faites quand même que lorsque vous avez la garantie de la pérennité de l’activité de l’entreprise en question.

N’oubliez pas d’économiser chaque mois une part du butin pour vous permettre de réinvestir de l’argent dans d’autres choses si l’affaire vient à lâcher. Les risques sont faits pour éviter, et tant qu’il y a un problème, il doit toujours y avoir une solution.

Les risques d’être délaissé par ses compagnons

Les nouveaux venus devront s’assurer de la crédibilité de leur parrain avant de s’engager pour ne pas être déçus. Certains vont arriver jusqu’à vous harceler, ou presque. Mais après, ils vont vous délaisser et vous n’aurez donc servi qu’à remplir sa caisse. Inversement, les nouveaux recrus pourront se lasser de votre comportement si vous êtes un parrain plutôt insistant, qui ne dispose pas de preuves tangibles, donc peu fiable.

Entre parrain et filleul, il devrait y avoir pourtant une confiance, une complicité, et surtout une collaboration envisageable sur du long terme. Le rôle du premier est de former le second afin qu’il devienne aussi productif. Ainsi, tout le monde y gagne. Ce n’est pas facile d’instaurer cette relation durable et rares sont ceux qui le réalisent. C’est pourquoi votre réseau va peu gagner.

Il faut reconnaitre que le marketing de réseau est un travail exigeant même s’il s’exerce dans la liberté. Vous devez avoir du temps à donner et des compétences à partager. Soyez ouvert, sachez que le partage vous permet de comprendre deux fois la même leçon et donc de mieux avancer dans ce sens. Pour réussir dans le marketing multiniveau, une détermination à revendre est la bienvenue.

Une activité réservée aux plus patients

Si vous manquez de patience, vous risquez d’abandonner en chemin. Effectivement, les résultats ne seront profitables que sur le long terme. Autant accepter d’investir du temps pendant plusieurs mois avant de chercher à goûter aux fruits de vos efforts.

Les arnaques sont nombreuses

Il existe de nombreux sites peu fiables qui proposent la vente par multiniveau. De ce fait, il faut rester vigilant. Autrement, vous risquez de vous faire pirater votre mail et même votre compte bancaire, ou tout au moins perdre du temps pour strictement rien. Effectivement, ces sites semblent exister simplement pour voler des informations personnelles. Leur piège est de fixer à un niveau élevé le début du montant retirable. Certains sites bug dans la partie payement alors que vous ne l’aurez deviné qu’après avoir accompli une grande quantité de travail. Surtout, il faut fuir les sites qui font des promesses douteuses, vous promettant la lune pour peu de travail et vous laissant croire que le travail va être très facile.

Comment vendre sur Amazon FBA ?

vendre sur amazon fbaAmazon FBA ! Ça vous dit ?

Vendre sur Amazon FBA ??? Pfffffff !!!!!

Vous avez sûrement déjà entendu parler d’Amazon, l’une des plus grandes plateformes d’e-commerce du monde, présente aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans plusieurs autres pays d’Europe. Vous avez peut-être même déjà fait des achats sur cette plateforme.

N’est-ce pas ?

Mais Amazon FBA !!! Pas sûrement hein ! Ça ne vous dit pas grande chose. Ou si ?

Je vous file un tuyau assez rapidement.

Chaque fois que vous faites un achat sur Amazon, dites-vous qu’il y a de fortes chances que derrière, ce soit la boutique d’un particulier qui vend à travers Amazon FBA. Je vous expliquerai tout ceci en détail dans la suite de l’article.

Dans l’article de ce jour, on parlera de la vente sur Amazon FBA, à travers sa présentation, son processus de fonctionnement et de comment est-ce que vous aussi, vous pourrez en profiter, en créant votre propre commerce, et donc en vendant vos propres produits avec la contribution d’Amazon.

Commençons tout de suite !

Qu’est-ce que Amazon FBA ?

Amazon FBA signifie “FulfillmentBy Amazon” qui se traduit en français par “Expédié par Amazon”.

Amazon FBA, ce n’est rien d’autre que la plateforme logistique que le géant Amazon met à disposition de tout public pour prendre en charge toute la partie livraison des différentes marchandises qu’il veut bien lui mettre à disposition.

C’est dire quoi ?

C’est tout simple. C’est dire qu’avec Amazon FBA, vous déposez simplement vos articles dans un entrepôt Amazon, et Amazon prend en charge le reste des transactions à effectuer : livraison, gestion des retours, etc.

Vous vendez par exemple des tapis de souris. Vous confiez le stock de tapis à Amazon FBA. Le client commande à travers votre page de vente, Amazon livre. Vous prenez votre argent. Amazon prend bien sûr sa part.

C’est bénéfique non ?

Il y a d’autres avantages à utiliser Amazon FBA. Et c’est ce que nous allons voir maintenant.

Quels sont les avantages à utiliser Amazon FBA ?

  • Amazon FBA vient régler un problème crucial de logistique

L’un des plus gros problèmes que rencontrent les boutiques e-commerce dans leur activitéest le problème de la livraison aux clients. Les gestionnaires des boutiques ont de réelles difficultés à respecter les délais, surtout quand les demandes sont affluentes. La clientèle est donc mal gérée à ce niveau, et s’en plaint le plus souvent.

Aussi, ces mêmes gestionnaires perdent beaucoup de temps dans l’empaquetage des colis et dans la distribution. Ils sont souvent obligés de faire appel à un ensemble de prestataires externes pour les aider dans cette tâche, des prestataires pas toujours professionnels.

Et c’est là qu’intervient Amazon FBA.

Avec Amazon FBA, toute cette partie logistique est gérée.

Tu ne fais que déposer tes produits chez Amazon, et Amazon FBA se charge de tout le reste : conditionnement, livraison, gestion retour client, etc. Tout le service après-vente quoi.

Et tenez-vous bien, avec Amazon FBA, il y a possibilité de faire la livraison en 24 h. N’est-ce pas un gain de temps et d’effort considérable ?

Autre chose. Les coûts d’Amazon sont fortement moins élevés que les coûts des prestataires logistiques externes.

Je pense qu’avec ces différents points, vous n’avez pas d’autres choix qu’à vous intéresser à cette solution proposée par Amazon.

  • Vous profitez de la visibilité mondiale d’Amazon

Amazon est une plateforme en ligne mondialement utilisée. Bon nombre de personnes, à travers plusieurs pays du monde, ont le réflexe aujourd’hui de commander leur produit sur Amazon. C’est simple, accessible, disponible 24 heures sur 24.C’est un véritable moteur de recherche e-commerce.

Aujourd’hui, quand je veux acheter un aspirateur thermique, au lieu d’aller sur Google chercher « aspirateur thermique prix », je vais directement sur Amazon, et j’ai accès au produit, avec en plus une large gamme de choix, côté modèle et côté prix. Amazon affiche une liste d’aspirateur thermique à prix divers et c’est à toi de faire ton choix.

Et comme j’ai dit, tu choisis, tu payes et le lendemain, tu es livré. N’est-ce pas beau la vie !

  • Amazon a un mode de paiement sécurisé et très aisé

La facilité des modes de paiement sur Amazon facilité l’adhésion des clients. En plus, avec la notoriété d’Amazon, le client est plus enclin à sortir sa carte de crédit et à effectuer son achat sans grande crainte.

Avec les sites e-commerce, on se demande quelques fois si le site est crédible, s’il n’y a pas d’arnaques derrières et si le mode de paiement est sécurisé.

Sur ce point aussi, Amazon vient sécuriser tout ça.

  • Amazon facilite la vie des vendeurs

C’est le moins que l’on puisse dire. Avec Amazon, le vendeur, après y avoir déposé son stock dans les entrepôts, n’a pratiquement plus grande chose à faire. Il n’a qu’à se concentrer sur la promotion de ses produits et à développer son activité d’e-commerçant.

Voilà ! Avec ces différents points, je pense que vous n’avez plus de raisons de ne pas adhérer à Amazon FBA.

Mais comment faire concrètement ? Comment vendre des produits sur Amazon FBA ?

C’est ce que nous allons voir dans le point suivant.

Processus de vente sur Amazon FBA

Pour vendre sur Amazon FBA, il y a un certain ordre à respecter. Il peut varier selon le vendeur. Mais celui que je vous présente ci-dessous est celui que je vous recommande.

  • Identifier la niche de produit que vous voulez commercialiser

Une chose est claire, en toute chose, il faut savoir l’orientation que l’on veut emprunter. Il ne sert à rien de vous jeter sur plusieurs choses en même temps et perdre du temps pour rien.

Identifiez donc la niche qui vous intéresse.

Vous avez décidé de vous orienter vers les articles de ménage de maison ou de cuisine ? Ok !

Faites-en une liste d’une vingtaine de produits qui pourraient vous intéresser : aspirateur thermique, aspirateur robot, aspirateurs-traîneaux, aspirateur à main, balais mécaniques, polisseuses à vapeur, etc.

Et procédez à l’analyse du potentiel de chaque produit : prix de vente fournisseur, prix de vente sur Amazon, volumétrie de vendeur, référencement des mots clés, etc.

Identifiez celui qui sera le plus rentable pour vous et passez au point suivant.

Une chose est à retenir, c’est là qu’il y a le plus gros du boulot. Si le choix de votre produit est bien fait, vous avez fait le plus gros du chemin.

  • Trouver le produit

Maintenant que vous savez le produit que vous voulez vendre, vous devez le trouver. Vous devez trouver le grossiste qui vous le fournira.

C’est généralement en Chine que nous avons des prestations à bon marché. Nous vous recommandons de vous orienter vers cette destination. Comme exemple de prestataires, je pourrai vous conseiller Aliexpress, Alibaba ou DHgate. Il y en a bien d’autres. Vous pourrez chercher sur Internet.

Vous devez garder en tête que vous devez négocier les prix.

Un prix d’achat assez bas vous permettra de vous faire une marge assez conséquente lors de la vente. Si vous ne faites pas les différents calculs, vous vous retrouverez à ne pas générer de réels bénéfices sur vos produits, vu que Amazon prend des commissions au passage, pour son service.

Nous vous conseillons aussi d’étiqueter vos produits.

Créez-vous une marque, et apposez là sur vos produits.

Il peut arriver que vous soyez nombreux à utiliser un même produit d’un même fournisseur. Vous serez noyé dans la masse si vous ne vous distinguez pas.

Avoir une marque fait de vous une singularité. Et puis, au vu du client, vous serez mieux accepté.

Assurez-vous toutefois d’avoir des produits de qualité. Cela jouera beaucoup sur votre crédibilité.

  • Créer un compte sur Amazon FBA

Pour pouvoir utiliser Amazon FBA, vous devez créer un compte. Ce n’est malheureusement pas gratuit. À la date d’aujourd’hui, l’abonnement est à 49 € le mois. Je vous invite à aller toutefois voir sur le site d’Amazon, tout y est détaillé.

Le processus de création est assez simple. Vous devez fournir un certain nombre d’informations relatives à votre commerce et le tour est joué. Après validation, vous aurez votre compte créé.

  • Mettre l’annonce sur Amazon, et commencer à vendre

Maintenant que le compte est créé, vous pouvez mettre vos annonces sur Amazon et commencer à vendre vos produits.

Vous ferez la promotion de vos produits comme pour tout commerce.

Parlez-en autour de vous. Utilisez les réseaux sociaux tels que Facebook. Utilisez notamment la publicité sur Facebook, très bénéfique aujourd’hui.

Regardez ce que les autres font et apportez votre touche.

Un petit topo ! Associez à votre boutique, un auto-répondeur. Cela vous servira à contacter votre client et à le remercier de son achat. Aussi, vous pourrez faire avec lui, un suivi achat. Ce qui pourrait vous empêcher les mauvais commentaires par exemple sur vos produits.

C’est une stratégie que n’utilisent pas vos concurrents, et pourra donc vous distinguer.

Voilà !  Amazon FBA vous aide à facilement gagner de l’argent sur Internet et à créer votre boutique e-commerce. Ne vous en privez pas. C’est un levier à fort potentiel.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous en pensez. Dites-moi ce que vous comptez faire, maintenant que vous avez toutes ces informations.

À toute suite dans les commentaires.

12 façons de générer des revenus automatiques

générer des revenus automatiqueIl existe de nombreux investissements capables de générer des revenus automatiques. Vous avez donc l’embarras du choix, mais il faut vous préparer en conséquence.

Effectivement, avant d’arriver à ce stade, il faut d’abord mettre en place le système.

Quel que soit le travail, vous aurez du pain sur la planche, mais surtout vous aurez besoin d’avoir des idées à revendre.

Ce n’est pas surprenant d’entendre dire que ce n’est pas facile de trouver une source de revenus passifs, parce que la plupart des gens ne veulent pas vraiment s’impliquer et espèrent pouvoir gagner de l’argent avec pas grande chose.

Ils se trompent, puisque comme le chemin est tout tracé selon le type d’investissement que vous aurez choisi, c’est déjà un pas de fait, ce qui ne veut pas dire que pour autant tout est acquis.

Ce sont juste des modèles sur lesquels vous devez façonner vos propres idées, votre propre voie. Au moins, vous devez préparer un fond personnel pour l’investissement, puis apprendre comment réaliser ce que vous avez dans la tête ou trouver quelqu’un pour s’en occuper. Ce qui est sur c’est qu’avec une bonne motivation, votre source d’argent sera prête en un rien de temps et vous apprécierez le changement, la sécurité et la stabilité que cela va apporter dans votre vie.

Voilà pourquoi nous avons ressorti pour vous une douzaine d’idées qui méritent l’attention.

Assurance vie et autres placements bancaires

L’assurance, une fois que vous y aurez déposé votre montant, vous génèrera après quelques années des revenus intéressants et réguliers, susceptibles d’augmenter au fur et à mesure. En réalité, chaque fois que vous placez de l’argent en banque et que vous ne touchez pas avant longtemps à l’argent, vous gagnerez des intérêts.

Ces solutions sont dignes d’attrait pour générer des revenus automatiques. Plusieurs formules existent, comme c’est le cas de l’emprunt aux banques ou à l’État. Vous pouvez envisager d’investir votre argent dans d’autres pays, mais ne pas vous limiter sur votre territoire.

Les actions en entreprise

Les entreprises permettent aux particuliers de se faire de l’argent sans avoir à lever le petit doigt. En effet, à la fin de chaque exercice, l’entreprise départage gratuitement des dividendes entre ses actionnaires, en récompense à leur investissement.

Il peut quand même arriver qu’il n’y ait rien à partager selon la situation de l’entreprise face au marché et à l’économie en général. Le cas concerne les grandes entreprises, car généralement, les associés dans les petites entreprises sont parmi les gérants et les employés. Ils travaillent donc continuellement pour faire marcher l’entreprise, ce qui signifie que leurs revenus ne sont pas des passifs.

La bourse exploite également les actions des entreprises. Mais on ne peut pas dire qu’il génère des revenus automatiques parce que vous devez continuellement acheter ou vendre les actions, suivre les informations par rapport à la situation du marché, à faire des analyses des graphes boursiers pour pouvoir dégager des prédictions.

Écrire

Aujourd’hui, tout le monde peut se mettre à écrire, et grâce à la vente de leur livre, ils peuvent gagner des revenus passifs sur le long terme. Internet est moins exigeant en matière de quota, ce chiffre qui peut entraîner dans les ventes classiques l’arrêt de la distribution si son minimum n’est pas atteint. Sur Internet, vous pouvez continuer à vendre votre livre numérique aussi longtemps que vous le voulez même si pendant un temps, les ventes se font rares.

Bien sûr, vous ne gagnerez pas d’argent si votre livre ne réussit pas à capter l’intérêt du public et des internautes. Alors, adieu à cette source d’argent pérenne. Pour y remédier, vous devez quand même en faire la promotion au début, miser beaucoup sur la communication, et ensuite, le bouche-à-oreille fera le reste. Et vous ferez mieux de le mettre en vente sur une des plateformes de vente d’ebook les plus renommées.

Récupérer ses droits d’auteur

S’il existe un type de revenus en passe d’être extraordinairement pérenne, ce sont ceux des droits d’auteur. Vous écrivez un livre, d’histoire, de classe, ou autre, vous l’enregistrez comme votre propriété puis le mettez en vente en collaboration avec votre maison d’édition et la distribution. Vous encaissez vos parts sur chaque vente, mais en plus, vous touchez régulièrement pendant plusieurs années des droits d’auteurs. Ce ne sont pas seulement les écrivains qui sont concernés, mais également les artistes, notamment les chanteurs et les musiciens qui enregistrent leur composition.

Les créateurs d’œuvres particuliers peuvent également bénéficier de droits d’auteur, par exemple un peintre qui vend des licences d’exploitations de ses œuvres, ou simplement quelqu’un qui a créé un prototype et qui ne l’a vas vendu définitivement, mais a vendu des licences d’exploitations. Ces gens pourront toucher leurs droits d’auteur aussi longtemps qu’on utilise leur produit. Il en va de même pour les graphistes, les photographes, les typographes, les paroliers, les metteurs en scène, etc.

Location immobilière

Proche des commodités, dans une ville étudiante pour viser les étudiants, dans une ville à attrait économique ou dans une autre, possédant un climat généreux, c’est-à-dire beaucoup de soleil en général, un appartement se louera bien. Si le précédent locataire part, il ne serait pas bien difficile d’en trouver d’autres.

Les programmes neufs offrent aujourd’hui des opportunités encore plus intéressantes pour de son immobilier une source pérenne d’argent. Votre responsabilité se résumera, une fois le contrat signé et les clés reçus, à la gestion des entrées et sorties des locataires. Et d’ailleurs, vous pouvez engager quelqu’un pour s’en occuper, ainsi que les tâches administratives relatives.

Moins onéreux et encore plus facile à gérer, il y a les locations de parking, box, ou garages. Sécurité, emplacement et taille sont parmi les critères essentiels au bon fonctionnement de ce business. Les charges de travail sont vraiment amoindries vu que tout peut se régler en moins de deux heures par semaine. C’est possible puisqu’il y très rarement d’entretiens à faire.

Affiliation de vente et parrainage

Ce système a été mis en place sur Internet, et a été apporté par l’avènement des sites web commerciaux. L’affiliation de vente fonctionne ainsi : l’on vous donne des liens que vous partagerez sur la toile du mieux que vous pourrez à travers vos connaissances ou même ceux dont vous ne connaisse rien. Votre gain se résume alors aux ventes réalisées à partir de ces liens.

Sur la même longueur d’onde, il y a également le système de Parrainage ou vente en réseau. Comme le propose notamment les banques en ligne, il vous suffit de faire un premier pas, c’est-à-dire la création de comptes chez eux avec un premier dépôt, et ensuite de trouver des filleuls susceptibles de devenir des clients fidèles. Vous gagnez à partir de là une commission sur chacune de leurs activités. Et au moment où vous avez rassemblé un bon nombre de filleuls, vous pouvez moins vous acharner dans la vente, car il se peut très bien que les revenus passifs générés grâce à vos filleuls soient plus importants que ceux de vos ventes.

Créations de blogs

Avoir un blog peut être rentable  quand on sait l’exploiter. Déjà, si on est suivi par un bon nombre d’internautes, on peut passer à la vitesse supérieure en proposent une inscription payante ou un abonnement payant pour ceux qui veulent accéder à du contenu privilégié.

Vous pouvez également  y mettre en vente des supports d’informations, comme des vidéos ou des PDF. Une fois ces contenus insérés et le système de paiement automatique installé, vous n’avez plus à faire que ce soit que d’attendre que l’argent rentre. Vous pouvez d’ailleurs engager quelqu’un pour le faire, ainsi que les prochaines mises à jour. Par ailleurs, vous pouvez y placer des bannières publicitaires pour vous faire un autre supplément.

Boutique en ligne

Les boutiques en ligne sont d’intéressantes opportunités offertes par Internet pour générer des revenus automatiques. Plus besoin d’être derrière un comptoir grâce au système de paiement automatisé. Vos clients n’auront plus qu’à cliquer. Vous n’aurez donc plus à vous occuper que de la livraison, du ravitaillement des stocks, et de la mise à jour du contenu du site. Mais effectivement, ces travaux, vous pouvez engager quelqu’un pour les faire.

Ce qui reste quand même l’étape cruciale, c’est de pouvoir générer du trafic vers le site afin de multiplier les ventes et donc le chiffre d’affaires, sachant que la concurrence est rude. Vous devez travailler votre référencement pour pouvoir apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche, pour avoir droit à du bouche-à-oreille sur les réseaux sociaux. L’emailing fait partie des autres techniques efficaces pour booster le trafic, à condition de bien soigner et cibler ce que vous voulez montrer aux gens.

Créer des outils en ligne

Les outils en ligne sont des révolutions pures et dures, ayant vu le jour grâce à l’Internet. Ils sont plus accessibles même dans les zones les plus reculées, tant qu’on a son smartphone ou son ordinateur portable connecté à Internet. Ils sont accessibles 24 sur 24 et 7 jours sur 7, depuis quatre coins du monde.

Par exemple, vous n’avez désormais plus besoin de faire des saisies pour faire une facture et l’envoyer, cela peut maintenant se faire depuis son smartphone grâce à ces outils.

Les corrections de texte ne nécessitent presque plus la présence de professeur, les partages de documents, les réunions ne nécessitent plus la présence physique de tous les participants dans une même salle avec l’aide de services en ligne encore plus extraordinaires. Les problèmes de stockage de notre disque dur aussi ont été résolus grâce aux outils en ligne qui nous donnent accès à des espaces privés supplémentaires. Vous aussi, embarquez dans ce système et proposez un gadget numérique qui va être pratique pour générer vos propres revenus automatiques.

Vendre des logiciels et des applications mobiles

Les logiciels aussi bénéficient de la réputation d’être une source efficace de revenus automatiques. Vous les mettez en ligne après avoir engagé des développeurs pour développer votre idée, et vous gagnez des revenus à chaque téléchargement. Les mises à jour que vous apporterez de temps à autre à votre logiciel fidéliseront les clients qui reviendront toujours si votre logiciel a su répondre à leurs besoins. C’est exactement la même chose pour les applications mobiles. Mais les revenus arrêteront d’être automatiques à partir du moment où vous devez vous y coller souvent pour maintenir les ventes.

Les jeux sont surtout très prisés. Vous risquez même d’en faire des accros. Nombreux sont ceux qui se sont vus enrichis en un rien de temps grâce aux jeux, en ligne, sur mobile ou sur ordinateur. Les nouvelles tendances ont joué le rôle principal dans cet enrichissement. Ces dernières consistent à la mise à disposition gratuite des jeux, on parle surtout des jeux qui sont sur mobile ou en ligne, mais à la vente de powerup et de débloqueurs divers à des coûts très modiques. Ce qui fait que les joueurs ressentent peut avoir dépensé même s’ils le font fréquemment.

Or, pour vous, quelques achats par ci, plus les quelques achats par là, font toute la différence. Vous avez beaucoup plus de chances de faire un gros chiffre d’affaires que ceux qui vendent des produits onéreux et qui enregistrent donc des ventes plus rarement. La maximisation des gains repose vraiment sur la capacité du jeu à faire des accros qui achètent fréquemment sans trop compter.

Vendre un produit d’information

Si vous êtes coach ou professeur ou exercez un métier similaire, vous avez donc des informations à partager et donc vous pouvez vous servir pour vous faire des revenus automatiques. Les humoristes et les artistes savent déjà comment exploiter ce canal. Vos informations peuvent être contenues dans des supports tels les CD, les DVD, les vidéos ou mp3 en ligne, les livres, numériques ou non. Dans ce cas, il suffit de les mettre en vente sur une plateforme, et les gains vous seront automatiquement après les ventes sans que vous ayez à être présents.

Mais bien sûr, même si votre métier n’est pas du tout dans le cadre, mais que vous avez quelque chose à partager : une expérience, un exploit, des tutoriaux, une passion, un récit de voyage, des leçons de vie ou de développement personnel, vous aussi, vous avez la possibilité de vous faire de l’argent de cette manière. Si votre produit se vend bien, vous aurez de belles années de rentrée d’argent régulier devant vous. Les tutoriaux vidéos de beauté, les vidéos d’expériences diverses, les récits de voyage et d’incubation dans d’autres cultures, les clips musicaux, les vidéos humoristiques, les bases de données sont parmi les produits d’information les plus vendus actuellement.

Proposer des abonnements

Si vous êtes entrepreneur ou auto entrepreneur, pensez aux avantages des abonnements. Peut-être que vous n’y gagnez pas le coût envisagé, mais quand même vous faites des bénéfices qui en plus ont le mérite d’être régulier. Ainsi, vous évitez ces moments de déséquilibres, pendant lesquels se succèdent de grands blancs, suivis d’un surchargèrent total en certaines périodes. C’est le cas par exemple des fleuristes et des vendeurs de décoration qui comptent chaque année sur les fêtes pour faire exploser leur chiffre d’affaires tout en acceptant le calme plat du reste de l’année.

Ils devraient rechercher de partenaires qui auront besoin de leurs produits et services toute l’année, quotidiennement ou par semaine au moins. Les packs abonnement paraissent toujours moins chers, alors les gens vont pouvoir être convaincu avec un peu plus d’arguments que ça bien sûr. Les deux parties en sortiront gagnant/gagnant.

De plus, si vous tenez une boutique, les abonnements eux n’en auront pas besoin, le magasin de stockage suffira. Ce qui va diminuer déjà les charges du loyer. Néanmoins, vous pouvez continuer à vendre dans votre boutique en supplément, quoique derrière vous êtes sécurisé par la première formule. Et quel qu’il en soit, tout type de business peut avoir son équivalent qui marchera très bien avec le système d’abonnement, à l’image des plats qui peuvent être commandés en ligne et livrés à domicile. Dans ce cas, pas besoin non plus d’entrepôt.