Devenir copywriter à succès: 10 règles à suivre…

Bienvenue sur ArgentWebMarketing !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment créer un business sur Internet qui rapporte : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur ArgentWebMarketing ! :)

devenir copywriter à succèsPour devenir copywriter vous devez être créatif et prêt à apprendre les secrets de ceux qui ont réussi dans cette discipline.

Je vous propose ici, 10 règles à suivre pour devenir un maître dans l’art d’utiliser les mots pour vendre n’importe quoi à “presque” n’importe qui!

Déterminez quel genre de copywriter vous voulez devenir

Avant l’ascension du copywriting sur Internet, le métier de copywriter consistait à écrire des publicités pour la télévision, des mails pour les campagnes de marketing direct, des brochures et bien d’autres supports servant à persuader et convaincre.  Le terme à utiliser en français se rapporte au “concepteur-rédacteur“.

Ces différents types de projets existent toujours. Mais il y a aujourd’hui une très grande demande pour les éditeurs web, les « seo-copywriters » (les copywriters qui maîtrisent le référencement), les consultants en marketing de contenu et bien d’autres profils liés à la création de contenu.

Avant de vous embarquer dans l’univers du copywriting, vous devez donc déterminer le domaine spécifique dans lequel vous allez vous spécialiser.

Améliorez votre vocabulaire et votre grammaire

Les gens remarquent très facilement les erreurs. Ce qui peut les amener à vous considérer comme un amateur si elles (les erreurs) sont fréquentes.

Quand vous écrivez une lettre de vente, vous devez passer beaucoup de temps à la relire et à la corriger. N’oubliez pas aussi de demander à quelqu’un dans votre entourage de la lire et de vous souligner les fautes. Cela vous permettra de voir des erreurs que vous n’aviez pas vues auparavant.

Utilisez un dictionnaire en ligne tel que Woxikon.fr pour vous aider dans l’écriture de vos textes.

Spécialisez-vous dans une thématique ou niche

Beaucoup de copywriters aiment écrire sur presque tous les sujets (la musique, les films, la mode, la restauration, le bien-être, etc.). Il y a vraiment peu de copywriters qui se spécialisent dans un domaine (niche ou marché) précis.

La plupart des gens pensent que la spécialisation leur fait perdre beaucoup d’argent. Pourtant c’est tout faux. En vous spécialisant, vous allez vous ouvrir de nouvelles opportunités. Et vous allez facilement vous imposer comme l’expert (celui vers qui on se tourne quand on a besoin d’une lettre de vente).

Choisissez une thématique ou une niche rentable et décidez de vous performer dans celle-ci.

Ecrivez à la deuxième personne

Quand un commercial s’adresse à son client, il le fait directement. Il ne lui parle pas d’une autre personne. Cette même pratique est incontournable dans le copywriting. En écrivant vos lettres de vente, vous devez toujours utiliser la deuxième personne. C’est-à-dire, des mots tels que « tu », « ton », « vous », « votre », etc.

Cela n’exclut pas l’utilisation de la première personne (Je, moi, mon, nous, notre). Mais si vous décidez de le faire, faites-le avec parcimonie.

Utilisez des paragraphes courts

Les longs paragraphes sont “bons” lorsque vous écrivez un roman ou une nouvelle, mais ce n’est pas le cas lorsque vous écrivez une lettre de vente pour « une gélule minceur ».

Dans les lettres de vente à succès, les paragraphes font idéalement moins de 7 lignes. Si un de vos paragraphes tend à être trop long, sectionnez-le en petits paragraphes.

Votre objectif est d’amener les gens à lire votre argumentaire. Donc proposez-leur des courts paragraphes pour rendre la lecture plus facile et plaisante.

Utilisez les conjonctions:

L’utilisation des conjonctions rend la lecture de votre lettre de vente plus agréable et plus fluide. Par ailleurs, elles permettent de sectionner de longues phrases en petites.

Servez-vous donc des mots, tels que et, aussi, toutefois, ou, mais, cependant, par conséquent, puis, donc, etc., dans vos textes.

Écrivez comme si vous parlez à un ami:

Pour devenir copywriter, vous devez apprendre à écrire comme vous parlez. En écrivant comme vous étiez en train de parler à une personne qui se tient devant vous, vous créez plus facilement un message compréhensible.

D’ailleurs, les gens préfèrent qu’on s’adresse à eux d’une manière personnelle plutôt que de les confondre à une masse. Quand vous vous adressez à eux d’une manière personnelle, ils se sentent important et considérés.

Pour plus d’efficacité et créer de liens puissant avec vos lecteurs, lorsque vous produisez une lettre de vente ou tout autre support de communication, faites comme si vous étiez en train de vous adresser à votre meilleur ami.

Apprenez à écrire des accroches puissantes

Beaucoup de copywriters disent que l’accroche est l’élément le plus important d’une lettre de vente. C’est une vérité. Si votre accroche n’attire pas l’attention de vos lecteurs, personne ne lira la suite de votre message.

Une accroche doit non seulement indiquer le contenu de votre message, mais aussi piquer la curiosité. Quand vous créez une accroche, il est conseillé de trouver le maximum d’accroches possibles avant de choisir celle qui semble la meilleure.

Bonus :

Rendez votre lettre scannable

Tous vos lecteurs n’ont pas besoin de lire votre lettre mot par mot. Plusieurs d’entre eux vont la scanner (survoler) pour trouver rapidement ce qu’ils recherchent. C’est pourquoi vous devez bien aérer et organiser votre contenu pour offrir à tous vos lecteurs ce qu’ils veulent au moment opportun.

Pour cela,

  • utilisez les sous-titres
  • créez des puces à listes
  • utilisez le ‘gras’, l’italique, ou les couleurs
  • insérez des images, vidéo ou autre média
  • variez la longueur de vos phrases et paragraphes.

Utilisez des mots courts et un langage simple

Les mots simples impactent plus que les gros mots. N’utilisez pas un langage trop complexe. Aussi, évitez de trop utiliser le jargon – surtout si vous vous adressez à un public débutant.

Créez un sentiment d’urgence

L’urgence encourage les gens à agir rapidement. Ils agissent vite pour ne pas perdre une belle opportunité. Les offres limitées dans le temps sont de bons exemples d’urgence. Utilisez souvent cette technique pour améliorer le taux de conversion de vos lettres de vente.

Conclusion

J’espère que ces conseils vont vous aider à devenir copywriter à succès. Maintenant la balle est dans votre camp. Commencez à les appliquer car c’est uniquement en le faisant que vous allez vous améliorer.

S’il vous plait, veuillez nous partager vos idées, techniques et expériences sur le copywriting. Si vous avez aimé l’article, sentez-vous libre de l’aimer, partager ou tweeter.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment devenir copywriter, COMMENT DEVENIR UN COPYWRITER, devenir copywriter, copywriter metier
Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Comment Créer un Business sur Internet qui Rapporte"!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Comments

  1. Excellent article plein de bons petits trucs à savoir.

    Merci!

    Martin
    Martin l’investisseur autonome a dernièrement publié…La chronique EuroTrade: Safran propulse vos bénéficesMy Profile

  2. Salut, il y a un point qui me chiffonne c’est l’utilisation du TU ou du VOUS et en même temps d’écrire comme si on parlait à un ami.
    Qui vouvoie ses amis?

    Et pourtant on lit souvent du VOUS, comme cet article par exemple.

    Je suis vouvoyé à longueur de pages sur le web.

    Que ce soit des pages de ventes ou de simples articles de blog.

    N’est-ce pas étrange?
    James a dernièrement publié…Sylvain Wealth : fais la promotion de ses produits sur 1TPE !My Profile

    • Bonjour

      Je pense que tout dépend du site, du public, et du ton qu’on prend au fil du blog, non ?
      Miryam @busy-women.fr a dernièrement publié…Comment devenir auto-entrepreneur ?My Profile

    • Jacques M. LAMY says:

      Bonsoir,

      Tout dépend des us et coutumes là où l’on se trouve. Par exemple, en France, pays de traditions, on emploiera le “Vous” pour quelqu’un qu’on ne connait pas, qu’on aborde pour la première fois ou vis à vis d’un hiérarchique dans le sens large du terme et l’on dira “Tu” à des amis, entre collègues (mais pas toujours), à la famille bien que j’ai vu des cas où les enfants vouvoyaient leurs parents. Les moeurs évoluent aussi dans le temps et il est fréquent que des cadres se tutoient entre eux mais se vouvoient en public.
      Dans d’autres pays, la langue ne fait pas la différence (en apparence). C’est le cas de l’anglais où le “You” peut être l’un ou l’autre, sans distinction si ce n’est l’ajout d’un titre comme “Sir” par exemple. Ce sont les rapports entretenus qui permettent de déterminer l’option.
      Enfin, il existe de nombreux pays qui privilégient le tutoiement. C’est le cas des Pays du Maghreb, musulmans du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Amérique latine qui privilégient ce mode d’expression au vouvoiement utilisé dans des cas plus rares conventionnels.
      Personnellement, vivant aussi bien en France qu’au Brésil, le tutoiement ne m’offusque pas car ce n’est pas la forme qui importe mais l’intention porté à l’autre. Personne, au Brésil, ne portera au scandale irrespectueux, si j’appelle les plus hauts fonctionnaires de l’Etat par leurs prénoms quelque soit mon rang social. En France, je serais plus réservé et en Chine, j’éviterais le tutoiement.
      J’espère, par ces propos, avoir répondu, du moins partiellement à la question

      Jacques M. Lamy – Brasilia

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge